[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker _ Walt Disney France

Caractéristiques

  • Titre original : Star Wars : Episode IX - The Rise of Skywalker
  • Réalisateur(s) : J.J Abrams
  • Avec : Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Lupita Nyong'o, Domhnall Gleeson...
  • Editeur : Walt Disney France
  • Date de sortie Blu-Ray : 5 juin 2020
  • Date de sortie originale en salles : 18 décembre 2019
  • Durée : 142 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker a été tournée en pellicule (Arriflex 435 ES et Panavision Panaflex Millennium XL2). Le Blu-ray 4K, au format respecté 2.39:1, est tiré d’un master intermédiaire 4K avec compression HEVC et présentation en HDR10. Côté définition, c’est superbe : les détails sur les visages (surtout ceux de Palpatine et Han Solo), costumes et décors sont magnifiques. Le grain de la pellicule est présent comme il faut et nous n’avons constaté aucune baisse de définition durant le visionnage. Rien à redire de ce côté, donc.

Concernant le HDR, c’est aussi un sans faute. Les couleurs sont belles et saturées juste ce qu’il faut. A ce titre, les scènes sur Pasaana sont splendides. Mais c’est surtout du côté des contrastes et noirs que le résultat est le plus remarquable. Les scènes sur Kijimi, l’Etoile de la Mort et Exegol profitent pleinement de cette présentation. Visuellement, ce master nous conquis. Quelques très légères saccades ont été détectées lors du visionnage, mais rien de bien grave.

Son : 4/5

Walt Disney France propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core Dolby TrueHD 7.1). Bien répartie et bénéficiant d’une belle spatialisation, cette piste dispose de quelques moments auditifs bien savoureux. Dans les premières scènes, la voix de Palpatine résonnera chez vous comme jamais. Le combat entre Rey et Kylo sur l’Étoile de la Mort avec les vagues qui s’éclatent contre les parois de celle-ci vous donneront des frissons. Mais le gros morceau est bien sûr la grande bataille finale au dessus d’Exegol. Les vaisseaux, les explosions, tout y passe. On retiendra surtout le moment où Palpatine lance ses éclairs dans le ciel, vers les vaisseaux, qui constitue sans doute le meilleur moment sonore du long-métrage, avec une excellente utilisation du caisson de basse. Pour le reste, les dialogues sont clairs, les effets et la musique passent par tous les canaux. Il vous faudra tout de même augmenter le volume votre home cinéma pour avoir la meilleure expérience possible.

La piste VF est elle en Dolby Digital Plus 7.1. Une piste très correcte, même si elle fait pâle figure comparé à la piste en Atmos en raison de sa compression. Le doublage français est clair et s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique passent bien par les sept enceintes et le caisson de basse est bien utilisé. Une piste sympathique pour les fans de VF.

Bonus : 3,5/5

  • L’héritage de Skywalker (126′)
  • Pasaana : la création de la poursuite en speeder (14′)
  • Des aliens dans le désert (6′)
  • D-O : la clé du passé (5′)
  • Warwick et fils (5′)
  • Les créatures (7′)

Nous commençons les bonus par le très long documentaire L’héritage de Skywalker. Ce making-of nous raconte comment l’équipe a utilisé des scènes et plans coupés pour les épisode VII et VII avec Carrie Fisher pour faire revenir le personnage de Leia, mais revient aussi sur les cascades, le retour de Palpatine, le tournage en Jordanie, la création de Kijimi et de Babu Frik, la musique de John Williams, le combat sur l’épave de l’Etoile de la Mort, le retour d’Harrison Ford, l’attaque sur le Destroyer et la conclusion de la saga. Le tout entrecoupé avec des images  des différents making-of de la trilogie originale. Un bonus extrêmement complet. Nous avons ensuite Pasaana : la création de la poursuite en speeder qui revient, comme l’indique le titre, sur la création de la poursuite en speeder sur Pasaana. De la construction des speeder aux cascades en passant par les effets spéciaux, l’équipe revient en détail sur la création de cette scène.

Dans Des aliens dans le désert, on revient sur la logistique qu’il a fallu avoir pour la création des scènes en Jordanie. Un module sympathique qui nous permet de comprendre le nombre de personnes et l’énorme tonne de matériel qu’il a fallu amener dans le désert. D-O : la clé du passé est un court bonus sur la création de D-O et des scènes sur le vaisseau d’Ochi. Sympathique mais un peu trop bref. Warwick et fils évoque le retour de Warwick Davis dans le rôle de l’Ewok Wicket. Enfin, Les créatures est un bonus de sept minutes dans lequel l’équipe aborde la diversité des créatures du film et leur conception. Dommage que, contrairement au contenu de tous les autres épisodes, il n’y ait pas ici de scènes coupées. C’est le seul vrai bonus qu’il manque.

image adam driver daisy ridley l ascension de skywalker star wars

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

La conclusion de la saga Skywalker. De nouvelles légendes vont naître dans cette bataille épique pour la liberté.

Le Film

Retrouvez aussi notre critique de Star Wars : Episode IX – L’Ascension de Skywalker.

 

Auteur

  • Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *