[Test – Blu-ray] Venom – Sony Pictures

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Ruben Fleischer
  • Avec : Tom Hardy, Michelle Williams, Riz Ahmed, Reid Scott et Jenny Slate
  • Editeur : Sony Pictures Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 18 Février 2019
  • Date de sortie originale en salles : 10 Octobre 2018
  • Durée : 112 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Venom a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini et XT, RED Monstro 8K VV). Le blu-ray, au format respecté 2.39 : 1, a une très bonne définition (beaux détails sur les visages, costumes et décors), même si celle-ci baisse légèrement sur une petite poignée de plans, avec l’apparition d’un grain numérique. La profondeur de champ est bonne. La colorimétrie est d’une belle justesse. Les contrastes et les noirs s’en sortent à merveille. Le film étant très sombre, ceux-ci sont bien travaillés sur ce master HD. Les effets passent un peu mieux que sur la galette 4K (qui trouvent leurs limites en Ultra HD). Quelques saccades et artefacts ont été détectés durant les vingt premières minutes. Le débit moyen image est bon: 26,6MBPS.

Son : 4/5

Sony Pictures Home Entertainment France (Chair de Poule 2 : Les Fantômes d’HalloweenEqualizer 2) nous offre des pistes anglaise et française, en DTS-HD Master Audio 5.1. Toutes les deux sont puissantes et bien réparties. Les dialogues se révèlent clairs. Concernant le doublage français, le niveau est bon et n’empiète pas sur le mixage original. Les effets et la musique passent bien par toutes les enceintes, avec quelques effets sympas, comme ceux qui accompagnent la voix de Venom. Le caisson de basse est aussi extrêmement bien utilisé. Le débit moyen de la piste VO est bon: 2,1 MBPS avec des montées à 3,3 MBPS. Le débit moyen de la piste VF est aussi bon: 2,2 MBPS avec des montées à 3,3 MBPS. Deux bonnes pistes de la part de l’éditeur.

Bonus : 2,5/5

  • Scènes coupées et versions longues (5′)
  • L’anti-héros (10′)
  • Le protecteur mortel à l’action (9′)
  • La vision de Venom (7′)
  • Créer Venom (5′)
  • Les secrets des symbiotes (2′)
  • Scènes en prévisualisation (13′)
  • Mode Venom

Nous commençons les bonus par 2 scènes coupées du film, et la scène du générique en version longue, pour une durée totale de cinq minutes. Dans la première, Eddie est sur le trajet de l’hôpital en taxi et il discute avec Venom. Une scène amusante qui aurait pu figurer dans le montage final. La seconde est aussi amusante mais peu importante : l’alarme d’une voiture se déclenche, et fait souffrir Eddie/Venom qui se transforme pour la détruire. Celle-ci aussi aurait pu finir dans le final cut. Enfin, nous avons la version longue de la scène du générique avec Cletus Kasady (Woody Harrelson). Les dialogues rajoutés n’apportent pas grand chose. L’anti-héros est une featurette de dix minutes, centrée sur la relation intérieure entre Eddie et Venom. Un bonus assez complet. Le protecteur mortel à l’action revient sur les combats et cascades du film, pour une durée de neuf minutes. Là encore c’est assez complet même si nous aurions voulu que ce soit un peu plus long et développé. La vision de Venom est un module de sept minutes sur la vision du film par le réalisateur Ruben Fleischer. Intéressant mais un peu court. Créer Venom revient sur la création, durant cinq minutes, du personnage (design, effets spéciaux). Là encore c’est assez court mais complet. Les secrets des symbiotes révèle, durant deux minutes, quelques easter eggs du film. Sympathique. Les huit scènes en prévisualisation nous montrent comment certaines scènes ont été préparées. On a donc un split screen pour faire la comparaison entre la prévisualisation et la scène finale. Un ajout sympathique d’une durée totale de treize minutes. Enfin, nous avons le Mode Venom. Activé, celui-ci fera apparaître durant le visionnage du film des pop-ups pour donner des informations sur les liens avec les comics et les détails cachés.

image tom hardy venom

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Les aventures de Eddie Broke qui devient Venom après avoir été devenu l’hôte d’un symbiote extra-terrestre.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Venom.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *