[Test – Blu-ray + Blu-ray 4K Ultra HD] Alien: Covenant – Ridley Scott

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Ridley Scott
  • Avec : Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup, Danny McBride, Demián Bichir, Carmen Ejogo, Amy Seimetz, Jussie Smollett, Callie Hernandez, James Franco...
  • Editeur : 20th Century Fox
  • Date de sortie Blu-Ray : 13 Septembre 2017
  • Date de sortie originale en salles : 10 mai 2017
  • Durée : 123 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Blu-Ray:

Image : 4,5/5

Alien : Covenant a été tourné en numérique (Arri Alexa XT) et son master Blu-Ray est plus que convenable. Si dans les 10-15 premières minutes il y a quelques saccades et une baisse de la définition qui donne par moments un grain numérique, le reste du master est impeccable. La définition est excellente et les contrastes, ainsi que la colorimétrie, respectés. La profondeur de champ est également très bonne. Le format 2.40:1 convient parfaitement au film, qui oscille entre scènes d’extérieur avec de grands décors et scènes d’intérieur. Le débit moyen image est très bon : 26,5 MBPS.

Son : 4/5

En ce qui concerne l’audio, la Fox nous offre une piste VO en DTS-HD Master Audio 7.1. puissante et bien répartie sur les canaux (la musique et les effets sonores passent par les enceintes latérales et arrières). Les dialogues sont clairs et ne se perdent pas lors des scènes d’action. Le caisson de basse est utilisé avec intelligence.  Le débit moyen de la piste VO est impressionnant : 5,8 MBPS avec des montées à 6,9 MBPS. La piste VF est en DTS 5.1 (pas de piste HD). Bien moins répartie et puissante que sa consœur anglaise, elle reste tout de même correcte, mais il vous faudra quand même monter le son de votre home-cinéma pour une bonne immersion. Le débit moyen/max de la piste VF est de 768 KBPS.

Bonus : 4,5/5

  • Scènes coupées et rallongées (HD – 17’37 » – VOST)
  • USCSS Covenant (HD – VOST) :
    – « Présentation de Walter » (2’20 »)
    – « Phobos » (9’09 »)
    – « Le dernier dîner » (4’37 »)
  • Secteur 84 – Planète 4 (HD – VOST) :
    – « Dans l’intervalle » (2’34 »)
    – « Les expériences de David » (6’41 »)
  • « Les croquis de David » (HD – galerie de dessins)
  • Master Class Ridley Scott (HD – VOST) :
    – Le scénario (11’17 »)
    – Les personnages (15’46 »)
    – Les décors (13’42 »)
    – Les créatures (14’54 »)
  • Commentaire audio du réalisateur Ridley Scott (VOST)

Nous commençons les bonus par les scènes coupées ou rallongées, 13 au total. Si certaines n’apportent rien de plus à l’intrigue, on en retiendra certaines : celle où Walter vient prendre des nouvelles de Daniels dans ses appartements et lui amène du cannabis, un flashback qui se déroule sur Terre avec Daniels et Jacob (interprété par James Franco), ce qui nous en apprend plus sur le personnage, ou encore une scène entre Daniels et Walter où celui-ci explique ce qu’est David pour lui. Les autres scènes sont dispensables.

USCSS Covenant est un bonus de 3 modules. Le premier est une pub sur Walter, tandis que le second montre une partie de l’équipage passer un test sur la peur et le troisième le dernier dîner de l’équipage avant de partir en hibernation. Sympathique. Secteur 84 – Planète 4 sont deux vidéos. Dans l’intervalle, la première vidéo, raconte ce qui se passe après qu’Elizabeth Shaw (Noomi Rapace reprend le rôle le temps de cette scène) et David aient quitté la planète à la fin de Prometheus.  Une vidéo bien pensée, qui fait le pont entre les deux films. Les expériences de David est une sorte de journal vidéo de David où celui-ci raconte ses expériences durant ses dix années d’isolation sur la planète. Là aussi, il s’agit d’un bonus intéressant, qui nous donne d’ailleurs un indice sur ce que comportera le prochain film. Enfin, Master Class Ridley Scott est le making-of du film divisé en quatre modules que vous pouvez visionner en une seule fois. Ce bonus d’une durée totale de 55 minutes nous plonge dans le tournage du film. Suffisamment complet et prenant pour le regarder jusqu’au bout.

Blu-ray 4K Ultra HD :

Image : 5/5

Le master Blu-Ray 4K Ultra HD est irréprochable. Tiré d’un master 2K upgradé en 4K, l’image est superbe et, grâce au HDR, la photographie, très sombre, du film en ressort grandie. La définition est au top et ne descend pas lors des scènes à faible luminosité. La profondeur de champ est exceptionnelle (si l’on compare avec le Blu-Ray, cela saute aux yeux). Aucun problème rencontré lors du visionnage.

Son : 4,5/5

C’est un peu le même problème que pour le Blu-Ray, mais en mieux, cependant. Pour la piste VO, nous avons droit à un Dolby Atmos (alors que la piste VO du Blu-Ray n’est « que » en DTS-HD Master Audio 7.1) irréprochable. C’est puissant et précis, avec un excellent mixage audio. On peut entendre jusqu’au moindre petit effet sonore, et quand les scènes d’actions sont lancées, les dialogues restent clairs. Un must, qui permet une parfaite immersion. Il n’en est malheureusement pas de même pour la piste VF qui en DTS 5.1 (pas de HD), évidemment largement moins puissante et précise que sa consœur anglaise, mais toujours correcte.

Bonus : 1/5

  • Commentaire audio du réalisateur Ridley Scott (VOST)

 

image article alien covenant

Synopsis

Le vaisseau spatial Covenant est en route pour la lointaine planète Origae-6 afin d’y établir une colonie, un nouvel avant-poste pour l’humanité. Mais un incident grave contraint le vaisseau à se dérouter vers une autre planète émettant un étrange signal, située à une distance plus proche et qui a tout d’un paradis terrestre.

Le film

Retrouvez les critiques respectives de Mickaël Barbato et Guillaume Creis.

Guillaume Creis

Guillaume Creis

Adore le cinéma en général , que ce soit lesgros blockbusters ou les plus petits films .les séries TVet les jeux vidéo.
Guillaume Creis
7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *