[Test] Let’s Sing 2020 : pas de révolution, mais une évolution

Caractéristiques

    • PlayStation 4
  • Développeur : Voxler
  • Editeur : Ravenscourt
  • Date de sortie : 25 octobre 2019
  • Acheter : Cliquez ici

Le meilleur jeu de chant disponible sur consoles actuelles

image test let's sing 2020
Let’s Sing 2020 invoque de grands artistes.

Toutes les fins d’années sont synonymes de nouveau millésime pour toute une tripotée de jeux. FIFA, PES, NBA 2K, ils sont nombreux à proposer de nouvelles itérations tous les ans, et c’est aussi le cas du Let’s Sing de Voxler (un studio spécialisé dans le jeu de chant, rappelons qu’ils ont aussi signé The Voice, la plus belle voix), toujours accompagné de Ravenscourt à l’édition. Cette nouvelle édition se devait non seulement de renouveler la playlist, mais aussi de distiller quelques nouveautés, tant la recette est désormais bien connu des amateurs de softs d’ambiance. Alors, Let’s Sing 2020 : hits français et internationaux va-t-il égayer vos soirées entre potes ?

Avant d’aborder le contenu, il nous paraît important de rappeler la manière dont se joue un Let’s Sing, et ce même si cette édition 2020 ne bouge pas d’un iota à ce niveau. Vous aurez deux possibilités à l’achat : une version avec micros, et une autre qui ne les embarque pas. Cette dernière n’est pas destinée uniquement aux joueurs qui posséderaient déjà le matériel proposés dans les précédentes itérations : il est aussi possible de chanter avec vos smartphones. Pour ce faire, il suffit de télécharger l’application Let’s Sing Mic, sur Google Play ou App Store. Si cette manière de jouer a fait l’objet de grands progrès depuis quelques opus (la facilité d’installation nous étonne toujours autant, du moins sur PlayStation 4), on continue de vous conseiller tout de même les micros, tant au niveau des sensations que de la précision, les deux étant irrémédiablement joints.

Alors, le titre est-il le compagnon de chant idéal pour cette année ? La réponse est positive, du moins dans la configuration d’un jeu de soirée. D’ailleurs, on ira même plus loin : il est désormais clair que cette licence gagne le titre de meilleur jeu de karaoké disponible sur consoles actuelles. Le plus fun, tant on apprécie le travail effectué sur la justesse : elle est bien entendu encouragée, voire incontournable pour qui veut exploser les scores. Mais ce n’est pas non plus jusqu’au-boutiste, de sorte que même en étant dans l’à-peu-près (arrosé), on aura tout de même le plaisir de voir notre résultat décoller un peu. Pour savourer au mieux tout ça, on conseille de lancer l’expérience en bonne compagnie. C’est le concept même de Let’s Sing 2020 que de viser l’expérience en communauté, avec des amis ou des proches. Ainsi, on ne peut que soutenir le fait que Voxler ait mis le paquet sur ce point. Venons-en maintenant à la principale nouveauté de cette édition : un mode de jeu très sympathique..

Le mode Let’s Party, grande réussite de Let’s Sing 2020

image gameplay let's sing 2020
Bon, la playlist a ses boulets…

Le mode Let’s Party est clairement la grosse bonne idée qui fait de Let’s Sing 2020 un incontournable, si vous appréciez le genre bien entendu. Vous allez devoir former deux équipes (les bleus contre les roses), que l’on pourra compléter jusqu’à quatre dans l’une. Chacune devra avoir un micro, ou un smartphone, et tour à tour vous devrez vous affronter sur une chanson (au choix parmi trois, qui se renouvellent à chaque fois). Mais pas n’importe comment : avec des règles qui peuvent drastiquement changer la donne. Les paroles qui disparaissent, chanter le plus juste possible afin d’atteindre une ligne d’arrivée et l’emporter avant l’opposant, ce genre de choses qui, il est vrai, forme une expérience grisante. Il faudra multiplier les règles à l’avenir, mais même en l’état on est sorti charmé par cette nouvelle expérience. Sachez que vous pourrez aussi vous y plonger en solo, l’intelligence artificielle se chargeant de vous faire face. Mais bon, le charme opère beaucoup moins.

Le reste du contenu de Let’s Sing 2020, en terme de modes de jeu, s’avère des plus classiques. On retrouve l’attendu Classique qui, comme son nom l’indique, propose de hurler s’adonner au chant en visant le meilleur score possible. Mixtape vous propose d’enchainer cinq extraits de chansons, dans une même continuité. Vous avez d’ailleurs le choix entre plusieurs combinaisons déjà prêtes, mais vous pourrez aussi créer la sélection de votre choix. On apprécie le concept, qui vous pousse dans vos retranchements : enchainer Jacques Brel et Maître Gims, c’est une expérience redoutable non seulement pour les oreilles, mais aussi la rythmique. Le Feat vous fera participer à un duo, donc la coopération s’avère assez importante si vous voulez viser la Lune comme Amel Bent. Le World Contest vous oppose à un autre bêlant artiste, mais cette fois-ci en ligne. Précisons que le niveau y est déjà bien corsé, et surtout qu’on a pu trouver pas mal de parties. Enfin, le Jukebox vous permet de regarder les clips pénards, du moins si vous avez déjà lancé la chanson dans un autre mode.

Let’s Sing 2020 revoit ses avatars, lesquels font plus festifs qu’auparavant. Cela ne bouscule en rien l’expérience, d’ailleurs tout ce qui est affichage à l’écran ne bouge pas. Les jauges, l’ergonomie des menus, tout est dans la droite continuité de l’édition 2019. Ce qui se différencie bien plus, c’est la playlist. Elle propose quarante titres, et toujours dans une diversité très précieuse. Si le soft est sous-titré Hits français et internationaux, ce n’est pas pour rien. Ainsi, oui, Marshmello côtoie Clara Luciani, et c’est une bonne chose. Bien entendu, il faudra tout de même faire preuve d’ouverture d’esprit, non seulement avec vos amis qui chantent aussi faux que vous (ne le niez pas), mais aussi avec quelques artistes qui, bien évidemment, ne plairont pas à tout le monde. Et c’est tant mieux : cela nous sort de notre confort. Nous, on est (beaucoup) plus Balavoine que Vianney, mais bon on s’adapte, dans la joie et la bonne humeur d’une soirée aussi bruyante que mémorable.

Note : 15/20

Let’s Sing 2020 : Hits français et internationaux est le meilleur jeu de chant disponible sur consoles actuelles. Si l’on regrette tout de même un certain surplace en terme d’affichage (menus, jauges pendant les chansons), on se doit de souligner la très bonne tenue du tout nouveau mode Let’s Party. C’est ce dernier qui sera joué jusqu’au bout de la nuit, à n’en pas douter. Le reste du contenu s’avère plus classique, déjà vu dans les précédentes éditions. Bien entendu, l’autre star c’est la playlist, ici composée de quarante titres, qu’ils soient anciens ou récents. Voilà qui occupera vos soirées entre potes, et comblera vos voisins.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *