[Test – Blu-ray] Star Trek Picard: Saison 1 – Paramount Pictures France

Caractéristiques

  • Créé par : Alex Kurtzman, Michael Chabon, Akiva Goldsman et Kirsten Beyer
  • Avec : Patrick Stewart, Alison Pill, Isa Briones, Santiago Cabrera, Michelle Hurd, Harry Treadaway, Evan Evagora...
  • Editeur : Paramount Pictures France
  • Date de sortie coffret DVD/Blu-Ray : 20 Janvier 2021
  • Durée totale : 480 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Star Trek : Picard a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini) et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, s’avère plutôt bon. La définition est bonne, un grain numérique est présent juste ce qu’il faut. Les visages, costumes et décors passent bien à l’image. Les effets-spéciaux, de qualité, passent aussi extrêmement bien. Les couleurs sont saturées comme il faut. De plus, les différents décors de planètes ou de vaisseaux sont assez variés, du coup cela se ressent dans les différents tons et couleurs.

Les contrastes sont bons dans les scènes de nuit ou dans le cube Borg. Du coup, les noirs ne sont pas bouchés. On notera tout de même deux petits défauts à ce master HD. Le premier, une  très légère perte de définition sur certains plans. Enfin, on retrouve pas mal  de saccades durant les dix épisodes. Elle sont légères et ne gênent pas forcément le visionnage, mais c’est à noter. Le débit moyen image est plutôt bon: 25,7 MBPS.

Son : 3,5/5

Paramount Pictures France propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1. Une piste surprenante. Celle-ci est puissante comme il faut, bien répartie, précise et surtout ample. Il y a pas mal d’effets d’ambiance, qui passent par les enceintes arrières, même dans des scènes durant lesquelles on pourrait penser que ce n’est pas forcément utile. C’est tout le charme de cette piste qui regorge de surprises, surtout pour une série TV. Evidemment, durant les scènes d’action, il y a énormément d’effets (les tirs de phasers principalement). Pour le reste, les dialogues sont clairs, le caisson de basse est utilisé en abondance, et ce n’est pas plus mal. On a apprécié cette piste au débit moyen de 1,8 MBPS avec des montées à 2,7 MBPS.

La piste française est en Dolby Digital 5.1. En ce qui concerne le doublage français, le volume de celui-ci est un peu haut et mange parfois certains effets d’ambiance. La musique et les effets passent bien par les cinq enceintes et le caisson de basse est bien utilisé. Une piste bien répartie et assez puissante, mais qui manque clairement de précision en raison de sa compression. Le débit moyen/max de celle-ci est de 448KBPS.

Bonus : 3,5/5

  • Star Trek : Short Treks : Les Enfants de Mars (8′)
  • Qu’il en soit ainsi (10′)
  • Les Aliens Vivants : les ex-borgs (12′)
  • Les Accessoires de Picard (13′)
  • Mise en place (14′)
  • Drôle de bande (19′)
  • Bêtisier (8′)
  • Journal de Bord (59′)
  • Scènes coupées (5′)

Star Trek : Short Treks : Les Enfants de Mars est un court-métrage racontant l’histoire de deux enfants dont les parents travaillent sur Mars et qui, eux, sont restés sur Terre. Sans dialogues, le court-métrage nous raconte une histoire en relation avec la série. Bien écrit et bien réalisé. Qu’il en soit ainsi est un bonus dans lequel les équipes créatives et Patrick Stewart racontent comment la série est née. Un bon petit module. Les Aliens Vivants : les ex-borgs  aborde la manière dont les créateurs de la série ont fait évoluer les Borgs. On découvre aussi comment le maquillage est posé sur les acteurs. Intéressant. Les Accessoires de Picard  se concentre sur les accessoires de la série. Que ce soit un phaser, une peluche, un jeu de plateau, une bombe cachée dans un ballon de foot ou un corps, tout y passe pour qu’on comprenne comment tout cela a été réalisé.

Mise en place nous montre la confection des décors de la série, et plus particulièrement du Sirenia, du cube Borg ou encore de l’intérieur du Château Picard. Encore un excellent module dans lequel on découvre que faire un décor pour série télé peut être compliqué à cause du temps imparti pour le réaliser. Drôle de bande s’intéresse au casting de la série, aux personnages qu’ils interprètent et aux relations entre ces derniers. Encore un très bon bonus. Le traditionnel Bêtisier est toujours amusant à découvrir. Les journaux de bord sont des mini making-of de chaque épisode. Pour y accéder il faut aller sur l’onglet “sélection d’épisodes”, choisir l’épisode et lancer Journal de bord. Au total, le tout cumulé, nous avons un making-of de quasiment une heure, ce qui est rare pour une série télé. Enfin, sur le même principe, les scènes coupées peuvent être visionnées pour chaque épisode. Il y en a peu pour un total de cinq minutes. Celles-ci n’apportent pas grand chose aux intrigues.

image patrick stewart star trek picard

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

En 2385, soit deux ans avant la destruction de Romulus par la supernova, l’amiral Jean-Luc Picard convainquit la Fédération d’aider les Romuliens. Picard prit la tête d’une flotte qui avait pour mission de reloger les Romuliens dans des mondes à l’abri de l’explosion de la supernova. Mais la Fédération cessa l’évacuation à la suite d’une attaque sur Mars par un groupe de synthétiques renégats. Picard donna aussitôt sa démission de Starfleet. L’attaque sur Mars eut pour autre conséquence la prohibition des synthétiques. Quatorze ans plus tard, il reçoit une demande d’aide de la part d’une jeune femme, Dhaj, poursuivie par un groupe romulien. Il découvre qu’elle est une androïde biologique basée sur l’esprit de Data créé par le Dr Maddox. Cependant, le groupe romulien retrouve Dahj et la tue. Cela force l’ancien capitaine de l’Enterprise à sortir de son isolement pour retrouver et sauver Soji, l’androïde jumelle de Dahj.

La série

Découvrez aussi notre critique de la saison 1 de Star Trek : Picard : ici

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.