[Test – Blu-ray] Alita: Battle Angel – 20th Century Fox France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Robert Rodriguez
  • Avec : Rosa Salazar, Keean Johnson, Christoph Waltz, Jackie Earl Haley, Ed Skrein, Jennifer Connelly et Mahershala Ali
  • Editeur : 20th Century Fox France
  • Date de sortie Blu-Ray : 24 juillet 2019
  • Date de sortie originale en salles : 13 Février 2019
  • Durée : 121 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4/5

Alita : Battle Angel a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini, PACE/CAMERON Fusion Camera System) et le blu-ray, au format respecté 2.39:1, s’avère bon mais pas parfait. La définition est satisfaisante, mais varie plusieurs fois durant le film. Elle baisse légèrement sur certains plans, surtout les plus sombres, laissant apparaître un grain numérique. Pour le reste, le détails sur les visages, décors ou costumes sont au niveau des attentes. À noter que ceux du visage d’Alita sont très précis et magnifiques, et que les effets spéciaux supportent parfaitement la haute définition. Les couleurs sont belles et saturées comme il faut. Les contrastes et se révèlent très bons. La profondeur de champ est, elle, excellente, et nous plonge bien dans l’univers du film. Autre point négatif de ce master HD, nous avons détecté beaucoup de saccades/ d’artefacts durant le visionnage, éparpillés tout au long du film. Cela gêne légèrement l’expérience. Le débit moyen image est correct: 22,4 MBPS.

Son : 3,5/5

20th Century Fox France (Alex, Le Destin d’un Roi, La Favorite) nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 7.1. Celle-ci est puissante, précise, bien répartie, ample avec quelques bons effets. Les dialogues sont clairs. Les effets et la musique passent bien par toutes les sources. Le caisson de basse est extrêmement bien utilisé. À noter qu’il y a de très bons effets qui font le tour des canaux. Rien à redire sur cette belle piste immersive. Le débit moyen de la piste anglaise est bon: 4,5 MBPS avec des montées à 6,9 MBPS.

La piste française est elle en DTS 5.1. Bien répartie, assez puissante, ample comme il faut mais celle-ci est moins puissante et précise que sa consœur VO du à sa compression. Il vous faudra augmenter le volume de votre home cinéma afin d’obtenir une expérience convaincante. Le doublage français s’incorpore bien au mixage original. La musique et les effets passent bien par les cinq enceintes. Le caisson de basse est aussi bien employé. Le débit moyen est de 768 KBPS.

Bonus : 3,5/5

  • Le Monde d’Alita (13′)
  • L’adaptation du manga au cinéma (20′)
  • L’évolution d’Alita (19′)
  • Motorball (6′)
  • Projection à Londres: questions-réponses (26′)
  • Apprenez à cuisiner le chocolat en 10 minutes avec Robert Rodriguez (5′)
  • Vidéo de démonstration de 2005 (14′)
  • Déconstruction des scènes (10′)

On commence les bonus avec Le Monde d’Alita qui se découpe en quatre petits module, pour une durée totale de treize minutes. On découvre via des films animés, par des concept-art, la ville d’Iron City, ce que ça fait de vivre comme un cyborg, les règles du Motorball ou encore l’histoire de la guerre entre la Terre et Mars. Un excellent bonus pour ceux qui veulent en apprendre plus sur l’univers du film. L’adaptation du manga au cinéma se concentre, durant vingt minutes, sur comment James Cameron, Robert Rodriguez et leurs équipes ont adapté, en voulant être le plus fidèle possible, le manga en film. Ce n’est pas un making of à proprement parlé, mais les interventions de l’équipe du film sont passionnantes. L’évolution d’Alita est un bonus de dix-neuf minutes revenant sur le casting de Rosa Salazar, mais aussi toute sa prestation en performance capture et surtout comment rendre le personnage crédible via les effets-spéciaux. Là encore, c’est très intéressant. Dans le module Motorball, l’équipe revient sur le création des scènes de ce sport durant six minutes. Court mais suffisant. Ensuite nous avons Projection à Londres: questions-réponses. Un Q&A de vingt six minutes avec Jon Landau, Rosa Salazar, Robert Rodriguez, Jennifer Connelly, Christoph Waltz et James Cameron. Un bon complément aux making of déjà présent. Apprenez à cuisiner le chocolat en 10 minutes avec Robert Rodriguez est un petit bonus sympathique de cinq minutes, dans lequel le réalisateur nous apprend à faire du chocolat à sa façon chez lui. Si vous êtes fans de chocolat, vous devriez essayer sa recette. La Vidéo de démonstration de 2005 est un autre excellent ajout aux bonus. Celle-ci a été présenté au studio pour lancer le projet. D’une durée de quatorze minutes, on voit que certaines choses, via des concept-art, n’ont pas fait le voyage jusqu’au projet final. A contrario, on découvre aussi que certains concept ont finis dans le film. Intéressant. Enfin, avec Déconstruction des scènes, on peut explorer quatre scènes du film, pour une durée totale de dix minutes, avec au choix les images du tournage, la copie de travail et le rendu final pour voir l’évolution des effets spéciaux. Là encore, c’est passionnant car on peut voir tout le travail effectué sur la capture de mouvement, jusqu’au rendu final, et déceler les petites différences.

image rosa salazar alita battle angel

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Au vingt-sixième siècle, un scientifique sauve Alita, une jeune cyborg inerte abandonnée dans une décharge. Ramenée à la vie, elle doit découvrir le mystère de ses origines et le monde complexe dans lequel elle se trouve, afin de protéger ses nouveaux amis contre les forces sombres lancées à sa poursuite.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Alita: Battle Angel.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *