[Jeux vidéo] The Sinking City : Frogwares et Bigben Interactive sont partenaires

Après avoir sortis Sherlock Holmes : The Devil Daughter, Bigben Interactive et Frogwares annoncent un nouveau partenariat. Cette fois-ci, ce sera pour The Sinking City, un jeu qui, même s’il reste encore mystérieux, titille déjà notre curiosité. En effet, il se présente comme un jeu d’aventure et d’investigation, dans un monde ouvert inspiré des écrits de Lovecraft. Pour la sortie, on sait seulement que la fenêtre devrait se situer en cours d’année 2018, sur consoles et PC.

« Il s’agit du projet le plus ambitieux de l’histoire du studio. The Sinking City représente l’évolution naturelle du game design que nous peaufinons depuis notre premier jeu Sherlock Holmes », déclare Wael Amr, PDG de Frogwares. « Notre série de jeux mettant en scène le célèbre détective londonien a connu un véritable succès critique et commercial. The Sinking City reprend cet héritage, mais à une échelle et avec des moyens beaucoup plus importants. Nous sommes impatients de continuer notre partenariat avec Bigben et de conjuguer à nouveau nos efforts pour faire de ce jeu un grand succès.», ajoute Amr.

« Nous sommes fiers de poursuivre notre collaboration avec Frogwares sur un projet aussi riche et innovant que The Sinking City. L’imaginaire de Lovecraft a été la source d’inspiration de nombreuses œuvres fantastiques et le studio en propose une vision réellement stupéfiante. Il faut tout le talent de cette équipe expérimentée pour développer un jeu en monde ouvert associant investigation, action et aventure dans une ville où l’horreur se mêle à la folie. » indique Benoît Clerc, Directeur du Publishing chez Bigben Interactive.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *