[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] La Ligne Verte – Warner Bros France

Caractéristiques

  • Titre : La Ligne Verte
  • Titre original : The Green Mile
  • Réalisateur(s) : Frank Darabont
  • Avec : Tom Hanks, Michael Clarke Duncan, David Morse, James Cromwell, Michael Jeter, Graham Greene...
  • Editeur : Warner Bros France
  • Date de sortie Blu-Ray : 30 mars 2022
  • Date de sortie originale en salles : 1er mars 2000
  • Durée : 188 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 8/10

Image 4K : 5/5

La Ligne Verte a été tourné en pellicule 35MM (Panavision Panaflex Platinum) et le film a été restauré pour l’occasion de cette sortie. Le Blu-ray 4K, au format respecté 1.85:1, est donc issu d’un master 4K avec compression HEVC et une présentation en HDR10. Le long-métrage bénéficie aussi, pour l’occasion, d’un nouvel étalonnage.

Côté définition, c’est magnifique. La restauration garde bien le grain de la pellicule, mais celui-ci est fin, homogène et non figé. Nous n’observons pas d’utilisation de DNR. Les détails sur les visages (celui de Michael Clark Duncan en particulier et plus largement sur les gros plans), costumes et décors (intérieurs ou extérieurs) sont sublimes. On découvre de nouveaux détails, surtout sur le décors intérieur de la prison. On remarque aussi le maquillage des acteurs. Un très gros travail a été fait de ce côté.

Concernant le nouvel étalonnage, celui-ci possède des couleurs moins chaudes (même si elles restent en évidence). Nous avons là des couleurs plus ternes (avec une nuance de bleu plus prononcée) et plus réalistes. Les teintes de peau sont aussi plus réalistes. Les blancs ont été réhaussés (les chemises des acteurs) et les noirs sont plus profonds et non bouchés – les scènes où les personnages partent de la prison pour se rendre chez le directeur de la prison de nuit gagnent grandement. Les contrastes ont aussi été réhaussés et on découvre là aussi de nouveaux détails. Nous n’avons pas vu de problèmes de compression lors du visionnage. En tout cas, c’est un master que nous recommandons vivement pour les fans du film.

Son : 3/5

Warner Bros France (Matrix Resurrections, Dune) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos avec un core en Dolby TrueHD 7.1. Un nouveau mixage, donc. Puissante comme il faut, bien répartie, assez précise et ample. Les dialogues sont clairs. La superbe musique de Thomas Newman et quelques effets comme ceux des éclairs, ceux lors de l’exécution d’Edouard Delacroix ou encore quand John utilise ses pouvoirs ont une bonne spatialisation. Evidemment, vu le type de film qu’est La Ligne Verte, il ne faut pas s’attendre à une piste avec énormément d’effets, mais celle-ci fait clairement le travail. Le caisson de basse est très peu utilisé, mais toujours aux bons moments.

La piste française est en Dolby Digital 5.1, la même que sur le Blu-ray. Celle-ci est bien répartie, assez puissante, mais manque clairement de précision et d’amplitude. Le volume du doublage français est au niveau et s’incorpore bien au mixage original. Là aussi, le mixage est quasiment identique à la VO, donc c’est surtout la musique qui passe par les canaux Surround. Le caisson de basse est peu, mais bien utilisé. Dommage que l’éditeur ne nous ai pas agrémenté d’une piste française HD pour l’occasion. C’est la seule déception de cette édition.

Bonus : 4/5

Aucun bonus inédit pour cette nouvelle édition.

  • Commentaires du réalisateur Frank Darabont
  • La production de The Green Mile (25′)
  • Miracles et mystères : la création de The Green Mile (102′)
  • Scènes coupées (3′)
  • Bouts d’essais de Michael Clark Duncan (8′)
  • Bouts d’essais maquillage de Tom Hanks (5′)

Nous commençons les bonus avec La production de The Green Mile. Celui-ci revient sur la création du scénario, le casting et le tournage du film. C’est assez complet et intéressant. Le second bonus, Miracles et mystères : la création de The Green Mile, revient sur les œuvres de Stephen King, son style et évidemment de La Ligne Verte, comment Frank Darabont a écrit l’adaptation,  la création ou la recherche de décors, la direction photo, les effets spéciaux et le travail avec les souris qui interprètent Mister Jingles. Ces deux premier bonus sont vraiment complémentaires et représentent le making-of très complet du long-métrage. Nous avons ensuite deux scènes coupées. La première avec le personnage d’Arlen Bitterbuck, dont la famille vient le voir avant son exécution. La seconde est la prière de John Coffey avant qu’il ne se fasse exécuter. Les Bouts d’essais de Michael Clark Duncan montrent les différentes étapes de casting de l’acteur pour obtenir le rôle de John Coffey. Enfin, les Bouts d’essais maquillage de Tom Hanks avaient été réalisés parce-que au départ, Frank Darabont voulait que l’acteur interprète également le personnage de Paul plus vieux grâce au maquillage. Evidemment, dans le long-métrage, c’est un autre acteur qui interprète Paul vieux, mais il est intéressant de voir ces tests de maquillage.

  • Un livret sur le film (32 pages, français)
  • Un poster affiches du film recto-verso
  • 4 art cards
  • 3 cartes photo d’exploitation.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d’une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d’adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1961 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.