[Test – Blu-Ray] SOS Fantômes – Paul Feig

Caractéristiques

  • Titre original : Ghostbusters
  • Réalisateur(s) : Paul Feig
  • Avec : Kristen Wiig, Melissa McCarthy, Leslie Jones, Kate McKinnon, Cecily Strong, Chris Hemsworth, Michael K. Williams, Andy Garcia..
  • Editeur : Sony Pictures Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 10 Décembre 2016
  • Date de sortie originale en salles : 10 Août 2016
  • Durée : 134 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Le film a été tourné en numérique (Arri Alexa XT)  et le master est magnifique. Tout y est : la définition, la colorimétrie, les contrastes et les noirs sont parfaits. La profondeur de champ est excellente. Le ratio 2.35:1  est parfait  et le film passe en ratio IMAX 1.90:1 pour le final. Mais le plus de ce master vient de l’intégration d’effet sortant, qui passe par les bandes noires quand le ratio est de 2.35:1, donnant un effet 3D sans lunettes très sympathique. Cela permet de donner une toute nouvelle expérience au Blu-Ray. Le débit image est moyen, 22,9 MBPS.

Son : 4,5/5

Les pistes VO et VF sont en DTS-HD Master Audio 5.1. Même si les 2 pistes manquent légèrement de puissance, surtout pour les dialogues, elles restent bien réparties, les enceintes arrières sont bien utilisées pour les effets sonores et la musique. Les basses sont également bien utilisées comme il faut. Le débit moyen des deux pistes, de 2.2 MBPS, est moyen.

Bonus : 2,5/5

  • le Blu-ray du film en version longue (134′) et version cinéma (116′)
  • Commentaire audio de Paul Feig et Katie Dippold, Commentaire audio de Paul Feig et des chefs de départements
  • 4 scènes coupées
  • Bêtisier
  • Des Blagues en Abondance
  • Instant Bouffe-Tout

On commence avec les 4 scènes coupées. La première est une version longue de la scène où Abby, Erin et Jillian cherchent le fantôme dans le manoir. Bien qu’amusant, la scène ne sert pas à faire avancer l’intrigue. Dans la seconde scène, on retrouve le quatuor dans la ruelle, qui teste le nouveau proton pack. Une petite scène amusante. La troisième est une scène entre le doyen de l’université de Columbia et Erin, qui lui propose de continuer ses recherches sur le paranormal avant un retournement de situation assez comique. La dernière scène, enfin, se passe après qu’Abby ait été possédée par le fantôme de Rowan et cherche à joindre Erin.

Le bêtisier, en deux parties, affiche une durée totale de 15 minutes ! On retrouve les gaffes habituelles, mais aussi des improvisations des acteurs. Des Blagues en Abondance est quant à lui un module en plusieurs parties avec des improvisations des acteurs, pour la première partie, tandis que la seconde est consacrée à Jillian, la troisième à Patty et la dernière à Kevin, pour un total de 30 minutes. Instant Bouffe-Tout nous présente enfin comment le slime est réalisé et comment en faire à la maison.

Synopsis

Erin Gilbert et Abby Yates sont deux écrivains en devenir, qui écrivent un livre expliquant que les fantômes existent. Quelques années plus tard, Erin décroche un prestigieux poste d’enseignante à l’université Columbia. Mais quand son livre refait surface, elle devient la risée de l’académie. Elle recontacte alors Abby et tente de prendre sa revanche lorsque des fantômes attaquent Manhattan…

image cast ghostbusters 2016 de paul feig chasse aux fantômes

Le film

Qu’il est dur  de faire un remake/reboot d’un film autant aimé et culte  que SOS Fantômes, sorti  il y a 27 ans ! Paul Feig (Mes meilleures amies, Les Flingueuses, Spy) s’attelle pourtant à cette nouvelle version 100% féminine. Alors, que vaut ce reboot ?

Avec tout le bashing qu’a subi le film depuis la diffusion de sa première bande annonce, S.O.S. Fantômes est sorti en salles le 10 août dernier. Et non, ce n’est pas  un nanard, bien qu’il ne soit pas à la hauteur de l’original. On remarquera d’ailleurs que toute la première partie est un copié/collé des scènes du film d’Ivan Reitman. On retrouve la formation du groupe, la recherche d’un lieu et d’une voiture…  La seconde partie se distancie quant à elle du film de 1984.

L’humour, les gags et les vannes s’enchaînent à une vitesse folle, malgré un montage mal fichu. Kristen Wiig prouve qu’elle a un sacré timing et obtient les meilleures répliques, Melissa McCarthy est un peu en deçà de son niveau habituel et Leslie Jones est plutôt amusante. Mais c’est surtout la prestation de Kate McKinnon que l’on retient : l’humour décalé de son personnage, à la limite de l’absurde, est hilarant. Chris Hemsworth devient quant à lui le standardiste complètement débile (c’est vraiment le mot) dont chaque réplique vous pliera en deux.

image cast ghostbusters 2016 paul faig

Pour le reste, on regrettera que le méchant soit complètement transparent. Le fait d’essayer de donner une explication humaine à l’apparition des fantômes était une bonne idée, mais il aurait fallu un vrai méchant pour que cela devienne intéressant. Le montage est un peu chaotique, s’éloignant parfois de l’intrigue pour s’attacher à des scènes humoristiques. Cet enchaînement de gags parvient malgré tout à donner un bon rythme au film, de sorte que le film donne l’impression de durer 1h30 et non 2 heures. La réalisation de Paul Feig est quant à elle passable et peu originale. La direction artistique a quant à elle engendré certaines critiques, justifiées, à sa sortie, bien que l’essentiel des reproches se soient davantage concentrés sur le principe du film et la lourdeur de l’humour. On pourra ainsi trouver l’esthétique du film cheap, et ne pas adhérer. Les caméos des anciens « Ghostbusters » sont sympathiques, Bill Murray, notamment, a un vrai petit rôle. Seule déception, celui de Dan Aykroyd, qui semble complètement forcé.

Alors oui, le film est complètement « féministe », les hommes sont idiots, que ce soit le maire ou le standardiste. Et les femmes doivent s’imposer pour exister. Il suffit de voir comment le méchant est tué. Mais au delà de ça, Paul Feig n’arrive pas à se distinguer suffisamment du film original, dont il tente de retrouver l’esprit sans vraiment y parvenir. Là où le S.O.S Fantômes original était un film fantastique avec de l’humour, ici, il s’agit surtout d’une comédie avec des fantômes. S.OS Fantômes version 2016 est donc une comédie assez réussie, mais qui peine à trouver une personnalité propre par rapport au film original.

Note: Sur le blu-ray nous avons pu découvrir la version longue du film. Elle ne rend pas le film meilleur, c’est surtout des histoires secondaires qui sont rajoutées (qui sont dispensables). Mais cela a pour bon point de donner un meilleur rythme au film.

Guillaume Creis

Guillaume Creis

Adore le cinéma en général , que ce soit lesgros blockbusters ou les plus petits films .les séries TVet les jeux vidéo.
Guillaume Creis
6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *