week-end taylor swift culturellement vôtre evermore

[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Point Break – Metropolitan FilmExport

Caractéristiques

  • Titre : Point Break Extrême Limite
  • Titre original : Point Break
  • Réalisateur(s) : Kathryn Bigelow
  • Avec : Patrick Swayze, Keanu Reeves, Gary Busey, Lori Petty, James Legros, Tom Sizemore...
  • Editeur : Metropolitan FilmExport
  • Date de sortie Blu-Ray : 5 juillet 2024
  • Date de sortie originale en salles : 28 août 1991
  • Durée : 122 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Point Break  a été tourné en pellicule 35MM (Panavision Panaflex) et le Blu-ray 4K, au format respecté 2.35:1, est issu d’un master 4K avec une compression HEVC/H.265, une image BT.2020 et WCG. Il nous a été confirmé que le master venant de Shout Factory a une présentation en HDR10 (ils ont gardé le master avec le Dolby Vision pour les USA). Aussi, selon les infos que nous avons, l’image a été restaurée à partir d’un scan, non pas des négatifs originaux, mais de l’interpositif 35MM. Alors, qu’est ce que cela donne ? Clairement, comparé aux précédentes éditions, c’est une énorme avancée que nous avons là. Le grain de la pellicule est bien présent, de façon assez fine, tout en étant homogène et non figé. Pas de présence de DNR détecté.

Tous les défauts de la pellicule (cheveux, craquelures, etc.) ont été gommés. Pas de problème de stabilité non plus. La définition reste à haut niveau tout au long du visionnage. Pas de baisse de celle-ci, et donc pas d’augmentation du grain. Les détails sur les visages, costumes et décors (surtout ceux des plages et lors des scènes de sauts en parachute) sont magnifiques. Il  y a clairement un gain de netteté par rapport aux anciennes éditions. Cela se voit tout au long du film, mais plus précisément sur les stock shot qui ont utilisés à l’époque. On voyait clairement qu’il y avait plus de grain de pellicule. Ici, ce n’est plus le cas. L’image est donc plus cohérente qu’avant.

Concernant l’étalonnage, l’ancien master HD, comme sur beaucoup de Blu-ray sortis au début des années 2010, les couleurs étaient assez ternes. Ce n’est plus le cas. Cela se confirme surtout sur les teintes de peau qui s’avèrent plus chaleureuses. L’ambiance de Point Break est aussi plus chaude, avec des contrastes plus appuyés. Les scènes aux heures magiques ont un magnifique rendu. Les reflets de l’eau sont aussi très bien restitués. Les scènes à basse lumière, de nuit ou en nuit américaine gagnent clairement en visibilité. La scène autour du feu est juste une sublime redécouverte. Le tout avec des noirs profonds et non bouchés. Les blancs ont aussi été légèrement réhaussés (la chemise de Bodhi quand il est déguisé en ancien président). La profondeur de champ est excellente. Pour cette dernière, on retiendra surtout les scènes de sauts en parachute, qui y gagnent grandement. Nous avons donc là une superbe restauration, que nous vous recommandons chaudement. Une vraie redécouverte, qui plaira aux fans de ce film culte. Aucun problème de compression n’a été détecté.

Son : 3/5

Metropolitan FilmExport (Le Festin Nu, Hunger Games : la Ballade du Serpent et de l’Oiseau Chanteur) nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1. La même que sur le Blu-ray. Pas de changement donc. Pour celle-ci, il vous faudra pousser le volume de votre home cinéma pour avoir une bonne expérience.  Il y a quelques moments marquants, comme les braquages, les scènes de surf ou encore les sauts en parachute, qui offrent une bonne expérience et sollicitation des canaux arrières, le tout bien appuyé par le canal LFE. Mais, de façon générale, c’est une piste assez frontale que nous avons là. Les dialogues sont clairs et la musique est bien mixée à l’ensemble. Dommage qu’un nouveau mixage, ou, encore mieux, une piste en Dolby Atmos n’ait pas été faite à cette occasion. Cela aurait modernisé l’ambiance sonore du long-métrage.

La piste française est en DTS-HD Master Audio 2.0. Là aussi, la même que sur le Blu-ray. Elle correspond à nos souvenirs, surtout au niveau du doublage qui, lui, est bien mixé au mixage original. Elle est aussi assez équilibrée sur les deux canaux. Une piste un peu vieillissante et qui, là aussi, aurait mérité un nouveau mix.

Bonus : 3/5

Nouveau bonus : 

  • Point Break vu par Julien Dupuy (30′)

Nouveau bonus de cette édition, Point Break vu par Julien Dupuy revient, avec le journaliste et réalisateur de documentaire sur Keanu Reeves, l’origine de l’histoire, l’esprit des surfeurs, l’écriture du scénario, le casting, le tournage, les cascades, le non succès du film en salles à l’époque mais le succès en vidéo et le statut de film culte de l’oeuvre, la pièce de théâtre, le remake et l’importance du film. Une bonne rétrospective sur le long-métrage.

Ancien bonus :

  • Surfez la vague (6′)
  • Quitte ou double (23′)
  • Sur le tournage : Malibu (8′)
  • Accros à l’adrénaline (6′)
  • Scènes coupées (5′)

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Pour retrouver les braqueurs responsables de 26 attaques de banques, Johnny Utah, jeune inspecteur du FBI inexpérimenté et naïf, s’infiltre dans le milieu des surfeurs de Los Angeles.

Le Film

Long-métrage qui a été un semi-échec à sa sortie mais réhabilité par la suite grâce à sa sortie en vidéo, Point Break est un mélange entre le film de braquage et une exploration du monde du surf, mais aussi du monde des sportifs de l’extrême. Ce mix entre les deux genres fonctionne parfaitement grâce à un très bon équilibre au niveau du scénario, mais aussi des scènes d’action. On pourrait croire que le film a visuellement vieilli, mais le voir avec cette restauration nous fait clairement dire que non.

Patrick Swayze est parfait dans le rôle de Bodhi, surtout qu’il a réalisé lui-même pas mal de ses cascades, dont les sauts en parachute. Keanu Reeves trouve un premier rôle d’action, ce qui lui ouvrira les portes de Speed et de Matrix qui feront de lui la star que l’on connaît aujourd’hui. Et Gary Busey est hilarant en vieux loup. Enfin, la réalisation de Kathryn Bigelow est moderne, même pour nos standards actuels. Un film d’action toujours prenant et efficace plus de trente ans après sa sortie. Tout simplement culte.

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x