[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Glass – Walt Disney France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : M. Night Shyamalan
  • Avec : Bruce Wilis, James McAvoy, Samuel L. Jackson, Anya Taylor-Joy, Sarah Paulson
  • Editeur : Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray : 24 mai 2019
  • Date de sortie originale en salles : 16 janvier 2019
  • Durée : 129 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Glass a été tourné en numérique (Arri Alexa SXT et Mini), et le Blu ray 4K, au format respecté 2.39:1, est tiré d’un master 4k avec compression HEVC et HDR10. Étant donné que le résultat d’un master 4K, on peut s’attendre à une définition exemplaire, et c’est la cas ici. Les détails, sur les visages (voire maquillages, surtout sur Sarah Paulson), les costumes ou les décors se révèlent tout simplement excellents. On peut voir chaque veines du corps de James McAvoy lorsqu’il se transforme en La Bête. Une définition exemplaire qui ne baisse pas de régime une seule seconde, même lors de scènes sombres. Pas d’apparition de grain de numérique. D’ailleurs les contrastes et noirs sont aussi magnifiques. Beaucoup plus précis que sur le blu-ray, on a même l’impression que parfois nous redécouvrons le film par rapport à la version HD. Les séquences de la fabriques de pierres ou encore celle de la discussion entre Mr Glass et Kevin, plongés dans la pénombre, s’avèrent superbes sur ce point. L’apport du HDR10 est bon, bien visible. Les couleurs sont belles et saturées, et la profondeur de champ est très bonne. Durant le visionnage, nous avons détecté quelques saccades et artefacts, mais de manière très légère, surtout pendant quelques mouvements de caméra, rien de bien grave, cela ne nous sort pas du film. Un très beau master de la part de l’éditeur.

Son : 4,5/5

Walt Disney France nous offre une piste anglaise en Dolby Atmos (compatible Dolby True HD 7.1). Une belle piste précise, puissante, bien répartie, ample comme il faut avec quelques bon effets. Les dialogues sont clairs. La musique et les effets passent bien par tout les canaux. Le long métrage n’étant pas un film d’action, il y a peu d’effets mais ceux-ci sont bien maîtrisés et amples. Le traitement de la musique que cette piste nous a conquis. Elle présente aussi quelques effets bien sentis. Le caisson de basse est aussi bien utilisé comme il faut. Il y a vraiment rien à reprocher à propos de celle-ci. Un belle piste immersive.

La piste française est, elle, au format DTS-HD Master Audio 5.1. Là encore, une bien belle piste puissante, précise et bien répartie. Certes, moins puissante, précise ou ample que sa consœur VO, mais cela reste tout de même vraiment qualitatif. Le doublage français s’avère au niveau, et s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique passent bien par les cinq enceintes, avec quelques bons effets d’ambiances, et toujurs ce gros travail sur la musique. Le caisson de basse est aussi bien utilisé. Alors non, ce n’est pas le nec plus ultra, mais l’éditeur a fait l’effort de mettre la piste VF en DTS-HD Master Audio 5.1, alors que d’autres continuent à proposer ces pistes uniquement en Dolby Digital. Nous apprécions l’effort. C’est donc là une belle piste pour les amateurs de VF.

Bonus : 2,5/5

Les bonus sont inclut dans le blu-ray accompagnant cette édition, nous vous redirigeons vers notre test blu-ray pour découvrir ce que nous en avons pensé: ici.

image samuel l jackson fauteuil roulant glass film
© The Walt Disney Company France

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

David Dunn, l’homme « incassable », se lance à la poursuite de « La Bête », la personnalité surhumaine de Kevin Wendell Crumb. De son côté, « l’homme de verre » Elijah Price éveille à nouveau l’intérêt en affirmant détenir des informations capitales au sujet de ces deux hommes très spéciaux.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Glass.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *