article coup de coeur

[Critique] Pour les Soldats Tombés : un documentaire poignant

Caractéristiques

  • Titre original : They Shall Not Grow Old
  • Réalisateur(s) : Peter Jackson
  • Distributeur : Warner Bros.
  • Genre : Documentaire
  • Nationalité : Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni
  • Durée : 99 minutes
  • Date de sortie : 3 juillet 2019

Peter Jackson s’en va-t-en guerre

image critique pour les soldats tombes
Le travail effectué est impressionnant.

De prime abord, il était surprenant de retrouver à l’initiative de ce projet sur les soldats de la première guerre mondiale le réalisateur du Seigneur des Anneaux et de King Kong. Mais force est de constater, à la vision du film, qu’il ne s’agit pas d’un simple coup de pub mais bien d’un réel investissement de la part du cinéaste néo-zélandais, Peter Jackson. Réalisé en 2018 à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, et faisant référence au poème Pour les Soldats tombés de Laurence Binyon, datant de 1914, Peter Jackson va inviter durant 1h30 le spectateur à voyager dans le quotidien des soldats, depuis leur engagement jusqu’au calvaire de leur vie dans les tranchées.

Un travail de titan

Afin que l’immersion soit totale, le réalisateur n’a pas lésiné sur les moyens. Mélangeant témoignages et interviews diffusés à l’époque par la BBC, Pour les Soldats Tombés ajoute des dialogues inédits, obtenus en faisant appel à des agents du secteur criminalistique capables de lire sur les lèvres. Ainsi, chaque phrase et chaque mot prononcés portent en eux le poids de l’Histoire, et constituent l’héritage posthume de tous ces héros anonymes. Une intention confirmée par l’absence de narrateur extérieur, tous les dialogues du film étant les paroles prononcées par les témoins sur place. Un véritable gage de qualité, modernisé qui plus est par des clichés colorisés à la main, auxquels furent ajoutés par la suite les sons et dialogues.

Un support peu agréable

Si, comme nous venons de l’écrire, l’aspect technique de l’entreprise est irréprochable, il n’en va pas de même pour le choix du support cinéma. Certes, le métrage n’est pas long (une version plus étendue existe cependant) mais, malgré cela, il est difficile de suivre l’intégralité de l’histoire de bout en bout sans voir son attention régresser progressivement. Non, encore une fois, que ce documentaire soit ennuyeux, mais le format cinéma semble peu adapté à la profusion de témoignages, d’images et d’anecdotes que l’œuvre nous livre à une vitesse métronomique. Forcément, on en perd en route, et le spectateur se prend à regretter de ne pas avoir regardé Pour les Soldats Tombés tranquillement chez soi, où rien ne nous empêche de faire une pause, ni de revenir en arrière afin de conserver l’expérience intacte. De l’intime pour l’intime en quelque sorte.

Un pari réussi

Pour conclure, malgré les réserves que nous avons sur le choix d’un premier visionnage de Pour les Soldats Tombés dans les salles obscures, il ne faut pas pour autant passer à côté de ce documentaire de Peter Jackson. Le travail de recherche effectué, ainsi que la mise en avant d’une époque sombre finalement assez méconnue dans ses détails, nous ouvre une page d’histoire qu’il est important de ne pas ignorer, ne serait-ce que pour rendre hommage aux soldats tombés dans une guerre qui les dépassait mais à laquelle ils ont fait face avec bravoure et détermination.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *