[Critique] La Grande Aventure LEGO 2 : Tout est-il encore super génial ?

Caractéristiques

  • Titre original : The LEGO Movie 2: The Second Part
  • Réalisateur(s) : Mike Mitchell
  • Avec : les voix françaises de Arnaud Ducret et Tal, et les voix en version originale de Chris Pratt, Elizabeth Banks, Tiffany Haddish, Will Arnett...
  • Distributeur : Warner Bros France
  • Genre : Animation, Aventure
  • Nationalité : Américain
  • Durée : 108 minutes
  • Date de sortie : 20 Février 2019

Une bonne suite ?

Sorti en 2014, La Grande Aventure LEGO écrit et réalisé par Phil Lord et Chris Miller (21/22 Jump Street) s’était avéré un gros succès critique et commercial (469 millions de dollars de recette à travers le monde). LEGO Batman, le film et LEGO Ninjago, le film ont aussi rencontré le succès. Aujourd’hui arrive en salles La Grande Aventure LEGO 2. Toujours écrit par le duo Lord/Miller, cette fois c’est Mike Mitchell (Les Trolls) qui a pris le relais à la réalisation. Alors, le long-métrage est-il une bonne suite ?

La Grande Aventure LEGO 2 commence directement après la fin du premier où des  LEGO Duplo®, venus des confins de l’espace, détruisent tout sur leur passage ! Pour vaincre ces redoutables ennemis et rétablir la paix dans l’univers LEGO®, Emmet, Lucy, Batman et leurs amis devront explorer des mondes lointains et inconnus. Autant dire que la promesse était sympas mais que le résultat s’avère en deçà de nos espérances. Le thème du premier film était que l’on pouvait laisser libre court à son imagination et ne pas se restreindre aux construction “normales” des LEGO. Le thème de sa suite est dans la continuité avec le fait de jouer et de créer ensemble. Une bonne idée sur le papier, mais qui déçoit légèrement dans son exécution. Si nos héros doivent évoluer, c’est parce que les enfants qui jouent évoluent. Il n’est donc pas étonnant de trouver Bricksburg plongé dans un monde post-apocalyptique faisant clairement référence à Mad Max. Car le jeune Finn qui jouait aux LEGO dans le monde réel dans le premier film est devenu adolescent, et il a perdu cette petite étincelle de créativité. Cela passera par la relation qu’il a avec sa très jeune sœur pour qu’il puisse créer de nouveau. Si l’évolution d’Emmet et Finn se fait en parallèle pour mieux se rejoindre, cela semble beaucoup moins naturel et plus forcé que pour le premier long-métrage, de sorte que les choses ne s’emboîtent pas de la bonne façon au final. Dommage !

Une bonne animation

image mike mitchell la grande aventure lego 2

C’est d’autant plus regrettable que l’aventure proposée à nos héros s’avère plutôt sympathique. On découvre ainsi plusieurs mondes Duplo, de nouveaux personnages, et le rythme de La Grande Aventure LEGO 2 est plutôt bon. On ne s’ennuie pas, même si les adultes comprendront vite où le film veut en venir. Les rebondissements sont nombreux et l’humour utilisé fait mouche quasiment à tous les coups. On retiendra surtout, pour les adultes, le running gag avec Bruce Willis. Même côté animation on approche du sans faute. Si la réalisation de Mike Mitchell est moins bonne que celle de Lord et Miller, elle reste tout de même très convenable. On regrette seulement que la nouvelle chanson phare du film soit moins bonne et moins ingénieuse que la désormais culte Tout est Super Génial (Everything is Awesome en VO).

Au final, La Grande Aventure LEGO 2 n’est pas une mauvaise suite, loin de là. Un bon rythme et un bon humour feront passer un bon moment aux petits comme aux grands — surtout en ces vacances scolaires — mais le résultat n’atteint pas le degré de qualité du premier opus.

6/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *