[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Monster Hunter – Sony Pictures France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Paul W.S. Anderson
  • Avec : Milla Jovovich, Tony Jaa, Ron Perlman, Tip "T.I." Harris, Diego Boneta
  • Editeur : Sony Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 28 avril 2021
  • Durée : 103 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 4,5/5

Monster Hunter a été tourné en numérique (Arri Alexa LF) et le Blu-ray 4K, au format respecté 2.39 : 1, est tiré  d’un master 2K avec une compression HEVC et une présentation en HDR10. Nous avons été surpris par ce master, pourtant tiré d’un master 2K. La définition est au top et ne baisse pas une seconde durant tout le visionnage, sauf sur un ou deux plans avec du sable, mais rien de bien grave.

Aucune apparition de grain numérique n’est à déplorer. Les détails sur les visages (les pores ou la sueur), costumes et décors sont vraiment excellents. Rien à redire sur ce point, donc. A noter que les effets-spéciaux, surtout les monstres, passent extrêmement bien en 4K.

Il en est de même en ce qui concerne les couleurs. Il y a des scènes qui valent vraiment le coup d’œil, comme ce plan où Milla Jovovich saute d’une falaise avec le feu du Rathalos derrière elle. Les contrastes et noirs ne sont pas en reste : eux aussi sont précis. On appréciera notamment les scènes de nuit, dont les noirs ne sont pas bouchés.

Les scènes de tempêtes ou de nuit sont d’excellente facture. La profondeur de champ est elle aussi excellente et permet une bonne immersion dans le film. Quelques très légères saccades ont été détectées lors du visionnage, au tout début du film, mais elle sont tellement rapides que cela ne saute pas forcément aux yeux. Au final, nous avons ici un excellent master. Dommage que le Blu-ray 4K ne provienne pas d’un master 4K : on sent que le film en avait encore sous le capot.

Son : 4,5/5

Sony Pictures France (La Chute du Faucon Noir, Bad Boys For Life) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core Dolby TrueHD 7.1) Une piste très puissante, précise et bien répartie. Les dialogues sont clairs. Les effets d’ambiance (effets météorologique, tonnerre, cris de monstres, etc.) sont nombreux et passent par tous les canaux avec une précision redoutable. De plus, la piste bénéficie d’une belle verticalité pour les effets. La musique est bien présente et bien incorporée à l’ensemble. Le caisson de basse est aussi excellement utilisé. Une très bonne piste, immersive à souhait.

La piste française est en DTS-HD Master Audio 5.1.  Celle-ci est très puissante, bien répartie, précise et ample avec quelques bons effets, surtout lors des scènes d’action pour lesquelles elle donne tout. Pour le reste, le niveau du doublage VF est un peu haut mais s’incorpore parfaitement au mixage original, sans parasiter les effets. La musique et les effets passent bien par les cinq enceintes. Le mixage sonore est très équilibré et permet une bonne immersion dans le film. Le caisson de basse est bien utilisé. Il est toujours rare d’avoir une piste HD pour la VF, donc on remercie l’éditeur d’avoir fait ce choix.

Bonus : 1,5/5

  • Les Chasseurs de Monstres (8′)
  • Pour les joueurs : du jeu à l’écran (7′)
  • L’arsenal monstrueux (5′)
  • Scènes coupées (3′)

On commence les bonus avec Les Chasseurs de Monstres, qui sert de making-of du film. Il présente surtout les personnages. Tout est un peu trop promotionnel et trop court pour être intéressant. Pour les joueurs : Du jeu à l’écran est un bonus dans lequel l’équipe discute de l’adaptation du jeu vidéo en film et des monstres présents dans le long-métrage. Intéressant, mais là encore trop court. Dans L’arsenal monstrueux, l’équipe raconte comment ont été fabriquées les armes du film et comment les acteurs ce sont entrainés avec celles-ci. Encore une fois, c’est trop court pour être passionnant. On finit les bonus avec les deux scènes coupées du film, qui se résument à deux blagues amusantes de Steeler.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Notre monde en cache un autre, dominé par de puissants et dangereux monstres. Lorsque le Lieutenant Artemis et son unité d’élite traversent un portail qui les transporte dans ce monde parallèle, ils subissent le choc de leur vie. Au cours d’une tentative désespérée pour rentrer chez elle, le brave lieutenant rencontre un chasseur mystérieux, qui a survécu dans ce monde hostile grâce à ses aptitudes uniques. Faisant face à de terrifiantes et incessantes attaques de monstres, ces guerriers font équipe pour se défendre et trouver un moyen de retourner dans notre monde.

Mini Avis

Monster Hunter est l’adaptation en film du jeu vidéo du même nom. On avait très peur que Paul W.S. Anderson fasse la même chose qu’avec la saga Resident Evil mais le résultat est un peu plus concluant. L’univers, les monstres et les personnages issus du jeu vidéo sont plutôt respectés. On regrette certains choix du scénariste/réalisateur – surtout un certain nombre d’incohérences scénaristiques et certaines scènes d’action  sur-découpées. Les effets-spéciaux sont de qualité. La musique de Paul Haslinger est parfois inspirée et parfois à côté de la plaque, avec des synthétiseur hors de propos.

Le rythme est bon et le film passe vite grâce à ses nombreuses scènes d’action. Les acteurs sont, pour la plupart, impliqués. Tony Jaa est en feu, Ron Perlman fait le minimum – on dirait qu’il est venu juste toucher son chèque. Dommage qu’Anderson utilise des personnages de second plan juste pour les faire mourir alors qu’il y avait mieux à faire avec eux. Au final, c’est un divertissement correct qui vous permettra de passer un moment agréable. Les fans du jeu vidéo y trouveront leur compte sans pour autant être ébahis.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *