[Preview] Star Wars Battlefront II : nos impressions sur la bêta

Caractéristiques

    • Playstation 4
    • Ordinateur/PC
    • Xbox One
  • Développeur : DICE, Criterion Games et Motive Studios
  • Editeur : Electronic Arts
  • Date de sortie : 17 Novembre 2017

Des nouveautés à foison

Sorti en 2015, le premier Star Wars Battlefront avait rencontré un vif succès. Graphiquement superbe, le soft nous plongeait parfaitement dans l’univers de Star Wars. Le second opus sortira le 17 Novembre 2017 sur Playstation 4, Xbox One et PC, et la bêta du jeu a débuté le vendredi 6 Octobre (ceux qui ont précommandé le jeu pouvait profiter d’un accès anticipé au 4 Octobre). Voici donc nos impressions après avoir passé pas mal de temps sur ce contenu.

Premièrement nous allons un peu décortiquer Star Wars Battlefront 2 et ses nouveautés. Cette fois-ci nous avons droit à des classes (comme pour Battlefield 1). Quatre pour les personnages (assaut, lourd, officier, spécialiste), et trois pour les starfighters (interceptor, fighter, bombardier). C’est l’une des nouveautés par rapport au premier opus et il y a de vrais différences au programme. Chaque classe possède ses propres armes et capacités et, selon votre façon de jouer, il est certain que vous trouverez votre bonheur. Pour exemple, avec les personnages : l’assaut est plutôt équilibré, le lourd est plus résistant et puisant mais moins rapide, l’officier renforce les coéquipiers et le spécialiste est ni plus ni moins qu’un sniper. Il en est de même pour les starfighters. Le bombardier est lent et résistant, s’avère puissant et servira surtout à détruire les objectifs quand l’interceptor, rapide et agile, sera présent pour détruire les nombreux vaisseaux ennemis. Quand au fighter il pourra jouer autant l’objectif que détruire les adversaires.

De plus, grâce à un nouveau système de pack, que l’on achète avec des crédits gagnés en cours de parties, vous pourrez gagner  des renforcements ou de nouvelles capacités pour vos starfighters ou personnages. Mais vous pourrez aussi gagner des renforcements et capacités pour les véhicules terrestres, protagonistes de renforcement et héros ( Han Solo, Rey, Dark Maul, faucon millénium, slave 1 etc…). Enfin, en ouvrant certains packs ou en réussissant des défis, vous obtiendrez des crédits spécifiques pour améliorer vos armes. Tous ces points font penser que Star Wars Battlefront 2 passionnant dans la gestion de l’évolution.

De retour dans l’univers de Star Wars

image étoile de la mort star wars battlefront 2

Avant d’aborder des modes de jeu auquel nous avons pu jouer, évoquons le sujet de l’ambiance. Graphiquement, Star Wars Battlefront 2 est tout aussi superbe que le premier. Pour les quatre modes testés, nous étions invités à nous plonger dans trois décors. La ville de Theed sur Naboo, le château de Maz sur Tokodana et enfin dans l’espace, à proximité de Fondor. Et nous retrouvons ici ces lieux parfaitement restitué, « comme dans les films » sommes-nous tentés d’écrire. Sur Naboo nous avons même le droit d’entrer dans la salle du trône de la reine Amidala, un peu de fan-service ne fait jamais de mal. Tout y est minutieusement  reconstitué jusqu’au plus petit détail. Les textures font le job, assez précises pour créer des environnements superbes. Idem pour l’espace, où l’on peut admirer chaque élément d’un destroyer stellaire ou d’un vaisseau. Une précision qui fait mouche.

Les oreilles ne sont pas en reste : l’ambiance sonore nous rappelle avec bonheur que nous nous trouvons bien dans un Star Wars. Là aussi, chaque tir de blaster, moteur de véhicule ou de vaisseau, nous plonge dans cet univers passionnant. Les thèmes, soignés et évidemment très référentiels, sont signés par Gordy Haab (Halo Wars 2), qui rend un travail appliqué. Bien entendu, il ne faut pas trop attendre d’originalité, mais la licence a une telle identité musicale qu’on pardonne aisément.

Des modes divers et variés

image tatouine star wars battlefront 2

Pour cette bêta de Star Wars Battlefront 2, nous avons tester quatre modes : l’assaut galactique, l’assaut starfighter, l’attaque et le mode arcade. Pour le premier, on se retrouve dans la ville de Theed qui est attaqué par les droïdes de la CSI. C’est un mode de jeu en plusieurs étapes, à 20 contre 20. Si les clones doivent arrêté le véhicule MTT avec des « disrupteurs ioniques », les droïdes ont pour mission d’avancer jusqu’à la salle du trône et d’en prendre possession. Des objectifs plus que plaisants car, selon les phases, le joueur devra s’adapter. Il faut aussi préciser que des vaisseaux sont disponibles dans ce mode, dans un but de renforcement. C’est un peu la même chose pour le starfighter assaut, sauf qu’évidement cela se déroule dans l’espace. Dans ce mode vous devrez protéger ou détruire un destroyer stellaire, selon votre camp. Toujours en plusieurs phases, dans une opposition de 12 joueurs contre 12 autres, ce mode sera apprécié des pilotes aguerris.

Pour le mode attaque, nous nous retrouvons sur Tokodana, où le Premier Ordre cherche à s’emparer d’un artefact dans le château de Maz, tandis que la résistance tente de le protéger. Un concept à 8 contre 8, en une phase, et extrêmement plaisant (notre préféré sur cette bêta). Même si cela se déroule d’une seule traite, nous prenons ici beaucoup de plaisir car selon les situations vous pourrez changer de classe et vous adapter. Un mode fort appréciable, tactiquement intéressant. Enfin, nous avons le mode arcade, que vous pouvez jouer en solo, ou en co-op en écran partagé. Dans celui-ci vous vous confronterez à l’intelligence artificielle, avec des objectifs à atteindre. Si cela reste sympathique, c’est surtout un bon mode pour s’entraîner.

Un gameplay appréciable mais…

image kamino star wars battlefront 2

Côté gameplay des personnages, il n’y a pas vraiment de changement dans Star Wars Battlefront 2. Les commandes sont les mêmes que pour le premier opus et c’est appréciable. Seule vraie nouveauté, la touche rond (sur Playstation 4) sert toujours à s’accroupir si on la maintient, mais elle sert aussi aux esquives en appuyant dessus tout en se dirigeant avec le joystick gauche (sur les côtés, en avant ou en arrière). Une nouveauté appréciable, comparée à l’ancienne commande d’esquive sur le premier opus (avec le joystick droit). Évidemment chaque classe se joue différemment et c’est à vous de trouver celle que vous préférez. Et maintenant nous arrivons au gros point noir de cette découverte : les nouvelles configurations des commandes des starfighters. Alors que, dans Star Wars Battlefront, la prise en mains était plutôt simple, avec le joystick gauche pour se diriger et le droit pour la vitesse, dans ce nouvel opus c’est l’inverse. Cela complique la façon de piloter si vous aviez l’habitude des commandes du premier soft. Nous avons essayé plusieurs configurations proposées, mais celle par défaut (citée plus tôt) est la meilleure. Il faudrait que les développeurs pensent à rajouter la disposition qui fut celle de la première itération. Seule nouveauté plaisante pour ces vaisseaux, verrouiller une cible est devenu plus agréable : il suffit de la viser et d’appuyer sur X (toujours sur Playstation 4).

Enfin, abordons un peu plus les mécaniques de Star Wars Battlefront 2. Notre expérience de la bêta nous a prouvé une chose : les développeurs ne veulent pas que les plus doués au « kill » gagnent le plus de points, et c’est assez appréciable. Une des grandes forces du jeu est qu’il faut allier trois éléments pour gagner le plus de points en cours de partie, et donc pouvoir choisir des renforcements ou des héros. Alors oui, trucider un adversaire fait toujours gagner du point, mais moins que jouer l’objectif consciencieusement. Par exemple sur assaut galactique, si vous êtes les clones, vous devrez chercher un « disrupteur ionique » et le tirer sur le MTT. Cette action engendrera pas mal de points. De plus, le travail d’équipe en rapporte aussi, donc si vous jouez en escouade cela aura son importance. Prenons encore l’exemple du « disrupteur ionique ». Si l’un de vos coéquipiers en possède un, et que vous le défendez avec acharnement, alors cela vous rapportera des points. Donc, si vous conjuguez le kill, l’objectif et le jeu en équipe, vous gagnerez un maximum. On trouve cela vraiment captivant, et cela change des jeux FPS habituels. D’ailleurs en parlant de ce genre, il y a un dernier changement appréciable par rapport à Star Wars Battlefront. Comme dans la première itération, nous pouvons toujours jouer à la première personne, ou à la troisième personne. Si cela avait un impact dans Battlefront 1 , privilégiant clairement l’une par rapport à l’autre, ici c’est beaucoup moins le cas. Une amélioration qui nous ravi.

Voila pour nos impressions sur la bêta de Star Wars Battlefront 2 . Évidemment, quand le jeu sortira, il comprendra d’autres modes et d’autres lieux surement tout aussi intéressants que ceux auxquels nous avons pu jouer. Dans tout les cas, les améliorations sont là, aucun bugs important n’ont été détectés lors de nos parties, mis à part un  seul. Nous ne pouvions pas tout le temps inviter des amis pour rejoindre l’escouade, mais cela sera surement réparer lors de la sortie du jeu. Nous attendons donc avec impatience la sortie de Star Wars Battlefront II, le 17 Novembre 2017, pour découvrir plus de contenu.

Guillaume Creis

Guillaume Creis

Adore le cinéma en général , que ce soit lesgros blockbusters ou les plus petits films .les séries TVet les jeux vidéo.
Guillaume Creis
0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *