[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Fast & Furious : Hobbs & Shaw – Universal Pictures France

Caractéristiques

  • Titre original : Fast & Furious Presents: Hobbs & Shaw
  • Réalisateur(s) : David Leitch
  • Avec : Dwayne Johnson, Jason Statham, Idris Elba, Vanessa Kirby, Helen Mirren et Eiza Gonzalez
  • Editeur : Universal Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 11 décembre 2019
  • Date de sortie originale en salles : 7 Août 2019
  • Durée : 136 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Fast & Furious : Hobbs & Shaw a été tourné en numérique (Arri Alexa Mini, Arri Alexa SXT) et le Blu-ray 4K, au format respecté 2.39:1, est tiré d’un master 2K upscallé 4K avec compression HEVC et HDR 10+. Disons-le tout de suite, nous avons été vraiment surpris par ce master. Côté définition, c’est un sans faute. Elle est de haut niveau tout au long du métrage, sans jamais défaillir. Aucune apparition de grain numérique. Les détails sur les visages, costumes et décors sont impressionnants. Les effets spéciaux passent extrêmement bien en 4K. Le HDR 10+ fait le boulot sur les couleurs qui sont saturées comme il faut, mais avec un petit plus pour les scènes se déroulant dans les îles Samoa où les couleurs explosent.

Les contrastes et noirs ne sont pas en reste, ils sont très bons surtout lors du combat final.  La profondeur de champ est elle aussi très bonne pour une vraie immersion dans le film. Quelques légères saccades ont été détectées lors du visionnage mais très peu et très légères, donc rien de bien grave. Donc oui, pour un master 2K upscallé 4K nous avons été surpris de sa qualité. C’est pour cela que nous lui mettons la note maximale.

Son : 3,5/5

Universal Pictures France  (Dragons 3: Le Monde Caché, Jurassic World: Fallen Kingdom) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos avec un core et compatible Dolby TrueHD 7.1. Une piste puissante, bien répartie, précise et assez ample, avec quelques bons effets, surtout lors des scènes d’action. Si les dialogues sont clairs la plupart du temps, dans les scènes d’action ceux-ci sont assourdis par la musique et les effets. Parfois, on entend à peine ce que les protagonistes se disent. Cela arrive rarement, mais c’est à souligner. La musique et les effets passent par tous les canaux, le mixage les met assez en avant comme nous le disions plus haut.  Le caisson de basse est bien utilisé tout au long du film, que ce soit pour les chansons, les coups reçus lors des scènes de combat ou plus largement lors des scènes d’action. Une piste immersive et limite démo, mais imparfaite.

La piste française est en Dolby Digital Plus 7.1. Elle se révèle puissante et assez ample, mais manque de précision à cause de sa compression. Le doublage français est au niveau, et s’incorpore bien à l’expérience globale. Les effets et la musique passent bien par tous les canaux. Le caisson de basse est bien utilisé. Une piste sympathique pour une piste VF, mais il est dommage que l’éditeur ne nous ait pas gratifiés d’une meilleure piste pour un film d’action tel que celui-ci.

Bonus : 3,5/5

  • Ouverture alternative (10′)
  • Scènes coupées/scènes version longue/scènes alternatives (34′)
  • Johnson & Statham: Hobbs & Shaw (3′)
  • Evolution d’une scène de combat avec le réalisateur David Leitch (5′)
  • Des scènes d’action réelles (3′)
  • Le méchant (2′)
  • La sœur (4′)
  • L’arbre généalogique des Hobbs (3′)
  • La matriarche (1′)
  • De nouveaux amis (2′)
  • De l’action dans l’ascenseur (2′)
  • L’envers du décor des cascades (3′)
  • Une affaire de famille : conversation entre Roman et Dwayne (5′)
  • Une colère aveugle (2′)
  • Dwayne et Hobbs : l’amour au premier coup (1′)

image jason statham fast and furious hobbs and shaw

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Depuis que Hobbs et Shaw se sont affrontés, les deux hommes font tout pour se nuire l’un à l’autre. Mais lorsque Brixton, un anarchiste génétiquement modifié, met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui se trouve être la soeur de Shaw. Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Fast & Furious : Hobbs & Shaw  et notre test Blu-ray.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *