[Test – Blu-ray] X-Men : Dark Phoenix – 20th Century Fox France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Simon Kinberg
  • Avec : Sophie Turner, Jennifer Lawrence, Jessica Chastain, James McAvoy, Michael Fassbender, Nicholas Hoult, Alexandra Shipp, Tye Sheridan, Kodi Smit-McPhee...
  • Editeur : 20th Century Fox France
  • Date de sortie Blu-Ray : 16 octobre 2019
  • Date de sortie originale en salles : 5 juin 2019
  • Durée : 114 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

X-Men: Dark Phoenix a été tourné en numérique (Arri Alexa XT Plus) et le Blu-ray, au format respecté 2.35:1, s’avère quasi parfait. La définition est excellente et ne baisse pas une seconde. Pas d’apparition de grain numérique. Les détails sur les visages, costumes et décors sont très bons. Il faut noter aussi que les effets-spéciaux passent vraiment bien en HD, ce qui prouve la qualité de ceux-ci. Les couleurs sont belles et saturées comme il faut. Les contrastes et noirs sont magnifiques, même s’il y a peu de scènes visuellement sombres en dehors du final. La profondeur de champ est elle aussi très bonne. Seul point noir de ce master HD : les saccades. Il y en a quand même pas mal et des grosses, ce qui gêne légèrement le visionnage. Dommage ! Le débit moyen image est de 23,4 MBPS

Son : 3,5/5

20th Century Fox France (Alita: Battle Angel, Alex, Le Destin d’un Roi) nous offre une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 7.1. Une piste puissante, bien répartie, précise et ample, avec de bons effets. Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par tous les canaux, le tout avec un excellent mixage. Le caisson de basse est peu mais extrêmement bien utilisé, comme la scène de décollage de la navette ou le décollage du X-Jet. Une belle piste immersive, qui plaira aux amateurs de home cinema. Le débit moyen de la piste anglaise est de 4,5 MBPS avec des montées à 6,9 MBPS.

La piste français est en DTS 5.1. Une piste moyennement puissante, bien répartie, mais qui manque de précision et d’amplitude. Le doublage français est au niveau côté volume et s’incorpore bien au mixage original. La musique est les effets passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse est, comme pour la piste VO, bien utilisé. Une piste très moyenne qui contentera les amateurs de VF. Le débit moyen/max de la piste française est de 768 KBPS.

Bonus : 4/5

  • Scènes coupées (8′)
  • L’essor du Phoenix: la création de Dark Phoenix (80′)
  • Comment aller dans l’espace avec un avion, avec Fauve (2′)
  • Commentaires audio de Simon Kinberg et de Hutch Parker

Nous commençons les bonus par les scènes coupées, cinq au total, pour une durée de huit minutes. La plupart sont de petits rajouts à des scènes existantes ou ne servent pas à grand chose pour l’intrigue, mais la fin alternative est des plus intéressantes, et moins optimiste que celle qui a fini dans le montage final.

L’essor du Phoenix : la création de Dark Phoenix est le making-of du film d’une durée d’1h20. Il est rare, de nos jours, de voir un making-of aussi long, ce qui est appréciable. Celui-ci aborde quasiment tous les aspects de la production. Scénario, pré-production, casting, décors, effets-spéciaux, tournage et montage, tout y est raconté en détail, et sans ton promotionnel. Seule manque une partie sur la musique de Hans Zimmer, ce qui est dommage. Mais cela reste tout de même extrêmement complet. Enfin, nous finissons avec Comment aller dans l’espace avec un avion, avec Fauve. Un bonus amusant dans lequel Fauve nous montre comment fonctionne le X-Jet.

image sophie turner x men dark phoenix

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.

Le Film

Retrouvez au notre critique de X-Men: Dark Phoenix.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *