bannière week-end taylor swift eras

[Test – Blu-ray] Casino Royale – Rimini Editions

Caractéristiques

  • Titre : Casino Royale
  • Réalisateur(s) : Val Guest, Kenneth Hughes, John Huston, Joseph McGrath et Robert Parrish.
  • Avec : Peter Sellers, Ursula Andress, David Niven, Orson Welles, Woody Allen...
  • Editeur : Rimini Editions
  • Date de sortie Blu-Ray : 18 octobre 2023
  • Date de sortie originale en salles : 22 décembre 1967
  • Durée : 121 Minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 8/10

Image : 4,5/5

Casino Royale a été tourné en pellicule 35MM (Panavision cameras) et pour cette nouvelle sortie, l’éditeur a restauré le film en HD à partir d’un master original de la MGM. Le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, est très bon, avec quelques légers défauts. La restauration a fait quelques merveilles par rapport au Blu-ray sorti en 2012. La plupart des défauts de la pellicule (artefacts, rayures, etc.) ont quasiment tous été nettoyés. Il en reste un tout petit peu (des points blancs et cheveux), mais rien de bien grave. La stabilité de l’image est aussi bonne. Pas de problème de ce côté. Le grain est bien présent, homogène et non figé. Pour un long-métrage datant de 1967, le grain est assez fin. Pas de présence de DNR utilisé détecté. La définition est très correcte, avec de beaux détails sur les visages (le visage d’Orson Welles), costumes et décors (le casino).

La profondeur de l’image est quant à elle aussi bonne. En ce qui concerne les couleurs, elles sont conformes et saturées comme il faut, elles éclatent bien. Comparé au précédent master, il y a clairement du changement. Les couleurs sont largement moins ternes qu’avant. On ressent clairement plus le côté années 60/70 du long-métrage. Les noirs et contrastes sont corrects. Pour les premiers, ils sont assez profonds et non bouchés. Pour les seconds, ils sont assez précis. Enfin, les blancs sont au niveau et les teintes de peau sont respectées. Alors oui, ce n’est pas parfait, mais il y a très clairement du mieux par rapport aux anciennes éditions, ce qui permet une redécouverte du film. Il y a quelques problèmes de compression avec quelques légères saccades, mais rien de bien grave. Le débit moyen image est de 30,2 MBPS.

Son : 3,5/5

Rimini Editions (The Slumber Party Massacre, Tout près de Satan) nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1. Celle-ci est assez puissante, précise, bien répartie et suffisamment ample au niveau des effets.  Pour ces derniers, il y a pas mal d’effets lors des tirs ou explosions. L’explosion du manoir de James Bond  au début du film est un bon exemple. Evidemment, le capharnaüm final rend vraiment bien entre les cris, les tirs et les coups donnés. Il y a aussi quelques effets d’ambiance, surtout des réactions de personnes ou des discussions inaudibles lors de la partie de baccara. La musique est aussi bien mixée à l’ensemble. Les dialogues sont clairs. Le caisson de basse est peu utilisé, mais toujours quand il faut. Une piste sympathique bien mixée, qui suffit amplement pour un tel film. Le débit moyen de cette piste est de 3,9 MBPS, avec des montées à 4,8 MBPS.

L’éditeur propose aussi la piste française et la seconde piste anglaise en DTS-HD Master 2.0. Elles sont assez différentes l’une de l’autre, du moins sur le mixage. Pour la piste française, le niveau du volume du doublage est assez haut et empiète sur le mixage original. Les effets et la musique s’avèrent donc diminués. Ce n’est pas étonnant pour un long-métrage datant de cette époque. Pour la piste VO, il n’y a pas de problème de mixage avec des dialogues clairs. Pour les deux pistes, celles-ci sont puissantes comme il faut et biens réparties sur les deux canaux. Pour la piste française, clairement, nous ne pouvons pas avoir mieux. Pour la seconde piste anglaise, c’est un bon compromis si vous n’avez pas de home cinéma. Le débit moyen de la piste anglaise est de 2 MBPS, avec des montées à 2,2 MBPS. Le débit moyen/max de la piste française est de 1,6 MBPS.

Bonus : 4/5

image blu ray ouvert casino royale

  • Entretien avec Laurent Aknin (25′)
  • Making-of (42′)
  • Un cinéma psychédélique (20′)
  • Casino Royale, version 1954 (48′)
  • Un livre de 112 pages

Nous commençons les bonus avec Entretien avec Laurent Aknin, historien du cinéma, dans lequel il revient sur le succès des romans et des films James Bond, les imitations des films James Bond, la difficulté de parodier la saga, le scénario, le tournage, le délire psychédélique, la réception du film et il revient sur la saga James Bond  de Connery à Daniel Craig. Un bon bonus pour les personnes ne connaissant pas l’histoire du film. Le Making-of, datant de 2007, revient, avec une partie de l’équipe, sur la production du long-métrage qui a été très compliquée avec une valse de réalisateurs et d’acteurs licenciés. Une featurette qui montre, sans langue de bois, les problèmes pour faire ce long-métrage.

Un cinéma psychédélique est une interview du co-réalisateur Val Guest, datant de 2002, qui revient sur son expérience chaotique sur le film. Là encore, c’est sans langue de bois et vraiment intéressant. En bonus suivant, nous avons Casino Royale, version 1954, la première adaptation du roman de Ian Fleming en téléfilm américain. Un très gros plus pour cette édition.

Enfin, nous avons un livret de 112 pages qui revient sur la vie de Ian Fleming et comment il a créé James Bond, la première adaptation de Casino Royale en 1954, la production du Casino Royale de 1967, la tentative avortée de Quentin Tarantino d’adapter le roman, la version de 2006 avec Daniel Craig et la version féminine japonaise sortie en 2023. Un excellent ajout pour finir.

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Sir James Bond se repose dans son château d’Ecosse. C’est alors que les quatre chefs secrets des grandes puissances le supplient d’accomplir une dernière mission. Pour le convaincre, ils font sauter sa demeure. Le grand Bond se décide alors à agir et à démasquer celui qui fait peser une terrible menace sur le monde.

Le Film

Parodie culte de James Bond, Casino Royale a été un enfer de production. Entre des caprices de star, Peter Sellers en tête, une valse de réalisateurs virés, il est extraordinaire d’avoir un résultat aussi convaincant. Les gags s’enchaînent et plus de cinquante ans plus tard, le film fonctionne toujours. Il possède un côté psychédélique des années 60 assumé, un casting de rêve, dont un caméo de notre Jean-Paul Belmondo national, et une histoire abracadabrantesque. Le tout avec une musique signée Burt Bacharach dont “The Look of Love”, qui est devenu un classique.

Le film a clairement inspiré une autre parodie de James Bond, Austin Powers, qui reprendra le look, voire des scènes et la musique de Bacharach. Une comédie burlesque à revoir ou à découvrir.

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x