[Test – Blu-ray] Joker – Warner Bros France

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Todd Phillips
  • Avec : Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz, Bill Camp, Frances Conroy, Brett Cullen et Shea Whigham.
  • Editeur : Warner Bros France
  • Date de sortie Blu-Ray : 12 février 2020
  • Date de sortie originale en salles : 9 octobre 2019
  • Durée : 122 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 5/5

Joker a été tourné en numérique (Arri Alexa 65, Arri Alexa LF, Arri Alexa Mini) et le Blu-ray, au format respecté 1.85:1, s’avère excellent. Côté définition, c’est presque parfait. Les détails sur les costumes, visages, décors et maquillages sont bluffants. On sent que l’éditeur a voulu mettre le paquet pour ce titre. La définition baisse très légèrement avec l’apparition d’un grain numérique dans 2-3 plans seulement, mais rien de bien grave. Les couleurs sont belles et saturées comme il faut. Le film est visuellement sombre, du coup, quand les couleurs apparaissent, elles sont éclatantes.

Les contrastes et noirs sont vraiment magnifiques pour un master HD. La profondeur de champ est elle aussi très bonne. Le tout permet une bonne immersion dans le long-métrage. Le format 1.85:1, quasi plein écran, participe pleinement à cette belle expérience visuelle. Trois-quatre saccades ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave. Un très beau master, que l’on recommande vivement. Le débit moyen image est de 21,9 MBPS.

Son : 4,5/5

Warner Bros France (Ça Chapitre 2, Annabelle: La Maison du Mal) nous propose deux pistes en Dolby Atmos. La piste anglaise vient d’un core Dolby Digital Plus 7.1. Celle-ci est assez puissante, bien répartie, plutôt précise, avec quelques bons effets, mais manque légèrement de dynamique en raison de la trop grosse compression de la piste. Pour le reste, les dialogues sont clairs, les effets et la musique passent bien par tous les canaux. La musique est ce qui est le plus mis en avant : le caisson de basse est bien utilisé. Cela reste tout de même une petite déception, même si l’immersion est tout de même correcte. Le débit moyen/max de la piste est de 1,5 MBPS.

La piste Dolby Atmos française vient d’un core Dolby TrueHD7.1. Celle-ci est puissante, bien répartie, précise et ample avec de belles dynamiques. Le niveau du volume du doublage est bon et s’incorpore bien au mixage original. La musique et les effets passent bien par toutes les enceintes. Comme pour la VO, la musique est ce qui est le plus mis en avant. Le caisson de basse est également très bien utilisé. En termes d’expérience et d’immersion, on conseillera davantage cette piste que la VO. Le débit moyen est de 3,7 MBPS avec des montées à 6,9 MBPS.

L’éditeur a ajouté deux autres pistes en Dolby Digital 5.1. Celles-ci sont plutôt puissantes et amples, bien réparties, mais manquent de précision à cause de la compression. Les dialogues sont clairs pour la VO et le niveau du volume du doublage français est au niveau (comme pour la piste Atmos) et s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique passent bien par les cinq canaux. Le caisson de basse est bien utilisé. Deux pistes alternatives intéressantes pour ceux qui ne sont pas équipés en Atmos. Le débit moyen/max de ces pistes est de 448 KBPS.

Bonus : 2/5

  • Devenir Joker (1′)
  • Joker: La vision d’un Gotham déchaîné (22′)
  • Veuillez accueillir… Joker! (2′)
  • Joker: Chronique du chaos (3′)

Nous commençons les bonus par Devenir Joker, un module très court dans lequel on découvre les tests des costumes et maquillages de Joaquin Phoenix. Joker : La vision d’un Gotham déchaîné revient sur la conception du film, du scénario, en passant par les décors, les effets-spéciaux, la musique, le casting, les costumes, les maquillages, la perte de poids de Joaquin Phoenix, le tournage et le montage. Même si ce making-of passe sur tous ces éléments, il les survole et c’est bien dommage. On aurait aimé plonger plus en profondeur dans la création du film. Dans Veuillez accueillir… Joker ! on découvre les différentes prises de l’entrée du joker dans le Live With Murray Franklin. On voit que le réalisateur a eu beaucoup de matière pour le montage de Joker tant les propositions de l’acteur diffèrent. Enfin, Joker : Chronique du chaos est une galerie de photos de tournage du film.

image joaquin phoenix joker

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Comment un homme comme Arthur Fleck , un homme sans concession méprisé par la société, va devenir le Joker.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Joker.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *