image blu ray made in franceCaractéristiques

  • Réalisateur : Nicolas Boukhrief
  • Avec : Malik Zidi, Dimitri Storoge, François Civil, Nassim Si Ahmed, Ahmed Dramé, Franck Gastambide
  • Editeur : Pretty Pictures
  • Date de sortie BR / DVD : 5 Avril 2016
  • Durée : 92 minutes

Image : 4/5

Le réalisateur a fait le choix de très peu éclairer son film, afin de lui donner un aspect vidéo souhaité. Si l’idée est bonne, les imperfections, notamment dans certains plans des séquences de nuit, sont tout de même un peu étranges. Mais l’ensemble est bien satisfaisante, notamment grâce à une direction artistique très intéressante fait en sorte de mettre en avant un excellent travail sur les contrastes.

Son : 5/5

Une piste 5.1 DTS-HD Master Audio absolument nickelle. Les voix sont tout le temps nettes, l’OST géniale (signée par ROB) se trouve une place toute faite dans l’équilibre constant. Signalons une audiodescription et des sous-titres pour sourds et malentendants.

Bonus : 3/5

Une interview assez superficielle de Nicolas Boukhrief longue de 18 minutes, et quelques séquences coupées qui ont bien fait de l’être. C’est peu, étant donné toute la difficile aventure qu’a pu être la sortie de ce Made In France.

Synopsis

Sam, journaliste indépendant, profite de sa culture musulmane pour infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne. Il se rapproche d’un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour mission de créer une cellule djihadiste et semer le chaos au cœur de Paris.

image made in france

Le film

Le sujet de la sortie plus que compliquée de Made In France, pour cause d’actualités dramatiques, a tant été discuté que l’on vous conseille une petite recherche Google. L’important, ici, est de juger le film pour ce qu’il est, et non pour des raisons qui, finalement, éloignent l’œuvre de son thème. Alors, au lieu de nous demander s’il est bienvenue de sortir un tel film actuellement (pour nous, la réponse est positive), voyons s’il réussit à atteindre l’objectif qu’il veut atteindre : être un thriller captivant sur fond d’une incroyable pertinence sociale.

Made In France n’est pas un film politique, malgré ce que certains ont cru bon de faire croire. Nicolas Boukhrief est, évidemment, un observateur hors paire, qui a su bien cerner une partie de la société Française, et ses démons malheureusement bien réels. Mais nulle envie, ici, de tirer une leçon de morale, l’œuvre ne pense qu’à travers elle, ne compte que sur elle pour parler de ses personnages. D’ailleurs, on est assez étonné par le ton de Made In France qui, de temps en temps, s’accorde des parenthèses presque humoristiques, notamment au sujet du converti Christophe/Youssef. Presque, car en fait Boukhrief s’attache non pas à alléger son film, mais à donner à ses personnages la possibilité d’être humanisés. Nous sommes face à une cellule terroriste, dont l’effectif est composé de jeunes, il serait donc mal venu de décrire ce groupe comme étant aveuglément sanguinaire, le couteau entre les dents. Cela peut gratter certains idéologues, mais le metteur en scène donne un tempo juste à ses protagonistes.

Comme avancé plus haut, Made In France est avant tout un thriller. La gestion du suspens est bonne, et les situations ne sont pensées que dans ce sens. Le petit problème est que Nicolas Boukhrief n’évite pas le piège du héros pas super crédible. Peut-être pas assez sûr de lui au moment de l’écriture, et on le comprend tant ce travail est toujours miné de questions quant à la future recherche d’investisseurs, il fait le choix d’une histoire de taupe. C’est, intrinsèquement, une idée payante, mais ici le métier de journaliste n’est pas spécialement payante. En effet, bien vite la situation devient un peu trop saugrenue dans les rapports entre la police aux aguets et leur agent infiltré, et même si l’on ne doute pas que de telles conjonctures ont pu se produire, on n’est pas tout le temps convaincu par les réactions des uns et des autres. Même si l’on pourrait imaginer que la réalité rejoigne la fiction, dans un film ça fait un peu surfait.

image pretty pictures made in france

Heureusement, tout le reste marche très bien. Made In France nous happe dans la description de ces jeunes hommes perdus à des degrés différents. Et, surtout, l’œuvre est très fine dans l’analyse, ne tombant pas dans l’excuse mais assurant une explication. On suit leur parcours à la finalité fatale, que l’on sent venir sans pour autant l’attendre réellement. Le Mal appelle le Mal, et Nicolas Boukhrief le traduit parfaitement en images, en collant au plus près des basques de ses personnages, tous pris dans un étau à la pression irréversible, mais aussi mystérieux. Car l’une des grandes réussites de Made In France est d’avoir réussit à avoir bien caractériser l’antagoniste, qui est personnifié par Hassan (excellent Dimitri Storoge). Impossible de savoir si cet homme énigmatique est ce qu’il dit être, ce qui rajoute au récit une grosse dose d’interrogation.

Au final, Made In France est une œuvre courageuse de par son sujet, mais surtout un étonnant film de genre qui n’a pas vraiment de leçon à nous donner, et c’est agréablement surprenant. Nicolas Boukhrief livre un thriller subjuguant, pas dénué de défauts mais tellement fascinant, notamment dans la construction de ses personnages, qu’on lui pardonne aisément. Made In France est une réussite là où on ne l’attendait pas : dans le genre pur, et c’est une bonne nouvelle pour les amateurs de celui-ci.

Made In France, un film de Nicolas Boukhrief. Un Blu-Ray édité par Pretty Pictures, 17.99€. 

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato