[Test – Blu-ray] The King’s Man : Première Mission – Walt Disney France

Caractéristiques

  • Titre : The King's Man : Première Mission
  • Titre original : The King's Man
  • Réalisateur(s) : Matthew Vaughn
  • Avec : Ralph Fiennes, Gemma Arterton, Rhys Ifans, Matthew Goode, Tom Hollander, Harris Dickinson, Daniel Brühl, Djimon Hounsou et Charles Dance
  • Editeur : Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray : 6 mai 2022
  • Date de sortie originale en salles : 29 décembre 2021
  • Durée : 131 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 8/10

Image : 4,5/5


The King’s Man : Première Mission a été tourné en numérique (Arri Alexa 65, Arri Alexa Mini LF, Arri Alexa Mini, Arri Alexa SXT, Black Magic Design Pocket Cinema Camera 6K et Blackmagic Design Micro Studio Camera 4K) et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1 est bon mais imparfait. Côté définition, c’est plutôt excellent. Celle-ci ne baisse pas une seconde – pas d’apparition excessive de grain numérique, même lors des scènes sombres ou de nuit. Les détails sur les visages, costumes et décors (réels ou numériques) sont très satisfaisants.

Les couleurs sont magnifiques quand il le faut, surtout lors des scènes en extérieur et du final du long-métrage dominés par des teintes chaudes. Les teintes des peaux sont respectées. Les noirs et les contrastes sont satisfaisants : les noirs ne sont pas bouchés et les contrastes sont assez bons, même dans les scènes les plus sombres – surtout la scène du No Man’s Land de nuit. La profondeur de l’image est elle aussi excellente. Nous avons tout de même détecté quelques problèmes de compression, avec pas mal de saccades, surtout dans la première demi-heure qui nous fait légèrement sortir du film. Un bon master HD, qui aurait pu être, nous le pensons, encore meilleur. Le débit moyen image est de 24,7 MBPS.

Son : 3,5/5

Walt Disney France (West Side Story, Le Dernier Duel) nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 7.1. Celle-ci est assez puissante, bien répartie, précise, assez ample avec quelques bons effets (surtout lors des scènes d’action, mais principalement à la scène du No Man’s Land). Les dialogues sont clairs et la musique, ainsi que les effets, passent bien par tous les canaux.  Le caisson de basse est sollicité, surtout lors des explosions. Le débit moyen de la piste est de 4,0 MBPS, avec des montées à 6,7 MBPS.

La piste française est présentée en Dolby Digital Plus 7.1. Celle-ci est légèrement plus puissante que la piste VO. Elle est bien répartie, assez ample, mais manque de précision en raison de sa compression. Le niveau du doublage français est bon et s’incorpore bien au mixage original du long-métrage. La musique et les effets ressortent bien par les sept enceintes. Comme pour la version anglaise, celle-ci donne tout lors des scènes d’action. Le caisson de basse est aussi bien utilisé. Le débit moyen/max de cette piste est de 896 KBPS.

Bonus : 3,5/5

  • The King’s Man : Making-of (90′)
  • No Man’s Land : la séquence de combat (15′)
  • Souvenir et soutien (26′)

Nous commençons les bonus par The King’s Man : Making-of qui est évidemment, comme le dit le titre, le making-of du film. Celui-ci revient sur le scénario et la période durant laquelle il se déroule, mais aussi sur le casting, la réalisation, les costumes, le maquillage, les coiffures, les décors, les chorégraphies des combats, les cascades, les accessoires, le mixage sonore et la musique. C’est extrêmement complet et on y apprend pas mal de choses. No Man’s Land : la séquence de combat revient spécifiquement sur une séquence du film. Ce module inclut des images d’archives de la Première Guerre Mondiale et revient sur la manière dont cette scène complexe a été réalisée. Là encore, c’est très complet. Enfin, Souvenir et soutien s’intéresse aux vétérans anglais et à la manière dont les associations Battle Back, Help for Heroes et British Legion aident ces derniers à retrouver une vie normale après avoir été blessé au combat au travers de plusieurs témoignages. Cela passe principalement par le sport et les Invictus Games. Un beau et émouvant bonus qui clôture joliment ces suppléments.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Lorsque les pires tyrans et les plus grands génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de The King’s Man : Première Mission.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1980 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.