article coup de coeur

[Test – Jeu de société] Crazy Time : Le temps suspend son cours

image boîte jeu de société crazy time flip flap éditionsUn jeu d’ambiance faussement simple

Inclus dans la Party Box de cet automne de Ludum, Crazy Time est un jeu d’ambiance des éditions Flip Flap. Il s’agit ici de la réédition du jeu sorti en 2014 et primé aux As d’Or. En apparence simple, celui-ci vous rendra vite chèvre ! Le concept ? Les joueurs comptent les heures à tour de rôle tout en retournant à chaque fois une carte qui peut venir bouleverser cette mécanique bien huilée. Une partie se joue en quatre manches, et à la fin de chacune, les joueurs ayant obtenu le plus de malus sont invités à ajouter une règle plus ou moins compliquée qui s’ajoute aux précédentes et vient compliquer la chose. Le gagnant est celui qui aura obtenu le meilleur score.

Sur le papier, ce jeu de société semble assez facile, même s’il est nécessaire de lire attentivement les règles pour être sûr de bien appliquer la routine et ses règles de base. Un tour ou deux de la première manche suffisent à retenir les règles.

Un vrai casse-tête cognitif pour des parties animées

image plateau cartes jeu de société crazy time flip flap éditions
© Flip Flap Editions

Passons maintenant au déroulement de la partie. Il y a trois règles de base : 1/si un joueur retourne une carte avec un sablier, le cours du temps s’inverse et il faut compter à l’envers 2/si un joueur retourne une carte où est inscrite la même heure que celle qu’il doit annoncer, tous les joueurs doivent se dépêcher de taper sur le plateau; le dernier obtient un malus 3/si deux règles s’appliquent simultanément, il y a une surcharge qui annule tout effet : la progression continue normalement. Toute erreur relevée (à raison) par les autres joueurs est sanctionnée par un malus.

Dit comme ça, on pourrait se dire que la partie risque d’être un peu trop calme et accessible, et pourtant, c’est tout l’inverse ! Crazy Time est en réalité un vrai casse-tête cognitif qui mettra à mal votre mémoire, mais aussi et surtout vos réflexes, d’où l’importance de prendre un peu de temps (quand cela est possible) en cas de doute.

Le jeu se compose de nombreuses cartes du temps réparties équitablement entre les joueurs (minimum 3 et jusqu’à 14 si l’on joue en équipes), et il est fréquent lors d’une partie que plusieurs cartes sabliers se succèdent, de telle sorte qu’il est très facile d’oublier dans quel ordre se fait le comptage. Enchaîner des tours (plus ou moins nombreux en fonction du nombre de joueurs) aide à intégrer la mécanique, mais l’exercice reste délicat et propice aux gaffes.

Des règles contradictoires qui s’ajoutent les unes aux autres

Alors, quand on invente une nouvelle règle, les choses se compliquent sacrément, d’autant plus que le ou les gagnants doivent sortir de la pièce à ce moment-là avant de revenir. Seul le nom de la nouvelle règle leur sera révélé — si vous n’êtes pas trop salauds, vous laisserez un petit indice dans celui-ci — et ils devront déduire celle-ci au cours de la manche en observant les réactions des autres joueurs.

A titre d’exemple, nous avions par exemple ajouté comme règle (baptisée “les oiseaux triplettes”) le fait de déduire 3 heures à l’heure que l’on est censés annoncer lorsque la carte verte avec un coucou apparaît . Ou encore (plus sadique) le fait de répéter la dernière heure annoncée après que le joueur précédent ait tiré une carte avec une aiguille d’horloge particulière. Et enfin une règle “Tea Time” : annoncer l’heure en anglais lorsqu’on tire une carte avec inscrit “4h”. Il faut donc être doté d’un bon sens de l’observation pour parvenir à déduire non seulement la règle, mais surtout dans quel contexte précis l’appliquer.

Pour inventer une règle, c’est très simple : on choisit une carte “quoi ?” (la règle à appliquer) et on l’associe avec une carte “quand” (dans quelle situation elle s’applique). Les propositions sont variées et permettent ainsi de changer les pièges d’une partie à l’autre.

Evidemment (ça ne serait pas aussi drôle autrement), toutes ces règles s’ajoutent progressivement aux autres, pour un casse-tête qui garantit de bonnes tranches de rigolade et de jolis cafouillages. Le jeu ne s’appelle pas Crazy Time pour rien !

En définitive, nous avons été agréablement surpris par ce jeu, à la fois suffisamment simple dans sa mécanique, mais représentant un challenge suffisamment élevé pour donner du fil à retordre à n’importe quel joueur. Particulièrement efficace lors d’une soirée entre amis, Crazy Time vous fera passer un agréable moment tout en travaillant votre cognitivité.

Acheter Crazy Time ici (obtenez une réduction en vous abonnant à l’une des box Ludum).

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *