[Test] Golf With Your Friends : du mini-golf jusqu’au-boutiste

Caractéristiques

    • PlayStation 4
    • Xbox One
    • Nintendo Switch
    • PC
  • Développeur : Blacklight Interactive
  • Editeur : Team17
  • Date de sortie : 2 juin 2020
  • Acheter : Cliquez ici

Golf With Your Friends s’adresse surtout aux férus de multijoueur

image test golf with your friends
Golf With Your Friends, du mini-golf comme on l’aime.

Au véritable commencement était Tennis For Two, semblant de jeu vidéo qui prenait racine sur un oscilloscope. Puis Pong, et ses innombrables ersatz. Assez rapidement, le billard fut adapté sur ordinateur, ainsi que le le mini-golf. Il faut dire que cette activité avait tout pour convenir aux balbutiements vidéoludiques : simplicité du rendu visuel, concept éminemment populaire, et fun immédiat. Bien des années plus tard, et un nombre incalculable d’itérations, ce sport du dimanche est de retour sur nos consoles. Golf With Your Friends, un jeu développé chez Blacklight Interactive et édité par Team17, tente sa chance dans ce genre. Et non sans idées.

Avant toute chose, on vous confirme ce que vous sentiez venir : il ne faut pas attendre de Golf With Your Friends qu’il vous raconte une quelconque histoire. Pas de mode Carrière non plus, ici on est dans l’arcade pure, et surtout la personnalisation dans tous les sens. Le premier contact avec le soft est abrupt : sans phase d’apprentissage, on fait face au contenu de la manière la plus sèche qui soit. On sent bien que le titre est passé par un gros accès anticipé de trois ans, car ce genre d’accouchement a presque toujours des répercussions dans l’ergonomie. Il s’agit du point faible de cette expérience, tant on met du temps à comprendre ce qui nous attend à cause de menus pas vraiment pensés pour être facilement digérés.

Cependant, on vous conseille de vous accrocher, de prendre votre temps afin de trouver vos marques. C’est à ce prix que l’on prend conscience du joli potentiel de Golf With Your Friends. On peut donc choisir entre cinq modes de jeu assez différents pour pousser le joueur à tous les essayer. Le Classique porte excellemment son nom : on devra venir à bout des différents parcours en visant un nombre d’essai à ne pas dépasser. Le hockey transforme la balle en palet, ce qui modifie la physique et ajoute une sorte de gardien devant le trou. Pas mal du tout. Le dunk nous a beaucoup moins convaincu : il faut atteindre un panier en hauteur, mais on note trop de bugs de collision pour que ce soit drôle. Le groupe ajoute une grosse dose d’arcade avec des bonus directement sur le terain. Enfin, le mode libre permet surtout d’expérimenter en toute tranquillité afin de toujours rester sous le par.

Un gros focus sur la personnalisation des parties

image gameplay golf with your friends
La,direction artistique laisse parfois à désirer.

Et tout cela est évidemment jouable en solo ou en multi. Golf With Your Friends propose aussi tout un tas d’options afin de personnaliser vos parties. Mais vraiment. On avance même que c’est la principale originalité de cette sortie. Tout peut être réglé : de la gravité à la taille de la balle, en passant par l’élasticité du sol au nombre de coups possibles. Clairement, cela en fait un jeu idéal avec des amis (jusqu’à douze, c’est vraiment pas mal), car en solo l’intérêt diminue assez rapidement. Le contenu, lui, est plutôt solide : pas moins de neuf environnements vous attendent, et tous proposent assez de folie dans les cheminements, de pièges vicieux, pour vous occuper un bon moment. Tout juste pourra-t-on regretter que les développeurs n’aient pas été au bout de leur idée en proposant un éditeur de green, ce qui aurait donné encore une autre dimension au titre.

La prise en mains se fait hyper rapide : on vise, on règle la force, on tire. Simple comme bonjour, et très efficace. Cela laisse tout le loisir aux parcours d’exprimer leur perfidie, c’est une bonne chose. Par contre, Golf With Your Friends a beaucoup de mal dans le domaine technique. Déjà, côté direction artistique ce n’est pas toujours de très bon goût, on pense notamment à l’environnement des bonbons, beaucoup trop acidulé, ou à l’un peu bordélique maison hantée. On observe aussi pas mal de bugs de collision, lesquels ont un impact direct sur l’expérience, distillant un peu d’injustice à l’occasion. Et des textures presque dignes d’un smartphone. Dans le mode dunk par exemple, il est particulièrement rageant de voir la balle traverser le panier. Et l’ambiance sonore, si elle se fond bien dans les univers, n’est pas non plus du genre à laisser un quelconque souvenir.

Note : 13/20

Golf With Your Friends pourra bien entendu vous convenir si vous aimez le mini-golf, mais aussi et surtout les parties multijoueur. Si ces deux conditions sont réunies, on vous conseille de vous pencher sur cette expérience agréable à prendre en mains, et très portée sur les différents paramétrages de partie. Par contre, attendez-vous à une technique très en-deça de ce qu’on peut attendre d’une console de génération actuelle.

Auteur

  • Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015. Manque clairement de sommeil.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *