article coup de coeur

[Critique] Tout l’univers de Tomb Raider – Meagan Marie

Caractéristiques

  • Titre complet : Tout sur Tomb Raider : explorer le passé, préparer l'avenir
  • Auteur : Meagan Marie
  • Editeur : Hors Collection
  • Date de sortie en librairies : 19 octobre 2017
  • Format numérique disponible : Non
  • Nombre de pages : 360
  • Prix : 32
  • Acheter : Cliquez ici

La belle héroïne avait bien besoin d’un beau livre qui lui soit consacré

L’univers du jeu vidéo a connu bien des crises, des moments de gloire, et des révolutions. Parmi ces dernières, coincée entre l’avènement de la 3D et du soft pour joueurs occasionnel (les fameux casuals), la licence Tomb Raider a su durablement marquer l’industrie vidéoludique. S’il ne s’agissait pas de la première héroïne d’un soft, citons par exemple les plus anciennes Samus Aran (Metroid) et Terra (Final Fantasy 6), Lara Croft rassemblait, dès sa naissance, bien des critères pour exploser, et emporter avec elle tout le secteur. Bien évidemment, les formes généreuses, et surtout très géométriques, ont facilité la percée auprès de la gente masculine (ndlr : et féminine, même si c’était moins mis en avant à l’époque). Mais les innovations se situaient aussi dans les qualités d’un gameplay aujourd’hui incroyablement daté, mais hier tout à fait surprenant, qui aura su cadrer ce qui allait devenir le genre de l’aventure en 3D. Tout l’univers de Tomb Raider, aux éditions Hors Collection (Générations Marvel, Mangasia), porte bien son titre car, effectivement, c’est tout ce qui se rapporte à la licence qui est abordé, et pas seulement son héroïne.

Les origines, la révélation, la consécration, les coups de moins bien, puis la renaissance par le biais d’une américanisation du concept, Tout l’univers de Tomb Raider retrace toute la chronologie. On remarquera que Meagan Marie, senior community manager pour la franchise, ne se positionne pas en tant que critique. Ne vous attendez pas à une analyse bien sale du pathétique épisode L’ange des ténèbres, par exemple. Par contre, l’auteure mène un travail de documentation tout bonnement sidérant. Artworks, croquis, photos d’archives, on ne compte plus les découvertes qui nous ont laissé bouche bée. Aussi, l’écrivain porte à elle seule le résultat d’un travail acharné, concernant les entretiens avec les développeurs et autres. Si vous aimez les citations, les interviews, vous serez plus que servis.

Tout l’univers de Tomb Raider retrace la carrière vidéoludique de Lara Croft, mais ne s’en contente pas. Afin de bien démontrer (ou plutôt rappeler) que la licence a largement dépassé le cadre de la manette, Meagan Marie s’attache à aborder l’impact populaire, auprès des passionnés certes, mais aussi des artistes et, bien entendu, des publicistes. Là aussi, c’est la propension à rassembler de la matière qui nous laisse bouche bée. Par exemple, la partie réservée aux cosplayeuse a de quoi forcer le respect. L’auteure ne fait pas que rassembler des photos, mais nous livre aussi une sacrée dose d’informations, et de contenus parfois touchants. Pour rester dans le sujet de ces femmes qui se déguisent en Lara Croft, on a par exemple droit à des témoignages, sous forme de lettres, qui démontrent à quelle point l’héroïne est devenue une icône, bravant les notions de réel et d’irréel. Une sorte de modèle, carrément.

Un très beau travail d’archiviste

Une grande place est aussi réservée à toutes les œuvres autres que vidéoludiques, qui construisent un véritable univers transmédia. Tout l’univers de Tomb Raider nous rappelle, par exemple, que l’aventure de Lara Croft l’a emmené à se voir couchée sur papier, dans des comics. Qui se souvient, par exemple, du crossover entre la reine des aventurières et Witchblade ? Aussi, le cinéma n’est pas oublié, même si ces adaptations n’ont rien de mémorables, loin de là. Les rumeurs, les anecdotes de tournage, certes la tonalité est plutôt complaisante, mais on y découvre bien des détails savoureux, notamment autour de la personnalité d’Angelina Jolie. C’est là l’un des grands mérites de Meagan Marie : savoir captiver, et ce même sur des sous-thèmes qui n’auraient rien de passionnant sans sa propension à gratter, farfouiller, rassembler. Un vrai travail d’archiviste.

Tout l’univers de Tomb Raider se doit, donc, d’attirer votre attention, tant le sujet dépasse l’Histoire du jeu vidéo, pour devenir un véritable phénomène de la pop culture. Soulignons, enfin, que la maison Hors Collection tient son rang de meilleur ami des passionnés de beaux livres, en livrant une édition d’une qualité remarquable. Couverture cartonnée recouverte d’une jaquette à l’illustration très classieuse, papier glacé qui rend justice à la qualité des impressions. Il ne manque qu’un signet, mais on fait la fine bouche. De quoi faire plaisir à un grand fan de la licence, ou garnir votre propre bibliothèque, sans le moindre doute.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *