[Test – DVD] Fauda saison 1 – Lior Raz et Avi Issacharoff

Caractéristiques

  • Créé par : Lior Raz et Avi Issacharoff
  • Avec : Lior Raz, Hisham Suliman, Shadi Marei, Laëtitia Eïdo, Itzik Cohen...
  • Editeur : Wild Side Video
  • Date de sortie coffret DVD/Blu-Ray : 10 Janvier 2018
  • Durée totale : 540 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Le master DVD de Fauda, au format 1.77:1 (plein écran), s’avère excellent. Nous n’avons pas d’information sur les conditions de tournage, mais nous pensons qu’elle a été tourné en numérique. La définition est excellente, avec un petit grain numérique pas désagréable. Celle-ci ne baisse pas une seconde durant les douze épisodes. La colorimétrie fait un sans fautes. Les contrastes, noirs et profondeur de champs sont excellents. Dommage que Wild Side n’ait pas édité la série en blu-ray. Cela n’aurait été que justice, vu le travail sur l’image. Quelques saccades ont été détectées lors du visionnage. Le débit moyen image est très bon: 5 MBPS.

Son : 2,5/5

Wild Side (Incarnate, Toro) propose un duo de piste pour la série. Les deux sont en Dolby Digital 2.0. Il y a peu à dire sur celles-ci, tout est bien réparti sur les deux canaux. Les dialogues sont clairs et n’interfèrent pas avec les effets et la musique. On regrette cependant que l’éditeur ne nous ait pas offert une piste en 5.1, car la série le mérite vraiment. Une petite déception.

Bonus : 2,5/5

  • Making of (21′)
  • Bande-annonce de la saison 2 (1′)

Le making-of de la série, d’une durée de 21 minutes, nous montre la conception et le tournage de celle-ci. On retrouve les acteurs et les créateurs de Fauda discutant de leurs rôles, du sérieux et de l’impact de la série. Un bonus intéressant mais un peu court.

image lior raz fauda

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Une unité d’élite israélienne opère sous couverture en Palestine et élimine “La Panthère”, l’un des terroristes les plus dangereux de la planète. Quelques années plus tard, les services secrets reçoivent une information capitale : la Panthère est toujours en vie. Ex-infiltré, Doron Kavillio va reprendre du service pour débusquer son pire ennemi. Une lutte à mort entre l’unité terroriste israélienne et le responsable du Hamas va commencer…

La série

Fauda (qui signifie « chaos » en arabe) est une série télévisée israélienne de douze épisodes crée par Lior Raz et Avi Issacharoff. Le Mista’arvim est l’unité de forces spéciales de l’armée de défense d’Israël, et de la police aux frontières israélienne dont les membres sont spécifiquement formés à se fondre dans la population arabe, de manière à pouvoir mener à bien leurs opérations en territoire palestinien. L’équipe part en chasse de La Panthère, un dangereux terroriste du Hamas qu’elle croyait avoir éliminé.

Fauda est une série unique en son genre, car elle s’articule sur l’expérience de ses deux créateurs et scénaristes qui ont fait partie du Mista’arvim. Même si l’histoire, contée par le show, est une fiction, elle s’inspire de ce qu’ils ont vécu et on le ressent. Côté scénario, les douze épisodes tiennent la route. Les personnages sont bien développés et font preuve d’une évolution bien marquée. Le fil rouge de la traque de “La Panthère” s’avère des plus intéressant. C’est par celui-ci que l’on découvre le côté israélien et le côté palestinien, le traitement de l’histoire est mené judicieusement, et ne prend pas de parti pour un camp. Les gentils sont méchants et les méchants sont gentils, pour faire bien plus simple que dans le programme. Ici, le manichéisme n’est pas de rigueur et tout est nuancé. On pourra seulement regretter la gestion de certaines intrigues secondaires, comme celle de Nassrim ou Nourri qui sont conduites un peu maladroitement. On regrette aussi que la série s’intéresse assez peu à l’aspect politique, ce qui aurait été un petit plus. En tout cas l’ensemble se tient bien et nous permet de pas nous ennuyer.

La réalisation s’avère elle aussi efficace, restant au plus près des acteurs tout en nous offrant quelques scènes d’action ou de suspens qui font le job. Le rythme de la série s’avère lent, mais c’est ce qui fait bien monter la tension et rend les scènes d’action explosives. Le tout est servi par des acteurs impliqués, avec en tête Lior Raz et Aicham Souleiman qui interprètent, respectivement, Doron et Abu Akhmed. Les deux personnages étant le protagoniste et l’antagoniste. Les deux acteurs gèrent très bien les nuances et les ressemblances de leurs personnages, ce qui contribue à la réussite du show. Fauda est une petite réussite, qui délivre ce qu’elle promet : une immersion dans les deux partis du conflit Israelo-palestinien sans prendre parti et tout en nuançant les actions et les personnages du Mista’arvim, ainsi que du Hamas. Du coup, on attend de voir ce que nous offrira la saison 2.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *