[Critique] Monsieur Link: Une nouvelle réussite des studios Laika?

Caractéristiques

  • Titre original : Missing Link
  • Réalisateur(s) : Chris Butler
  • Avec : Les voix de Thierry Lhermitte et Eric Judor
  • Distributeur : Metropolitan FilmExport
  • Genre : Animation, Aventure
  • Nationalité : Américain
  • Durée : 95 minutes
  • Date de sortie : 17 Avril 2019

Un bon film d’aventure pour enfants

Nouveau long-métrage animé, écrit, et réalisé par Chris Butler (L’Étrange Pouvoir de Norman) et des studios Laika (Coraline, Les Boxtrolls, Kubo et l’armure magique), Monsieur Link raconte l’histoire d’une créature surprenante, étonnamment intelligente et surtout incroyablement attachante. Dernier vestige de l’évolution humaine et unique représentant de son espèce, Monsieur Link se sent seul… Pour l’aider à retrouver ses parents éloignés, il approche l’explorateur Sir Lionel Frost, le plus grand spécialiste des mystères et des mythes. Accompagnés par l’aventurière Adelina Fortnight, laquelle possède l’unique carte qui leur permettra d’atteindre leur destination secrète, ils se lancent dans une odyssée à travers le monde.

Côté scénario, le thème principal abordé est l’identité. Cela reste un classique, surtout pour les films pour enfants. Monsieur Link est une créature terriblement seule, qui cherche à trouver ses cousins pour avoir une famille. Tandis que Lionel Frost est un explorateur qui cherche à être reconnu en tant que tel par ses pairs. La rencontre de ces deux personnages hauts en couleurs lancera le début d’une grande aventure durant laquelle ils vont se découvrir. Du déjà-vu certes, mais l’exécution est-elle bonne ? Oui, clairement. L’amitié entre Link et Frost s’avère bien cadrée, et ils apprennent l’un de l’autre. De plus, l’évolution des personnages est palpable. Évidemment pour un film d’aventure, il faut que le spectateur puisse voyager, et là encore c’est une réussi. Entre l’Angleterre, l’Écosse, les États-Unis ou encore le Népal, les paysages sont assez divers et variés pour que l’on puisse passer un bon moment dépaysant. Aussi, vous pouvez compter sur quelques retournements de situations. Les adultes les verront venir, mais ils ne sont pas déplaisants pour autant. Les gags visuels ou les répliques font mouche. Surtout que Monsieur Link a tendance à tout prendre au premier degré et, donc, provoque des situations vraiment amusantes. Là aussi, cette humour est surtout pour les plus petits, mais il s’avère tout de même agréable pour les plus grands. Toutes ces qualités n’empêchent pas des raccourcis ou trous scénaristiques qui auraient pu être évitables. On sent clairement que certaines scènes ont été supprimées au profit du rythme du film.

Une animation superbe

image chris butler monsieur link

Parmi les belles réussites à mettre sur le compte des studios Laika, on trouve l’animation en volume. Et Monsieur Link profite à fond de cette spécificité. Que ce soit au niveau des designs, qui nous propulse dans l’univers décrit par le film, ou de l’animation en elle même qui, en effet, se révèle superbe. Parfois, nous n’avons pas l’impression d’admirer du stop-motion. Il y a aussi de bonnes idées visuelles dans la réalisation. De la même façon, On louera la qualité des effets visuels et des décors, lesquels n’ont rien à envier à d’autres films de ce genre, au budget pourtant plus large. On sent clairement ici qu’il y a un amour du travail bien fait, et ça se ressent à l’écran. De plus, le rythme du long métrage s’avère bon, et les une heure et trente cinq minutes de durée passent rapidement. On regrettera quand même que la musique de Carter Burwell, bien que dans la tonalité du film, s’avère une déception.

Côté doublage, Monsieur Link nous a été projeté en version française avec les voix de Thierry Lhermitte et Eric Judor. Et il faut dire que les deux acteurs s’en sortent à merveille. Le premier rend bien toute la noblesse et l’ego surdimensionné de Lionel Frost. Tandis que le second trouve le ton juste, pour traduire au mieux la naïveté et le premier degré Monsieur Link. Ils trouvent les bonnes voix et réactions pour les personnages, et c’est à souligner. Au final, Monsieur Link est un film d’animation pour enfants plaisant, rythmé, avec un humour qui fera mouche surtout chez les plus petits. Une aventure sympathique que ne déplaira pas non plus aux adultes. Un bon long métrage pour à voir en en famille durant les vacances de Pâques et une belle réussite pour le studio Laika.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *