[Test] Let’s Sing Queen : dans la droite lignée des épisodes centraux

Caractéristiques

    • PlayStation 4
    • Xbox One
    • Nintendo Switch
  • Développeur : Voxler
  • Editeur : Ravenscourt
  • Date de sortie : 2 octobre 2020
  • Acheter : Cliquez ici

Let’s Sing Presents Queen assure l’essentiel

image gameplay lets sing queen
Let’s PSing Presents Queen propose les clips officiels… et cultes !

Chaque année, la rentrée est synonyme de plusieurs événements. On voit enfin les enfants rentrer à l’école, les températures redeviennent respirables, les jeux de sports (FIFA, PES, NBA 2K et les autres) rendent leur dernière copie. Et l’on voit aussi venir le nouveau Let’s Sing ! Réglée comme une horloge, la licence tenue par Voxler, et éditée par Ravenscourt, est un rendez-vous immanquable pour les amateurs de soirées aussi arrosées que chantantes. L’année dernière, le millésime a vu quelques évolutions pointer le bout de leur nez, ce qui n’était pas de refus. En cette fin 2020, la série voit les choses en grand avec un épisode canonique, mais aussi un spin off intitulé Let’s Sing Presents Queen.

Bon, on ne va pas vous faire l’affront de vous présenter le meilleur des groupes anglais des années 1970-1980 ! Let’s Sing Presents Queen est entièrement dédié à ceux qui ont vendu plus de trois cents millions d’album à travers le monde, en imposant un style aussi unique qu’historique. Dès lors, quand Voxler a annoncé un spin-off proposant trente des chansons les plus marquantes du groupe on a de suite été sortir nos micros, en attendant fébrilement la sortie. Tout d’abord, sachez que la forme s’adapte à l’exercice : on retrouve une identité marquée dans les différents menus, les avatars et les clips officiels sont de la partie. Important, car on ne se voyait pas hurler We Are The Champions sans les images de Freddie Mercury et sa bande de surdoués.

Les éléments les plus importants, dans un jeu de chant, restent la playlist, l’exactitude des micros et le fun des différents modes de jeu. Pour la liste de chansons, vous pouvez compter sur trente titres. C’est un chiffre correct, qui devrait amplement satisfaire tout autant les fans que ceux désirants avant tout s’époumoner sur les titres les plus connus du groupe. Let’s Sing Presents Queen propose un casting (que vous retrouverez plus précisément en fin d’article) composé des grands classiques, mais aussi d’autres chansons un peu moins connues du grand public, même si l’on reste dans le très reconnaissable. Plus mitigé, on aurait apprécié que le soft aille à fond dans l’hommage au groupe, notamment en proposant un codex, une encyclopédie. Ce n’est pas le cas, dommage.

Trente titres, et toujours aussi accessible

image test lets sing queen
Qui n’a pas envie de chanter là, tout de suite ?

Toute la question est de se demander si le contenu de Let’s Sing Presents Queen n’aurait peut-être pas été plus pertinent sous forme de grosse extension. Il est certes assez précieux d’avoir une version totalement dédiée, mais on ne peut que constater que ce qui en fait la substantifique moelle, en-dehors de la playlist, se rapproche en tous points des versions canoniques. Les modes de jeu sont directement issus de ceux embarqués l’année dernière. On a donc droit au Classique, qui demande d’engranger des points. La Mix Tape 2.0 reste toujours aussi bonne : il est question d’enchainer des chansons sans savoir à l’avance laquelle sera jouée. Le jukebox permet d’écouter les trente titres pour s’entrainer. Le mode Let’s Party reste notre préféré : il se joue à plusieurs, jusqu’à deux équipes de quatre, et propose des duels avec objectifs. Vraiment le meilleur pour les soirées entre amis. Le Feat porte bien son nom : il s’agit de partager un hit avec un pote, le jeu se chargeant de juger la complicité de vos voix. Enfin, le World Contest est le contenu en ligne, un peu désert en ce moment…

Let’s Sing Presents Queen reste toujours aussi ouvert aux différentes techniques de reconnaissance vocale. C’est une évidence, nous vous conseillons les micros, bien plus ergonomiques et plaisants que les autres méthodes. Mais il est toujours possible d’installer l’application Let’s Sing Mic (pour systèmes Android et iOS) si tous vos invités ne peuvent pas être fournis en matériel. C’est toujours aussi simple, il suffit de l’appliquer sur la console en marche, et votre smartphone fera tout le reste. Globalement, la reconnaissance vocale fonctionne bien, mais on remarque un peu plus de largesses qu’auparavant. Cela s’explique surement par l’utilisation de l’anglais, et la volonté de ne pas punir les joueurs ne maitrisant pas parfaitement l’accent. Décrocher l’or se fait donc plus aléatoire, plus que d’habitude en tout cas.

Note : 14/20

Let’s Sing Presents Queen est un spin-off principalement dédié à un public qui sait ce qu’il veut : chanter et rien d’autre. Si c’est votre cas, vous allez découvrir une playlist bien solide, et des modes de jeu qui, s’ils sont dans la droite lignée de ce que la licence sait faire, restent nombreux et plaisants. On apprécie aussi les différents moyens de jouer, l’application Let’s Sing Mic reste un point fort pour l’accessibilité. Par contre, on regrette tout de même une reconnaissance vocale moins aboutie que d’habitude, et l’absence d’une encyclopédie concernant ce groupe culte. Reste que les soirées entre potes pourront vite monter dans les joyeux décibels.

image playlist lets sing queen
Les trente titres de la playlist.

Auteur

  • Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015. Manque clairement de sommeil.

7/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *