[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Karaté Kid : La trilogie – Sony Pictures France

Caractéristiques

  • Titre : The Karate Kid
  • Titre original : The Karate Kid/ The Karate Kid Part II/ The Karate Kid Part III
  • Réalisateur(s) : John G. Avildsen
  • Avec : Ralph Macchio, Elisabeth Shue, Martin Kove, Pat Morita, William Zabka...
  • Editeur : Sony Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 15 Décembre 2021
  • Date de sortie originale en salles : 26 septembre 1984/ 6 août 1986/ 19 Juillet 1989
  • Durée : 126 minutes/ 113 minutes/ 112 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Image 4K : 4,5/5

La trilogie Karaté Kid a été tournée en pellicule 35MM (Panavision Cameras) et pour cette nouvelle édition, les films ont été restaurés à partir des négatif originaux. Les Blu-ray 4K, au format respecté 1.85:1, est donc issu d’un mater 4K avec compression HEVC et une présentation en Dolby Vision ou HDR 10. La définition est bonne la plupart du temps. Le grain de la pellicule est non figé et homogène. Il est à noter que le grain est légèrement plus présent  sur le premier opus, mais cela n’entraîne pas une baisse de définition. Pour le reste, la définition sur les visages, costumes et décors est bonne. On découvre même de nouveaux détails, surtout lors des scènes sombres ou de nuit comme la scène de l’ouragan dans Karaté Kid 2, ce qui est une très bonne chose.

Tous les défauts de la pellicule ont été gommés : aucun signe de cheveux, craquelures ou encore brûlures de cigarettes. Du côté des couleurs, on sent qu’un travail soigné a été opéré. Les tons chair sont meilleurs, les tons blancs ont été réhaussés comme le kimono de Daniel ou la barbe de  Mr Miyagi. Les contrastes et noirs sont aussi plus précis. Pour les noirs, ceux-ci sont légèrement bouchés sur quelques plans (quand  Johnny et sa bande attaquent Daniel après la soirée d’Halloween pour le premier volet, à l’aéroport et durant l’ouragan dans le second volet). On sent que de ce côté-ci, il aurait fallu légèrement plus de travail, mais cela reste tout de même du très bon boulot.

La profondeur de champ est toujours excellente sur l’ensemble de la trilogie. Quelques très légères saccades ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave. Au final, ce n’est pas une remastérisation parfaite que nous avons là, mais elle reste tout de même très bonne. Une bonne façon de redécouvrir ces films cultes.

Son : 4/5

Sony Pictures France (Final Fantasy : Les Créatures de L’Esprit, Les Canons de Navarone) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core en Dolby TrueHD 7.1). C’est donc une nouvelle piste remixée que nous offre l’éditeur. Une piste très puissante, précise, bien répartie et assez ample, avec pas mal d’effets. Les dialogues sont clairs, les effets d’ambiance (effets de la nature, de la foule etc.) sont nombreux et passent par tous les canaux avec une belle précision. Il y a toujours quelques petits effets d’ambiance qui sont présents, ce qui rend l’immersion agréable. La superbe musique de Bill Conti est bien présente et bien incorporée à l’ensemble. Le caisson de basse est très peu utilisé sur la trilogie, mais vu le genre de films auquel appartient la trilogie, c’est parfaitement normal. Une très belle piste, que nous conseillons fortement.

Deux autres pistes (anglaise et française) sont aussi disponibles en DTS-HD Master 5.1.  Celles-ci sont puissantes, bien réparties, précises et amples, elles possèdent aussi quelques bons effets. La musique et les effets passent par les cinq enceintes. Les dialogues sont clairs pour la VO et bien incorporés et au bon volume pour la VF. Le caisson de basse est aussi très peu utilisé. De bonnes pistes, surtout pour les fans de la VF du film.

Bonus : 2/5

Karaté Kid :

  • En souvenir de “The Karate Kid” avec Ralph Macchio, Billy Zabka et Martin Kove (10′)
  • Scènes coupées (3′)

En souvenir de “The Karate Kid” avec Ralph Macchio, Billy Zabka et Martin Kove est un bonus dans lequel les trois acteurs reviennent sur la création du premier opus de la saga et racontent leurs souvenirs du tournage. Ensuite, nous avons quatre scènes coupées pour une durée totale de trois minutes. Celles-ci n’apportent rien de plus à l’intrigue. On découvre  une scène où Johnny menace encore Daniel, une où il lui fait une blague et les deux dernières sont des scènes rallongées qui se déroulent au tournoi.

Karaté Kid 2 :

  • Commentaire audio de Ralph Macchio et Tamlyn Tomita
  • Scène supplémentaire (0’34)

La scène supplémentaire, d’une durée de trente quatre seconde, se déroule après que la maison des Myagi ait été saccagée. On voit Daniel remettre tout en place quand Yukie arrive.

Karaté Kid 3 :

Aucun bonus

D’autres bonus, déjà présents sur d’anciennes éditions, sont présents sur les Blu-ray présents dans le coffret. Les voici :

Karaté Kid :

  • Commentaire avec le réalisateur John G. Avildsen, le scénariste Robert Mark Kamen et les acteurs Ralph Macchio et Pat Morita
  • « The Way of The Karake Kid » Featurette Making-of en plusieurs parties
  • Featurette « Au-delà de la forme »
  • « L’Est rencontre l’Ouest : le carnet d’un compositeur »
  • Featurette « La vie du bonsaï »

Karaté Kid 2 :

  • La suite

Karaté Kid 3 :

Aucun Bonus

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Daniel quitte le Texas pour s’installer avec sa mère en Californie. A l’école, ses nouveaux camarades de classe l’isolent et le persécutent. Comment faire face ? En se laissant aller à son tour à la violence ? A la haine ? Et ce vieux japonais plein de sagesse, fera-t-il de lui un champion de karaté ? Transformera t-il sa vision de la vie ?…

Cet article a été écrit par , qui a publié 1956 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.