[Preview] Shadow Of The Tomb Raider : va y avoir du sport

Caractéristiques

    • PlayStation 4
    • Ordinateur/PC
    • Xbox One
  • Développeur : Crystal Dynamics
  • Editeur : Square Enix
  • Date de sortie : 14 septembre 2018

Un jeu qui a tout d’un futur hit

image preview shadow of the tomb raider

Voilà ce qu’on peut appeler un reboot rondement mené. Récupérée par l’éditeur Square Enix, suite à son intelligent rachat de Eidos Interactive, la licence Tomb Raider a su se réinventer, et ce depuis la relance datant de 2013. Il faut bien écrire que les décisions pertinentes se sont enchainées, depuis l’épisode Underworld, mal-aimé des fans. Tout d’abord, garder Crystal Dynamics comme développeur de la série. Ensuite, donner à l’univers un coup de boost, une nouvelle vision aussi bien dans le gameplay que dans la direction artistique. Si l’on n’a rien contre la Lara plus « pulmonée » des débuts, bien au contraire, on peut aussi comprendre le besoin de nous rendre la jeune femme plus crédible. Mais aussi plus en proie à des soucis terre à terre, comme sa condition de femme. Après deux épisodes qui auront apporté un second souffle, on se demandait bien ce que ce Shadow Of The Tomb Raider allait nous réserver. Début de réponse dans cette preview.

Tout d’abord, on se doit de vos prévenir : nous n’avons pas eu le moindre indice sur le scénario de Shadow Of The Tomb Raider. En effet, notre prise en main faisait en sorte que tous les passages narratifs s’accéléraient, ainsi que quelques passages de gameplay, faisant de la découverte des lieux une véritable démonstration des forces en présence plus qu’une expérience complète. On a pu, cependant, vérifier que l’ambiance générale paraît assez sombre, dans la lignée des précédents opus. Rien de bien plus précis, il faudra pour cela attendre le test, d’ici quelques semaines. On aura, donc, eu tout le loisir de se frotter à la prise en main. Celle-ci s’effectue sans souci ni surprise : on retrouve une aventurière aux mouvements précis et réactifs. La fluidité des animations n’empiète jamais sur la nervosité des commandes du joueur, ce qui est une bonne chose de nos jours. D’autant plus que, dans le décor que nous avons traversé, nombreuses étaient les occasions de mettre à l’épreuve la bondissante miss Croft.

Sous l’eau ou dans les airs, Lara est en forme

image lara croft shadow of the tomb raider

Nous avons voyagé avec cette preview de Shadow Of The Tomb Raider. Direction le Mexique, plus précisément l’une de ses petites îles, nommée Cozumel. C’est ici qu’un temple aussi sacré que dangereux ouvre ses bras de pierre à Lara Croft. Vous imaginez bien que son but n’est pas de faire du tourisme, mais de récupérer un artefact. Pour y parvenir, il faudra sauter, éviter, se faufiler. La gamme des mouvements de l’aventurière est assez complète, et mise à contribution tout autant que les neurones du joueur. On s’en est rendu compte pendant l’ascension du lieu : il a fallu joueur de l’arc, mais pas seulement pour occire des ennemis. Aussi afin de raccorder des éléments à de la corde, dans le but de libérer le passage. On aura droit à quelques indices à l’écran, surtout côté viseur, mais finalement on remarque une volonté de ne pas trop en faire.

L’importance du piolet n’a pas perdu de son charme. Shadow Of The Tomb Raider vous demandera d’escalader, toujours avec cette mécanique volontairement plus hachée, afin de rendre la tâche moins aisée que dans certaines autres licences dont on taira le titre. Aussi, on a dû prendre une profonde respiration, et se jeter à l’eau, à l’occasion d’un passage à fort suspens, qui se termine par une folle remontée à la surface, plutôt finement scriptée pour le coup. Les scripts, justement, vous savez à quel point ils peuvent être mauvais pour l’immersion, du moins s’ils ne sont pas maitrisés dans leur utilité. On attendra le test pour se prononcer à coup sûr, mais on a moins eu l’impression de passages obligés, qu’on a pu parfois observer dans Rise Of The Tomb Raider. Une évolution de mise en scène, assez perceptible, qui se vérifie jusque dans les forces du level design, qui favorise le grand spectacle. On ne fait pas que traverser des grottes, on se doit de les explorer, de trouver des objets à collecter (cachés dans le décors, à valider avec l’arc), et l’observation mène à des endroits exploitables. Cela donne une impression de véracité intéressante.

Vivement le 14 septembre 2018 !

Ensuite, il a fallu se frotter aux combats de Shadow Of The Tomb Raider. Miss Croft voit le bout du tunnel, mais atterri à proximité d’un camp infesté d’ennemis patibulaires. Le principe ne change que peu des anciens opus. Ici, la discrétion est de mise, du moins dans l’esprit. Bien observer l’environnement se révèle un réflexe salvateur : il est conseillé de toujours se trouver dans des hautes herbes, ou derrière un mur. Car l’intelligence artificielle ne vous fera pas de cadeaux, et c’est même un peu trop mécanique de ce côté. On a remarqué une propension à réagir bien trop vite, chez les adversaires qui, ensuite, ne vous lâchent pas d’une semelle. Heureusement, l’environnement, et votre arsenal, permettent de vous en tirer. C’est ici que le système de combat est plus intéressant : le jeu fait le choix de nous procurer une certaine capacité à rebondir, dans les moments désespérés. Les malotrus vous ont dans le collimateurs ? Observez bien, il se peut qu’un baril explosif se trouve non loin. Globalement, ces phases de combat promettent des moments de bon challenge.

Enfin, il faut préciser que nous avons pu découvrir Shadow Of The Tomb Raider sur une Xbox One X. Il faudra vérifier la qualité des graphismes sur une console « de base » (PlayStation 4, Xbox One), mais sachez que ça tabasse les mirettes. On vous a touché quelques mots à propos du level design, et du spectacle qui s’en dégage, tout ça ne serait pas aussi impactant sans un gros travail sur les sources de lumières et la direction artistique. On est là face à du très solide, nul doute que le jeu sera une caque technique, lors de sa sortie. On a bien remarqué quelques textures un peu en-deça des autres, mais rien de bien grave à quelques semaines de la sortie. Laquelle est prévue, rappelons-le, pour le 14 septembre 2018. Et on a hâte d’y être !

Retrouvez aussi nos autres previews, effectuées à l’occasion de la Japan Expo 2018 : Dragon Quest 11 et Kingdom Hearts 3.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *