article coup de coeur

[Test] Puyo Puyo Tetris 2 : le meilleur Puzzle Game depuis le premier

Caractéristiques

    • PlayStation 5
    • Xbox One
    • Nintendo Switch
    • PlayStation 4
    • Xbox Series X/S
  • Développeur : Sega
  • Editeur : Sega
  • Date de sortie : 8 décembre 2020
  • Acheter : Cliquez ici

Puyo Puyo Tetris 2 perfectionne le concept de la licence

image test puyo puyo tetris 2

Paru en 2017 sous nos latitudes occidentales, Puyo Puyo Tetris fut une véritable bombe pour les amateurs de puzzle games. Et pour cause : même dans leurs fantasmes les plus fous, surtout s’ils ont connu l’époque d’or du genre dans les années 1990, les fans ne pouvaient imaginer Puyo Puyo, licence détenue par Sega, fricoter avec Tetris. Ce dernier n’étant absolument pas affilié exclusivement à Nintendo, comme en témoigne le récent Tetris Effect, mais reconnaissons que l’opus Game Boy est celui qui a consacré le concept d’Alekseï Pajitnov comme étant l’un des plus marquants de l’Histoire du jeu vidéo. Était donc venu le temps de la fusion, et le résultat dépassa toute espérance : on tenait un vrai hit. Fort de ce succès, le soft se voit aujourd’hui complété d’une suite, sobrement intitulée Puyo Puyo Tetris 2 que l’on attendait avec une grande impatience. Et le résultat vaut effectivement la peine que vous vous y intéressiez de près.

Qui dit suite dit continuité, et de ce point de vue Puyo Puyo Tetris 2 s’applique à ne surtout pas déplaire aux fans du jeu d’origine. Tout d’abord, sachez que la tonalité du jeu fait dans l’humour potache et second degré. On est dans de la légèreté assumée et cela s’adapte particulièrement bien aux couleurs acidulées qui dominent la direction artistique. Oui, on parle bel et bien d’un récit, car le mode histoire propose une véritable aventure, longue de surcroît, avec des niveaux qui se sélectionnent sur une carte de plus en plus vaste. Il ne faut certes pas en attendre quelque chose d’épique, par contre le délire fonctionne plutôt bien, surtout si vous êtes familiers avec l’univers de Puyo Puyo, clairement le dominant dans ce contenu. Les personnages loufoques, menés par Ringo, s’enchainent, donnant lieu à quatre-vingt duels acharnés, ceci dans le but d’empêcher Tetris et Puyo Puyo de ne plus faire qu’un. Et excellente nouvelle : les sous-titres français sont de la partie, ce qui apporte un confort indéniable.

Les habitués du premier opus retrouveront très vite leurs marques, mais les nouveaux venus pourront eux aussi rejoindre la licence à l’occasion de cette suite. Puyo Puyo Tetris 2 reprend les mécaniques de son prédécesseurs dans les grandes largeurs, d’ailleurs nous vous conseillons de lire notre test de l’opus fondateur où l’on rentre dans d’autres détails que ceux que nous aborderons ici. Rappelons tout de même le principe, car il est puissant : on peut soit se lancer dans des parties de Puyo Puyo, soit dans du Tetris, on peut aussi passer d’un gameplay à l’autre au cours d’une partie, etc. Tout le sel est dans l’adaptation à des règles pas si proches que cela : Puyo Puyo met en avant le combo, pendant que Tetris vous pousse d’avantage au nettoyage de l’écran. Tout cela ne change pas, et l’on pourra peut-être relever le manque de renouvellement du mode Big Bang, par exemple.

Le mode Combats de Talents fait toute la différence

image gameplay puyo puyo tetris 2

Malgré ce petit sentiment de redite, Puyo Puyo Tetris 2 est un véritable bijou de fun. Avec un second joueur, dans le mode Versus, vous pourrez vous amuser (ou rager, c’est selon) jusqu’au petit matin. Le Big Bang reste toujours aussi costaud : il s’agit de venir à bout d’un écran déjà en cours, et globalement c’est très, très efficace. Le contenu le plus redoutable reste Fusion, qui envoie en même temps des Tetrominos (les formes issues de Tetris) et des Puyos, ce qui demande au joueur de compartimenter son espace du mieux possible. Toujours aussi tendu, et particulièrement efficace en terme de skill. Enfin, rien ne serait aussi bon sans les multiples Défis, qui visent toujours à vous faire atteindre des objectifs de chrono ou de points.

La grosse et belle nouveauté de Puyo Puyo Tetris 2, c’est son mode Combats de Talents. Si le mode Versus et l’imposant mode scénarisé sont aussi de grosses stars, la principale reste l’originalité ici distillée par Sega. Il est question d’incarner trois personnages aux capacités différentes, ce qui fait déjà toute la différence. Si le but reste de venir à bout de la jauge d’énergie des trois ennemis, on pourra donc s’aider d’une attaque spéciale à balancer non sans maitrise, car un cooldown vous imposera une certaine attente entre deux utilisations. Ces véritables magies pourront renverser bien des situations, par exemple en nettoyant une partie de l’écran de celui qui la lance. Il faudra donc bien choisir sa team et surtout maitriser l’utilisation de ce joker, ce qui implique un aspect stratégique très intéressant. Et ce n’est pas tout : Sega a eu l’excellente idée d’ajouter des mécaniques de RPG. Oui oui, avec des statistiques à augmenter en gagnant des parties, notamment dans le mode histoire. Voilà qui décuple encore l’envie de jouer, déjà fortement présente avant ça.

Vous imaginez, donc, que la durée de vie se fait potentiellement hallucinante, surtout que le multijoueur est tout autant disponible en local qu’en ligne. Si vous aimez les Puzzle games, voilà une expérience qui habitera votre console pendant des mois, voire des années (jusqu’au troisième opus ?). Techniquement Puyo Puyo Tetris 2 n’est certes pas le jeu qui va pousser la PlayStation 5 dans ses retranchements. Cependant, il faut souligner que le résultat est d’une propreté exemplaire, avec plein de petits effets de lumière et des fonds d’écran énergiques. On aurait sans doute voulu que Sega travaille un peu plus les spécificités de la Dual Sense mais, malheureusement, quelque chose nous dit que cette remarque va avoir de l’écho pendant toute cette génération. Les musiques, quant à elles, apportent tout le peps qu’on est en droit d’attendre, et rendent les parties nerveuses juste ce qu’il faut.

Note : 17/20

Puyo Puyo Tetris 2 n’est certes pas le genre de suite qui révolutionne l’opus d’origine, mais elle sait jouer la carte de la très bonne continuité. Si quelques modes de jeu auraient pu faire l’objet d’améliorations, encore qu’on doit bien écrire que leur contenu ne souffre d’aucun vrai défaut, on est surtout grandement emballé par le nouveau Combat de Talents, lequel distille des éléments de RPG très intéressants. Ajoutons que le mode scénarisé, désormais tout sous-titré en français, gagne en ampleur, ce qui ne fait qu’ajouter à la durée de vie démentielle du soft. Voilà un incontournable du puzzle game !

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *