[Test – Blu-ray] Daylight- ESC Editions

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Rob Cohen
  • Avec : Sylvester Stallone, Amy Brenneman, Viggo Mortensen, Dan Hedaya, Jay O. Sanders
  • Editeur : ESC Editions
  • Date de sortie Blu-Ray : 9 juin 2021
  • Date de sortie originale en salles : 18 décembre 1996
  • Durée : 114 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5


Daylight a été tourné en pellicule 35MM (Arriflex 435 et 535) et le Blu-ray, au format respecté 1.85:1, s’avère très bon. La définition est bonne. Le grain de la pellicule est bien présent, non figé et homogène. Les détails sur les visages, décors et costumes sont très beaux. Les défauts de la pellicule ont été gommés. On gagne très largement de ce côté-là par rapport aux précédentes éditions. Un vrai bond en avant.

Du côté des couleurs, on sent qu’un travail a été effectué pour qu’elles puissent jaillir un peu plus, mais cela reste assez limité. Les tons chauds du film ont un assez bon rendu (surtout pour le feu, qui a une grosse présence dans le film) et les tons chair sont bons. Les noirs sont tout à fait corrects, surtout que le long-métrage est assez sombre visuellement parlant puisque l’action se passe quasi exclusivement dans un tunnel.

Nous n’avons pas détecté de saccades durant le visionnage. Si vous êtes fan du film, il nous parait clair que ce nouveau master HD est la meilleure façon de visionner le long-métrage. Le débit moyen image est de 28,5 MBPS.

Son : 4/5

ESC Editions (Small Soldiers, Un Flic à la Maternelle) nous propose deux pistes en DTS-HD Master Audio 5.1. Ces pistes sont très puissantes, bien réparties, précises et assez amples. On sent qu’il y a eu un gros travail pour nous offrir ces nouvelles pistes.  Les dialogues sont clairs, malgré 2-3 dialogues un peu inaudibles. Pour la VO et pour la VF, le doublage est bien mixé avec le mixage original du long-métrage. La (superbe) musique de Randy Edelman et les effets passent par tous les canaux. Les effets d’ambiance sont assez nombreux, surtout lors des scènes d’action. On pense surtout à l’explosion du début du film dans le tunnel qui est un vrai plaisir auditif mais plus généralement, on est très sollicités dès que le film commence. Le caisson de basse est bien utilisé comme il faut. Deux belles pistes, qui plairont aux fans, au débit moyen de 4 MBPS, avec des montées à 5,2 MBPS.

Bonus : 1,5/5

  • Commentaire audio de Rob Cohen
  • Stallone : surmonter les catastrophes avec David Da Silva (13′)
  • A propos de Stallone avec Hélène Merrick (11′)

Stallone : surmonter les catastrophes avec David Da Silva est un bonus qui replace Daylight dans la filmographie de Stallone. Grâce à une interview du spécialiste de Stallone, David Da Silva, ont comprend l’évolution de Stallone des années 80, en passant par les années 90 jusqu’aux années 2000. D’une durée de treize minutes, ce supplément est très instructif.

A propos de Stallone avec Hélène Merrick est un module dans lequel la journaliste Hélène Merrick nous raconte la génèse du film et nous donne son avis sur l’oeuvre. Sympathique.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

À l’heure de pointe, tous les banlieusards de New York rentrent chez eux et empruntent le tunnel qui relie Manhattan au New Jersey. Quand, parmi les embouteillages, une voiture zigzague à vive allure pour échapper à la police. C’est l’accident, et le véhicule percute de plein fouet un convoi chargé de produits toxiques. Une violente explosion secoue le tunnel. Les quelques survivants de cet enfer vont tenter de retrouver l’air libre.

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.