[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Les Canons de Navarone – Sony Pictures France

Caractéristiques

  • Titre original : The Guns of Navarone
  • Réalisateur(s) : J. Lee Thompson
  • Avec : Gregory Peck, David Niven, Anthony Quinn...
  • Editeur : Sony Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 15 novembre 2021
  • Date de sortie originale en salles : 8 septembre 1961
  • Durée : 156 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 4/5

Les Canons de Navarone a été tourné en pellicule 35MM et pour son 60ème anniversaire, le long-métrage a été restauré d’après les négatifs originaux avec un nouvel étalonnage. Le film avait été restauré il y a 10 ans pour la sortie Blu-ray et les 50 ans du film et, nous le précisons ici, c’est un nouveau scan que nous avons là. Le Blu-ray 4K, au format respecté  2.35:1 est donc issu d’un master 4K avec une compression HEVC et une présentation en HDR10.  En avant-propos, il faut préciser que les négatifs originaux ont été assez mal traités et que cette restauration tient du miracle.

Nous avons donc là une image très brute, organique, avec pas mal de grain, mais cela fait partie de la nature filmique de l’œuvre. Les rayures et saletés ont disparu. Alors oui, nous ne gagnons pas trop de définition par rapport au Blu-ray de 2011, mais juste assez pour que cela passe. Les détails sur les visages, costumes et surtout décors sont légèrement plus fins. Et, dans certaines scènes, le grain se fait plus présent, avec une certaine perte de définition.

Mais c’est surtout le nouvel étalonnage qui vaut vraiment le coup pour cette nouvelle édition. Les couleurs sont plus naturelles (ex : le bleu du ciel, le vert de la végétation, etc.) et dynamique (l’intensité des flammes  lors des explosions). Les tons chair sont plus naturels – cela se voit évidemment sur les visages. Le niveau de noir et les contrastes sont bons. On gagne en détails lors des scènes sombres, de nuit ou de “nuit américaine”. Il y a quelques noirs bouchés,  mais rien de bien grave. Le niveau de blanc a aussi été réhaussé (cela se voit sur certains costumes). Nous n’avons pas détecté de saccades lors du visionnage.

Alors oui, cette restauration est loin d’être la meilleure que nous ayons vue, mais elle tient du miracle. C’est donc très certainement la meilleure façon de visionner ou de découvrir ce classique du cinéma.

Son : 4,5/5

Sony Pictures France (Last Action Hero, Monster Hunter) nous propose pas moins de trois pistes anglaises. L’éditeur a restauré la piste originale  pour une présentation en Dolby Atmos (avec un core en Dolby True HD 7.1). Celle-ci est puissante, précise, bien répartie, très ample, avec énormément d’effets. Les dialogues sont clairs.

Les effets d’ambiance sont nombreux (pluie, orage ou encore différents animaux)  et passent par tous les canaux, avec une précision redoutable. On retiendra la scène de la tempête et le final en apothéose qui mettra à l’épreuve toutes vos enceintes.  La musique est bien présente et bien incorporée à l’ensemble. Le caisson de basse est aussi très bien utilisé, surtout pour les explosions. On notera aussi une très bonne utilisation des infra-graves qui finira de nous achever. Un excellent mixage pour une excellente piste qui nous fait redécouvrir auditivement le film.

La seconde piste est en DTS-HD Master Audio 5.1. Très puissante, bien répartie, précise et ample, elle possède quelques bons effets. Les dialogues sont clairs, la musique et les effets passent bien par tous les canaux. Le caisson de basse est là encore très bien utilisé. Une piste alternative qui plaira aussi aux fans du film.

La troisième est en DTS-HD Master Audio 4.0. Une troisième alternative car elle est basée sur le 4-track Stereo d’origine. Evidemment, c’est une expérience bien différente que nous avons là. Les enceintes monopolisées sont les deux de front et les deux arrières. Pas de caisson de basse.  Là aussi, les dialogues sont clairs et la musique et les effets passent par tous les canaux.

Enfin, la piste française est en DTS-HD Master Audio 5.1. Assez puissante mais moins que sa consœur VO, bien répartie, assez précise et ample, elle possède quelques bons effets. Le doublage français est au niveau et s’incorpore bien avec le mixage original. La musique et les effets passent bien par tous les canaux. Le caisson de basse est bien utilisé. C’est tout de même mieux que la piste en Dolby Digital 5.1 qui était sur le Blu-ray.

Bonus : 3,5/5

  • Evolution du titre (2′)

Seul bonus inédit de cette édition, Evolution du titre qui nous montre, durant deux minutes, en split screen l’évolution des croquis du générique de début.

Les autres bonus sont dans le Blu-ray accompagnant cette édition sont donc les mêmes que ceux de l’édition Blu-ray de 2011. Voici la liste :

  • Commentaires audio de J. Lee Thompson et Stephn J. Rubin (historien du cinéma)
  •  La fabrication des Canons de Navarone (14′)
  •  Une épopée héroïque emblématique (24′)
  • Souvenirs de Navarone (29′)
  • 8 courts métrages (44′)
  • Le dossier de résistance de Navarone (interactif) (30′)

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

En 1943, les forces de l’Axe tiennent la mer Égée, rendant impossible l’évacuation de deux mille soldats britanniques, bloqués en Grèce occupée sur l’île de Kéros. Le détroit de Navarone, leur unique issue, est sous le feu de deux gigantesques canons de marine, installés sur l’île (fictive) de Navarone. Sa ville principale, Mandrakos, est située dans le centre, la forteresse abritant les canons se trouvant au nord de l’île. La seule solution des Alliés est d’envoyer un commando de choc composé de soldats anglais et grecs, avec pour mission de les faire sauter. Soutenus par des résistants grecs, ils réussissent leur mission au prix de grandes difficultés, détruisant les deux canons, ce qui permet au convoi de la Royal Navy de secourir les 2 000 soldats menacés par les Allemands.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.