[Test – Blu-ray + Blu-ray 4K Ultra HD] Jumanji – Joe Johnston

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Joe Johnston
  • Avec : Robin Williams, Bonnie Hunt, Kirsten Dunst, Bradley Pierce, Bebe Neuwirth...
  • Editeur : Sony Picture Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 20 décembre 2017
  • Date de sortie originale en salles : 14 Février 1996
  • Durée : 104 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Blu-ray 4K Ultra HD :

Image : 2,5/5

Jumanji a été tourné en pellicule (Panaflex Camera) et le master de ce blu-ray 4K UHD est très moyen. Il semblerait que dans la hâte de sortir le film dans ce format, l’éditeur n’a pas pris le temps de faire une restauration et donc on se retrouve avec le master du blu-ray upscallé en 4K. La définition est très moyenne, le grain de la pellicule est visible sur quasiment chaque plans mais au moins nous n’avons pas remarqué de saccades durant le visionnage. Mais quel dommage, vraiment, Sony Pictures aurait du attendre pour nous fournir un master à la hauteur. Pour le reste le HDR fait le travail sur les contrastes, les couleurs et les noirs sans pour autant atteindre le maximum de son potentiel. Une belle déception.

Son : 2,5/5

Pour le son, la piste anglaise est en Dolby Atmos (compatible Dolby True HD 7.1). Là aussi c’est une petite déception. Si les dialogues sont clairs et que les effets sonores passent par tout les canaux il n’en est pas de même en ce qui concerne la musique qui passe que par les canaux latéraux. Une répartition très moyenne de la part de l’éditeur qui dans la hâte n’a pas revu le mixage du film comme il fallait. On se consolera avec le fait que les effets sonores soient puissants et que le caisson de basse est bien utilisé. La piste française est en DTS-HD Master Audio 5.1 est c’est un peu mieux (un comble). Assez bien répartis, les effets et la musique passent par les canaux latéraux et arrières. Le tout manque clairement de puissance. On sent qu’ici aussi la piste n’a pas été retravaillée.

image joe johnston jumanji

Blu-ray :

Image : 3,5/5

Jumanji a été tourné en pellicule (Panaflex Camera) et ce master de la version remastérisée du film, au ratio d’image respecté 1:85.1 (quasi plein écran), s’avère plutôt satisfaisant mais pas sans défauts. La définition passe de très bonne à correct. Quand la définition faiblit, et pas forcément durant des scènes sombres, le grain de la pellicule ressort fortement. La profondeur de champ est de haute qualité. Par contre, la colorimétrie et les contrastes s’avèrent parfois défaillants. Une remasterisation correcte dans l’ensemble, mais qui aurait pu être encore plus qualitative, et c’est bien dommage. Le débit moyen image est bon: 26,1 MBPS

Son : 3,5/5

Les pistes française et anglaise sont en DTS-HD Master Audio 5.1. Assez bien répartis, les effets et la musique passent par les canaux latéraux et arrières. Le tout manque clairement de puissance, mais c’est surement dû au mixage original de Jumanji. On aurait tout de même apprécié que ces bandes sonores soient retravaillées pour cette sortie en Blu-ray. De plus, le caisson de basse est sous-utilisé. Les dialogues et le doublage français sont quand même clairs, sans souffle, et ne sont pas atténués par les effets ou la musique. On en attendait quand même un peu mieux, de manière globale. Le débit moyen des deux pistes est correct: 2 MBPS.

Bonus : 4/5

  • Commentaire audio de l’équipe des effets spéciaux
  • Premier aperçu de “Jumanji : Bienvenue dans la jungle” (3′)
  • Bêtisier (5′)
  • Scènes coupées (2′)
  • Création de Jumanji: le royaume de l’imagination (20′)
  • L’histoire animée de Jumanji racontée par l’auteur Chris Van Allsburg (8′)
  • Court-métrage sur les effets spéciaux: des lions, des singe, des plantes… mon Dieu! (14′)
  • Faire s’effondrer la maison (3′)
  • Jumanji: le dessin animé (45′)
  • Comparaisons du storyboard (3′)
  • Le livre extrême de la nature (5′)
  • Des diversions anciennes (14′)

Le Premier aperçu de “Jumanji : Bienvenue dans la jungle” est une featurette de la suite de Jumanji, de 3 minutes, qui sort en France le 20 Décembre 2017. On retrouve les acteurs principaux qui nous parlent du film. Le Bêtisier, d’une durée de 5 minutes, est toujours agréable à regarder, surtout pour les facéties et improvisations du regretté Robin Williams. Les deux scènes coupées se déroulent à la fin de l’œuvre. On découvre ce qu’est devenu Carl et la séquence finale est rallongée de quelques plans. Rien de bien intéressant. La Création de Jumanji: le royaume de l’imagination est le making-of  du long métrage, d’une durée de 20 minutes, qui couvre le tournage et les effets spéciaux avec l’intervention des acteurs et de l’équipe. Un bon bonus datant de 1995. L’histoire animée de Jumanji racontée par l’auteur Chris Van Allsburg est le conte original raconté par l’auteur lui même et tout en animation. Un bon module de 8 minutes qui permettra de voir les différences entre le conte et le film.

Le Court-métrage sur les effets spéciaux: des lions, des singe, des plantes… mon Dieu! revient sur la création des effets spéciaux. Qu’ils soient numériques ou en animatroniques, tout est passé en revue durant ces 14 minutes très complètes. Dans Faire s’effondrer la maison, le décorateur du film revient sur la conception de la maison mais surtout sur son évolution tout au long du récit. Un petit module complet et sympathique, long de 3 minutes. Ensuite nous avons le droit aux deux premiers épisodes de Jumanji: le dessin animé tiré de l’œuvre cinématographique, disponible uniquement en version originale sous titrée. Un bonus qui, pour ceux qui le connaisse déjà, ravivera des souvenirs et une découverte pour les autres. Comparaisons du storyboard, d’une durée de 3 minutes, est toujours un bonus appréciable. Le livre extrême de la nature nous décrit, via des scènes du film, les animaux du film durant 5 minutes. Dommage que ce bonus ne soit proposé qu’en version originale, sans sous-titres. Des diversions anciennes est un bonus qui nous apprend certains petits tours de magie. Dommage que, là aussi, ce module en forme de gourmandise soit uniquement en version originale sans sous titres.

 

image robin williams jumanji

Synopsis

Lors d’une partie de Jumanji, un jeu très ancien, le jeune Alan est propulsé sous les yeux de son amie d’enfance, Sarah, dans un étrange pays. Il ne pourra s’en échapper que lorsqu’un autre joueur reprendra la partie et le libèrera sur un coup de dés. Vingt-six ans plus tard, il retrouve le monde réel par le coup de dés de deux autres jeunes joueurs.

Retrouvez aussi notre critique de Jumanji : Bienvenue dans la jungle en suivant ce lien

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *