[Test – Blu-ray] Vivarium – The Jokers

Caractéristiques

  • Réalisateur(s) : Lorcan Finnegan
  • Avec : Imogen Poots, Jesse Eisenberg, Eanna Hardwicke, Jonathan Aris et Olga Wehrly
  • Editeur : The Jokers
  • Date de sortie Blu-Ray : 8 Juillet 2020
  • Date de sortie originale en salles : 11 Mars 2020
  • Durée : 98 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Vivarium a été tourné en numérique, mais nous n’avons pas d’informations supplémentaires et le Blu-ray, au format respecté 2.39:1, s’avère plutôt bon. Un grain numérique parsème le film, mais cela se justifie pour donner un style au film. La définition est, du coup, bonne, avec de bons détails sur les visages, costumes et décors. Les effets-spéciaux, surtout pour l’environnement de Vauvert et les ciel, passent bien en HD. Le grain numérique apparaît un peu plus, avec une légère baisse de définition, sur deux/trois plans donc rien de bien grave.

Les couleurs sont saturées comme il faut. Surtout le vert, omniprésent. Il y a quelques beaux moments quand les protagonistes regardent le ciel de cet univers fictif. Les noirs et contrastes sont peu présents mais beaux. Il y a peu de scènes visuellement sombres, mais celles-ci profitent d’un bon rendu à l’écran, avec noirs non bouchés. La profondeur de champ est elle correcte pour une bonne immersion dans le film. Quelques très légères saccades ont été détectées lors du visionnage mais rien de bien grave. Un bon master de la part de l’éditeur. Le débit moyen image est de 34,2 MBPS.

Son : 4/5

The Jokers (Adoration, Arctic) propose deux pistes en DTS-HD Master Audio 5.1. Bizarrement les deux pistes sont assez différentes. Pour la piste anglaise, celle-ci est puissante comme il faut, précise et assez ample sur les effets (les effets de vent au début du film mettent directement dans l’ambiance) qui passent par les cinq enceintes. Les dialogues sont clairs. La musique, assez omniprésente et mise en avant, s’avère parfaitement mixée. Le caisson de basse est peu mais bien utilisé. Une belle piste au débit moyen de 4 MBPS avec des montées à 4,9 MBPS

Comme nous le disions, la piste française est légèrement différente. Sur la scène d’ouverture avec le vent, celui-ci est beaucoup moins présent que sur la piste VO. Le niveau du doublage français est plus haut que les dialogues originaux. Mais cette perte d’ambiance est surement dû à la compression de cette piste. Pour le reste, les effets et la musique passent bien par les cinq canaux. C’est assez précis et ample. Le caisson de basse, comme pour la piste anglaise, est peu mais bien utilisé. Une belle piste tout de même car, habituellement, la VF en DTS-HD se fait rare. On ne se plaindra donc pas. Le débit moyen de cette piste est de 3,3 MBPS avec des montées à 4,5 MBPS.

Bonus : 2/5

  • Entretien avec Jesse Eisenberg (27′)
  • Entretien avec Lorcan Finnegan (6′)
  • La Fondation GAN pour le cinéma récompense Vivarium (5′)
  • Le Storyboard original du film (6′)
  • Test VFX pour l’univers de Yonder (1′)

On commence les bonus avec un Entretien avec Jesse Eisenberg, d’une durée de vingt-sept minutes, enregistré à Canne lors du festival 2019, et conduite par l’acteur Felix Moati. Cet entretien est plutôt centré sur la carrière de Eisenberg que sur Vivarium, mais il n’en reste pas moins intéressant surtout pour des jeunes acteurs/actrices qui voudraient commencer dans le métier.

Nous avons ensuite un Entretien avec Lorcan Finnegan, d’une durée de six minutes, aussi enregistré à Cannes en 2019. Dans celui-ci, le réalisateur revient sur les différentes étapes de la conception de Vivarium. Une interview sympathique mais qui aurait mérité d’être plus longue.

La Fondation Gan pour le cinéma récompense Vivarium est un bonus dans lequel on suit le film se faire récompensé à Cannes. Il est suivi des interviews du réalisateur Lorcan Finnegan, Manuel Chiche de The Jokers et de Dominique Hoff de la fondation GAN. D’une durée de cinq minutes, ce module permet de comprendre ce que représente le prix, mais aussi pourquoi The Jokers a décidé de distribuer le film.

Le Storyboard original du film, d’une durée de six minute, permettra de voir, ou non, les différences avec les scènes finalement tournées et montées. On ne vous en dit pas plus car il y a quelques surprises. Un bon bon plus. Enfin, nous avons le test VFX pour l’univers de Yonder, d’une durée de une minutes, qui nous permet de découvrir comment a été préparé Vauvert.

image jonathan aris vivarium

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  •  Lecteur Blu-ray  Sony BDV-E2100
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

À la recherche de leur première maison, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un étrange lotissement..

Le Film

Retrouvez notre critique de Vivarium.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *