Afterglow Wireless Deluxe Switch : PDP signe un pad presque parfait

Caractéristiques

    • Nintendo Switch
  • Editeur : PDP Gaming
  • Date de sortie : 19 novembre 2019
  • Acheter : Cliquez ici

PDP Gaming livre une manette de bien bonne facture

image nintendo afterglow wireless pdp gaming
On a testé l’afterglow Wireless Deluxe avec plusieurs jeux…

Après deux tests de casques de très belle qualité (le LVL 40 filaire et le LVL 40 Wireless), nous continuons notre découverte de la marque PDP Gaming, leader sur le marché de l’accessoire. Cette fois-ci, c’est une manette qui passe au crible, l’Afterglow Wireless Deluxe Controller pour Nintendo Switch. Notre choix ne s’est pas porté par hasard, tant il nous paraît important de posséder un pad plus définitif que celui embarqué par cette console, trop petit pour notre part. Alors, cette manette sous licence officielle vaut-elle qu’on s’y intéresse ?

Oui, Afterglow Wireless Deluxe Controller de PDP Gaming est sous licence officielle de Nintendo. Et ce n’est pas un détail, cela annonce un niveau de qualité élevé, tant la firme japonaise est du genre à faire très attention à son image. Du coup, on n’est pas vraiment étonné par la magnifique finition de ce produit. C’est la première chose qui nous vient à l’esprit, au moment d’ouvrir la boite dans laquelle le pad repose : s’il n’est pas lourd, du tout, il a tout de même assez de corps pour nous prévenir que l’on n’est pas sur du composant de mauvaise facture. De suite, avant même de recharger cette manette sans fil, on est attiré par les boutons : on les presse, on vérifie ceux sur qui, fondamentalement, repose l’expérience. Et là encore, c’est une excellente sensation qui domine, on a l’impression que PDP Gaming a rassemblé (presque) toutes les bonnes idées. Boutons à haute résistance, qui « claquent » juste comme il faut. Les sticks asymétriques offrent un appui idéal aux pousses, grâce à des creux idéaux. La croix multidirectionnelle se fait aussi très précise, ce qu’on a pu vérifier en lançant un jeu 2D, Shantae Half-Genie Hero. Les gâchettes s’avèrent plus classiques, ZL et ZR pourront même faire un peu courts en surface, mais rien de gênant. Enfin, on aime beaucoup la décision de rapprocher les commandes +, -, Home et Share. Là, pour le coup, on espère que Sony et sa future DualShock 5 s’en inspirera…

Robuste, personnalisable, mais sans prise jack

image test afterglow wireless pdp gaming
Le pad est bien classe, notamment grâce aux LED.

Des commandes de grande qualité donc, et l’Afterglow Wireless Deluxe Controller continue sur cette lancée avec la solidité de l’ensemble. Vous le savez, une manette se doit d’être irréprochable en la matière, tant elle risque de tomber, d’être malmenée, voire balancée en cas de rage quit fulgurant (oh non, votre dévoué serviteur n’est pas de ce genre de gamer, pas du tout…). Et, entre nous, l’apparence de cette manette peut initialement prêter à confusion. Ce n’est pas la première fois qu’on voit débarquer un pad au revêtement translucide, afin de laisser apparaître les circuits intégrés et autres composants. Et, souvent, ce plaisir d’esthète s’accompagnait d’un certaine fragilité. Il n’en est rien ici. Tout d’abord, il ne s’agit plus de plastique mais de polycarbonate, matériau capable de prodige. C’est le cas ici : on a sciemment fait tomber l’accessoire, plusieurs fois, et pas une égratignure. Aussi, le fil de recharge se branche sans souci de déformation à la longue. Acheter ce produit, c’est pouvoir compter sur lui pour longtemps.

Pour finir ce test de l’Afterglow Wireless Deluxe Controller, il faut évidemment aborder ses spécificités, ses originalités. La première, la plus fondamentale selon nous, se situe à son arrière. Il s’agit des deux palettes programmables, ou back buttons, là encore de vraies gros atouts. Vous pourrez, très simplement, configurer des commandes. Par exemple, associer la commande accélérer à droite, et frein à gauche, comme nous l’avons fait en testant Gears Club Unlimited 2, apporte de bonnes sensations. Quant à l’option de motion gaming, elle se positionne à un niveau d’efficacité optimal. Ensuite, il faut féliciter le résultat pour son autonomie : en pleine charge, vous en aurez pour plus de vingt heures. Aussi, on vous conseille de rester sous la barre des dix mètres de distance avec la console, pour une meilleure réception. Enfin, ce pad met le paquet sur les effets de lumière. Si vous êtes du genre à apprécier cela, cette manette est faite pour vous. Non seulement les quatre LED assurent un véritable spectacle pour les yeux (parfois un peu accaparant, il faut s’y faire), mais il faut souligner la volonté de PDP Gaming de nous offrir un système hyper personnalisable. Outre qu’il existe différents niveaux d’intensité, dont une qui réduit l’éclairage au néant, on a aussi le choix entre différentes couleurs, mais aussi des effets variés, comme un morphing qui, pour nous, représente le sommet de cette expérience bariolée. Seuls regrets, et tout de même de taille : l’absence d’une prise jack pour le casque, et de vibration. Alors que la première est bien présente sur une autre manette PDP Gaming, la Wired Deluxe+. Dommage.

Note : 16/20

PDP Gaming continue de ravir les joueurs, avec une manette officielle de très bonne facture. L’Afterglow Wireless Deluxe Controller offre presque tout ce qu’on attend d’un tel accessoire : solidité des matériaux, prise en mains au top, de la personnalisation dans tous les domaines avec une emphase sur les LED. Il est aussi remarquable que le pad, une fois bien chargé, puisse offrir autant d’autonomie : une bonne vingtaine d’heures au compteur, c’est confortable. On regrettera simplement l’absence d’une prise jack et de vibrations, qui ne passent pas inaperçue. Mais malgré cet accroc, voilà encore une pièce à rajouter au dossier PDP Gaming, décidément une marque sur laquelle les joueurs peuvent compter.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *