[Test – PlayStation 4] Hidden Agenda : participez à une enquête étonnante

Caractéristiques

    • Playstation 4
  • Développeur : Supermassive Games
  • Editeur : Sony Interactive Entertainment
  • Date de sortie : 22 novembre 2017
  • Acheter : Cliquez ici

La gamme PlayLink mis en valeur par un bon thriller interactif

image dossier hidden agenda
Supermassive Games nous plonge dans une imagerie sombre.

Parmi les jeux les plus intéressants que nous avions pu découvrir, lors de notre aperçu de la gamme PlayLink, Hidden Agenda figurait tout en haut de l’échelle. Rendez vous compte : un jeu d’enquête participatif, qui donne l’occasion à plusieurs joueurs (ou à un seul) d’endosser l’habit de policier. Rappelons que PlayLink vous propose de jouer à des softs qui visent la convivialité, et la facilité d’utilisation. Pas besoin de se trimballer une DualShock 4 pour y jouer chez des amis, il suffit d’installer une application sur votre smartphone, ou tablette, et le tour est joué ! Un tour de passe-passe intéressant, qui rappelle que le casual gaming n’est pas totalement mort. Encore fallait-il de bons titres afin d’accompagner cet objectif d’un minimum de profondeur. Alors que La Planète des Singes : Last Frontier n’a pas convaincu, le jeu signé Supermassive Games (The Inpatient) se devait de changer la donne.

Hidden Agenda vous propose de vous poser dans votre canapé, afin de prendre part à un véritable film interactif. Il faut de suite faire la différence entre ce titre et des jeux comme Heavy Rain, qui vous proposaient la prise en charge d’un avatar, dans des séquences assez proches d’un Point and click dans l’esprit. Ici, ce n’est jamais le cas. Le gameplay se divise en trois phases. La première, et la plus utilisée, est le choix des répliques. Si vous jouez à plusieurs, il va falloir débattre entre vous de la réponse à soumettre. Car un système de vote se met en place, et il ne supporte pas le match nul. Cela créé une véritable émulsion, qu’on perd en solo. Mais surtout, on est plutôt satisfait par le tiraillement qui se propage, en conséquence de certaines situations. Supermassive Games a bien compris qu’il faut engager les joueurs, les titiller un peu, et ça fonctionne.

Étonnement consciencieux côté gameplay, et un récit pas simpliste

image test hidden agenda
Un duo d’héroïne qui a du répondant !

La deuxième phase de gameplay, que l’on rencontre en jouant à Hidden Agenda, c’est le très classique QTE. La mécanique est tout de même un peu différente de ce qu’on peut vivre en temps normal, manette en mains : il faut faire glisser le doigt vers une zone de votre smartphone, et ce dans un temps limité. Oui, cela reste très basique, mais l’effet est sympathique, et correspond parfaitement à ce que l’on peut attendre de ce genre d’expérience. La troisième et dernière phase nous positionne face à un écran fixe, dans lequel il va falloir retrouver un nombre de preuves, listées sur l’écran. On y voit évidemment une accointance avec tous ces softs pensés pour Facebook (comme Criminal Case), ou autres jeux d’enquêtes sur PC, destinés à un public plus ou moins casual. À cela, Supermassive Games ajoute deux véritables bonnes idées. Tout d’abord, un journal de bord. Votre téléphone, ou tablette, va devenir un véritable dossier d’enquête, que vous pourrez consulter à tout instant, histoire d’essayer d’y voir clair dans cette histoire. Et le mode Rivalité, excellent pour produire des rebondissements. En effet, certains joueurs recevront des objectifs secrets, qui rapportent des points s’ils sont atteints…

Il est hors de question de trop vous en révéler sur le scénario de Hidden Agenda, tant celui-ci représente le grand intérêt de ce soft. Pour faire simple, le (ou les) joueurs incarnent un duo d’enquêtrices : le procureur Felicity Graves, et le détective Becky Marney. Et il va falloir faire preuve de courage, car l’affaire nous mène sur les traces d’un tueur en série assez actif, et particulièrement inventif dans les mises à mort : The Trapper. Le récit tient toutes ses promesses, on fait face à un thriller qui n’a pas à rougir face à certaines productions cinématographiques actuelles. Quoi, vous n’aviez pas remarqué que le genre n’est plus à la fête dans les salles obscures ? Bref, l’écriture est bonne, prudente mais honorable, et propose un cheminement long de deux heures. Parfait pour rythmer une bonne soirée entre potes. Sachez aussi que le jeu pourra être revisité plusieurs fois, car les embranchements, assez nombreux, accouchent de plusieurs fins bien différenciées.

Note : 15/20

Seule ombre au tableau de cet Hidden Agenda séduisant : on a parfois croisé des bugs d’affichage assez grossiers. Et certaines animations nous ont paru un peu trop raides pour être totalement convaincante. Cela ne remet pas en cause l’ambiance visuelle du jeu, assez bien travaillée pour procurer aux joueurs de bonnes sensations. La bande originale est typique de ce genre de production, il manque peut-être un ou deux thèmes qui se dégagent. Mais l’univers sonore reste bien calibré, du doublage aux effets. Le titre de Supermassive Games termine de nous séduire : voilà l’un des jeux qui donnent à la gamme PlayLink toute sa justification ludique.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *