week-end taylor swift culturellement vôtre folklore

[Critique] Five Nights At Freddy’s : Une transposition réussie ?

Caractéristiques

  • Titre : Five Nights At Freddy's
  • Réalisateur(s) : Emma Tammi
  • Avec : Josh Hutcherson, Elizabeth Lail, Piper Rubio, Mary Stuart Masterson et Matthew Lillard.
  • Distributeur : Universal Pictures International France
  • Genre : Epouvante-horreur
  • Pays : Etats-Unis
  • Durée : 109 minutes
  • Date de sortie : 8 novembre 2023
  • Acheter ou réserver des places : Cliquez ici
  • Note du critique : 5/10

Une histoire fait compliqué pour rien

Second long-métrage réalisé par Emma Tammi (Terre Maudite), produit par Blumhouse (L’Exorciste : Devotion) et adaptation de la saga de jeu vidéo éponyme commencée en 2014, Five Nights At Freddy’s raconte l’histoire de la prise de service de Mike Schmidt, un agent de sécurité troublé qui commence une nuit apparemment facile chez Freddy Fazbear’s Pizzeria, le centre de divertissement familial local. Luttant pour s’occuper seul de sa sœur Abby âgée de dix ans, Mike, généralement peu fiable, manque d’options lorsqu’il décroche ce nouvel emploi pour payer ses factures. Lors de cette première nuit, il se rend compte que les nuits chez Freddy ne sont pas de tout repos et qu’il pourrait bien ne pas revoir la lumière du jour…

L’écriture du scénario du long-métrage a été, apparemment, un vrai calvaire et c’est ce qui fait que le tournage de  Five Nights At Freddy’s a été repoussé maintes fois. Et on comprend pourquoi après une scène d’ouverture qui rappelle comment nous perdions à nos premières parties du jeu. L’histoire est centrée sur Mike, qui n’a pas été épargné par la vie entre un frère qui a été enlevé il y a des années quand il était enfant et des parents qui sont décédés, lui laissant une petite sœur à charge. Après un incident, il cherche un nouveau travail  et se retrouve gardien de nuit au Freddy. Evidemment, comme le titre le suggère, les cinq nuits de garde passées dans ce lieu ne vont pas être de tout repos. Les personnages sont plutôt bien développés, que se soit Mike, sa sœur Abby ou Vanessa. Leurs motivations sont claires et compréhensibles.

Un manque criant d’horreur et de sang…

image josh hutcherson five nights at freddy s
|Copyright 2023 Universal Studios. All Rights Reserved.

Mike doit vaincre sa culpabilité de ne pas avoir pu sauver son petit frère. Et pour cela, il va devoir sauver sa sœur. C’est assez simple et efficace, mais le scénario en fait trop. S’il y a de bonnes idées comme celle du rêve, celle-ci aurait clairement dû servir pour le retournement final (que l’on devine très clairement dès les cinq premières minutes du film). Cela aurait eu bien plus d’impact. Dommage, car les cinq nuits passées chez Freddy montent graduellement dans l’horreur, avec une petite pause d’amusement bienvenue. De ce côté-là, comme du côté du rythme, c’est plutôt bien géré. Même l’introduction du personnage de Vanessa et ses remords sont bien introduits, mais il y a un défaut majeur qui fait que cela ne prend pas vraiment : le manque d’hémoglobine.

On dirait que Five Nights At Freddy’s n’assume pas son côté horrifique et les scènes de meurtres, qui sont plutôt bien réalisées, ne sont pas assez sanglantes. On a le droit à une tâche de sang sur une porte et une décapitation par ombre portée sur un mur. Ce n’est pas avec ça que le spectateur va être rassasié. Au contraire, on comprend dès la scène d’ouverture que tout le long-métrage sera comme ça et, par conséquent, cela s’accompagne d’une frustration. De plus, le film veut nous faire sursauter avec quelques jump scare… qui ne fonctionnent pas. Certains sont là pour nous faire peur et d’autres pour faire rire et frissonner en même temps mais ils sont tellement prévisibles et convenus qu’il ne feront sursauter personne.

… malgré une bonne réalisation

image elizabeth lail five nights at freddy s
|Copyright 2023 Universal Studios. All Rights Reserved.

Et c’est dommage car il y a de bonnes choses. La réalisation d’Emma Tammi est bonne, que ce soit l’ambiance au sein de la pizzeria, qui fait très années 80 avec ses couloirs délabrés et ses différents décors. La mise en scène montre une gradation et une montée dans l’horreur. La lumière fait très film d’horreur des années 90/2000. D’ailleurs, la reconstitution des années 90 (décennie où se déroule Five Nights At Freddy’s) est bonne, que ce soit dans les décors ou les costumes. La musique des Newton Brothers (Doctor Sleep) est bien adaptée au film et l’accompagne parfaitement. Enfin, il faut reconnaître la qualité des effets spéciaux numériques et des animatroniques. Ils sont bien faits et les interactions avec les humains sont un sans faute.

Un film qui divertira les jeunes adolescents

image emma tammi fivenights at freddy
|Copyright 2023 Universal Studios. All Rights Reserved.

Côté casting, on retrouve Josh Hutcherson, qui interprète Mike, et s’en sort assez bien en lead. Il arrive à nous faire ressentir de la compassion pour son personnage, et c’est déjà ça de gagné. Elizabeth Lail (la série Once Upon A Time) s’en sort aussi bien dans le rôle de Vanessa. La jeune Piper Rubio offre une belle performance dans le rôle d’Abby. On la reverra très certainement assez vite dans d’autres rôles. Mary Stuart Masterson, que l’on voit trop peu souvent, est parfaite dans le rôle d’une tante acariâtre. Enfin, Matthew Lillard (Scream) fait ce qu’il sait faire de mieux dans un rôle qui lui sied à ravir.

Five Nights At Freddy’s divertira sûrement les jeunes personnes influençables de douze-treize ans, mais ne fait en réalité pas peur. S’il développe bien son histoire, son univers, ses personnages et que la réalisation est plutôt bonne, l’horreur et le sang ne sont que trop peu présents, voire inexistants. Et c’est bien dommage pour un long-métrage d’épouvante…

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x