image DVD vampire en toute intimitéCaractéristiques

  • Réalisateur : Taika Waititi et Jemaine Clement
  • Avec : Taika Waititi, Jemaine Clement, Jonathan Brugh
  • Casting voix VF : Fred Testot, Alexandre Astier, Bruno Salomone, Zabou Breitman (supervisés par Nicolas & Bruno)
  • Editeur : Wild Side
  • Date de sortie DVD / BR : 27 Janvier 2016
  • Durée : 85 minutes

Image : 4.5/5

Juger de l’image d’un found footage est un exercice parfois ardu. Pas pour le cas Vampires En Toute Intimité, tant on fait face à un travail au sérieux indiscutable. Le grain est respecté, les dégradés nickels. Tout est en ordre.

Son : 5/5

La version originale profite d’un Dolby Digital 5.1 ample, qui travaille avant tout l’équilibre. La version française, comme pour valider l’énorme boulot abattu sur celle-ci, propose un Dolby Digital 2.0 et un DTS 5.1. Le deuxième remporte évidemment notre adhésion, mais le premier fait aussi son effet, en découpant bien les dialogues. Un gros travail implique des résultats à la hauteur, et c’est tout le film qui en sort grandi.

Bonus : 5/5

Wild Side nous gâte ! Un petit making of (15 minutes), une dizaine de scènes coupées, le court-métrage original (25 minutes), et un petit programme sur l’aventure du doublage, intitulé Dans l’ombre du doublage (10 minutes). Un repas copieux, et pour tous les goûts, qui apportent un éclairage certain. Notamment le court-métrage, qui nous fait comprendre à quel point le potentiel était présent dès le début…

Synopsis

Comment fait-on quand on est vampires depuis des siècles et qu’on doit discrètement vivre en coloc en 2015 dans la banlieue de Limoges ? C’est ce que nous propose de découvrir une équipe de documentaire, en partageant l’intimité d’une bande de potes suceurs de sang ! Geoffroy, Miguel, Aymeric et Bernard nous ouvrent les portes de leur cœur et celle de leur quotidien un tout petit peu complexe. Comment organiser les tours de vaisselles sur 5 siècles ? Comment rentrer en boîte de nuit en redingote et chemise à jabot ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ? Doit-on forcément traiter son esclave comme un esclave ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un diner ? Comment éteindre un pote vampire qui a pris feu sans extincteur ? Comment dévorer une fille sans lui faire passer une trop mauvaise soirée quand même ? Comment se retenir de casser la figure à JC, apprenti vampire super sympa mais super pas discret ?Autant de questions auxquelles ils n’ont pas forcément les bonnes réponses !

image casting vampire en toute intimité

La critique du film

Certains films ont une réputation qui les précède. C’est très clairement le cas de ce Vampires En Toute Intimité, véritable objet de culte dans les différents festivals où il a pu atterrir. Alors que l’on désespérait de pouvoir le découvrir, Wild Side a eu la bonne idée de s’emparer des droits, et nous propose aujourd’hui une édition DVD /BR qui fera date, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le principal est de vérifier la (très) bonne réputation de Vampires En Toute Intimité. Car s’il est une star sur Rotten Tomatoes, chez Culturellement Vôtre on est plutôt du genre « Saint Thomas », à tout expérimenter. Il faut bien dire que l’on partait du bon pied, le concept combine un sous-genre qui nous est cher, le found footage, et le respect mythologique par la torsion d’une figure horrifique aussi classique que codifié. Pour faire simple, Vampires En Toutes Intimités se propose de donner un éclairage différent, non pas par la vulgarisation mais par l’utilisation des codes, pour former une comédie référencée. Tout un programme.

Et le moins que l’on puisse dire est que ça marche, à un point que l’on ne pouvait soupçonner. Le sous-genre du found footage offre aux réalisateurs, Taika Waititi et Jemaine Clement (aussi parmi les rôles principaux du film), la possibilité de travailler leur mise en scène tout en se concentrant sur un aspect « sur le vif » que le spectateur reçoit cinq sur cinq. On est tout de suite embarqué dans l’œuvre, et l’on pourrait même se croire devant un reportage télé, tant les cadres, les réactions des acteurs, sonnent justes, malgré leurs personnages insensés. On parle bien de vampires pris dans leur quotidien, et c’est justement là une énorme réussite du film : les codes de la figure horrifiques sont utilisés dans le seul but de donner aux personnages un véritable écho. Par exemple, depuis le carton de Twilight (ndlr : snif), vampires et loups-garous forment une association populaire. Vampires En Toute Intimité se propose, notamment, de revisiter ce duo, tout en utilisant l’impact qu’a pu avoir Twilight, pour le retourner contre lui avec un humour absurde au possible.

image vampires en toute intimité

On se bidonne devant Vampires En toute Intimité. Plusieurs séquences figurent parmi les moments les plus drôles vus sur un écran depuis belle lurette. Et le doublage français n’est clairement pas étranger à ce constat. « Quoi, le rédacteur regarde les films en VF, mais quel scandale je vais le dire sur Twitter ! ». Attendez, car, pour le coup, tout fait que vous devrez regarder le film en VF. La supervision du doublage est assurée par Nicolas & Bruno, que vous connaissez peut-être pour leurs Messages à Caractère Informatif (ndlr : si ce n’est pas le cas, foncez y remédier !). Pour faire court, et vous découvrirez cela bien mieux dans les bonus de l’édition DVD / BR, le duo a eu l’occasion, avec le feu vert des réalisateurs, de pouvoir tout réécrire à leur sauce. Ce qui donne un résultat absolument démentiel, drôle à n’en plus finir, qui propose au spectateur non pas de suivre le film dans sa langue, mais de jouir d’une version totalement adaptée. Par exemple, l’action se situe à Limoges, et non en Nouvelle-Zélande. Le casting des voix a, lui aussi, fait l’objet d’un grand soin. L’optique n’étant pas d’obtenir la présence de noms prestigieux, comme Alexandre Astier ou Fred Testot, mais d’imprimer aux images un caractère que l’on pourrait qualifier de fonctionnel. Pour être clair, l’on n’avait pas connu une aussi bonne VF depuis… bien longtemps. Le millénaire dernier, sans doute.

Au final, Vampires En Toute Intimité aura été une bien, agréable découverte. La durée du film, moins d’une heure et demie, lui permet de ne pas trop tirer sur la corde, et lui évite ainsi toute véritable longueur passagère. Aller, on pourra peut-être regretter que le film se termine un peu abruptement mais c’est signe, incontestablement, que le film réussit à nous divertir, et réussit à créer un univers dont on sort avec une seule envie : y retourner de suite ! 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato