[Test – Blu-ray] The Northman – Universal Pictures France

Caractéristiques

  • Titre : The Northman
  • Réalisateur(s) : Robert Eggers
  • Avec : Alexander Skarsgård, Nicole Kidman, Claes Bang, Anya Taylor-Joy, Ethan Hawke...
  • Editeur : Universal Pictures France
  • Date de sortie Blu-Ray : 21 septembre 2022
  • Date de sortie originale en salles : 11 mai 2022
  • Durée : 137 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Image : 4,5/5

The Northman a été tourné en pellicule 35MM (Arriflex 235, Arriflex 435 ES et Panavision Panaflex Millennium XL2) et le Blu-ray, au format respecté 2.00:1 s’avère très bon, mais avec quelques petits défauts. Côté définition, c’est presque parfait. Les détails sur les visages (les barbes), costumes et décors (intérieurs mais aussi extérieurs avec les superbes décors naturels) sont bons.  Nous avons tout de même une apparition de grain numérique sur quelques plans, pas forcément sur les plans les plus sombres d’ailleurs, avec une légère baisse de définition. Les couleurs sont belles et saturées comme il faut, en particulier les verts pour les décors naturels et les oranges et rouges pour le feu et la lave.

Les contrastes ne sont pas en reste mais, là aussi, quelques défauts sont à noter. Ceux-ci sont magnifiques, surtout qu’il y a pas mal de scènes de nuit. Ceux-ci ne sont pas forcément le problème, le souci étant que les noirs, en Blu-ray, sont pas mal bouchés et c’est dommage. Enfin, la profondeur de l’image est très bonne. Nous avons détecté quelques très légers problèmes de compression avec quelques très légères saccades, mais rien de bien grave. Un bon master HD, au débit moyen image de 28,7 MBPS.

Son : 4/5

Universal Pictures France (House of Gucci, Mourir Peut Attendre) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos (avec un core en Dolby TrueHD 7.1). Celle-ci est puissante comme il faut, précise, bien répartie, assez ample, avec quelques bons effets. Les dialogues sont clairs. La musique est bien présente et mixée comme il faut. Il y a quelques effets, surtout lors de la scène de l’attaque du village, mais aussi quelques effets d’ambiance (cris de loups, renards, vent ou encore d’autres effets météorologiques). Tous passent bien par tous les canaux. Le caisson de basse est bien utilisé quand il faut. Une bonne piste, mixée comme il faut pour ce film. Le débit moyen est de 24,1 MBPS, avec des montées à 6 MBPS.

La piste française est elle en Dolby Digital plus 7.1. Une piste assez puissante, bien répartie, assez ample, avec quelques bons effets d’ambiance. Elle manque cependant de précision en raison de sa compression. Le niveau du doublage français est bon et s’incorpore bien au mixage original du long-métrage. La musique et les effets passent bien par les sept enceintes. Le caisson de basse est aussi bien utilisé quand il faut. Cela reste correct pour une piste qui n’est pas en HD. Le débit moyen/max de celle-ci est de 768 KBPS.

Bonus : 2,5/5

  • Scènes coupées et versions longues (12′)
  • Une épopée intemporelle (11′)
  • Les visages des Vikings (10′)
  • Le Voyage d’Amleth vers l’âge adulte (4′)
  • Filmer l’attaque (4′)
  • Le knattleikr (2′)
  • Un paysage nordique (4′)
  • Commentaire avec le coscénariste et réalisateur Robert Eggers

Nous commençons les bonus avec les neuf scènes coupées et versions longues. Celles-ci n’apportent pas grand chose en plus à l’intrigue, mais développent des personnages ou des situations. Une épopée intemporelle revient sur le scénario, mais surtout sur la mythologie des Vikings et la recherche de l’authentique, que ce soit au niveau des décors, costumes ou de la lumière du film. Passionnant. Dans Les visages des Vikings, l’équipe discute des différents personnages du long-métrage et de l’interprétation des acteurs. Un peu trop promotionnel, mais intéressant. Le Voyage d’Amleth vers l’âge adulte est une featurette qui s’intéresse à la cérémonie de passage à l’âge adulte d’Amleth, entre le travail des acteurs  et la scène de la transe.  Trop court mais plaisant.

Le bonus Filmer l’attaque revient sur les plans séquences de l’attaque du village par les bersekers. Il est intéressant de voir tout ce qui a été fait pour que cela fonctionne malgré la courte durée de ce module. Ensuite, nous nous concentrons sur la scène de Le knattleikr. L’équipe nous décrit le jeu mais aussi le tournage de cette scène et son importance dans le film. Là encore, c’est trop court pour être vraiment intéressant. Enfin, Un paysage nordique revient sur la recherche et la création des superbes décors du long-métrage et parle du temps pendant le tournage. Sympathique.

Conditions du test

  • TV 4K UHD LG 49UH60
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Le jeune prince Amleth vient tout juste de devenir un homme quand son père est brutalement assassiné par son oncle qui s’empare alors de la mère du garçon. Amleth fuit son royaume insulaire en barque, en jurant de se venger. Deux décennies plus tard, Amleth est devenu un berserkr, un guerrier viking capable d’entrer dans une fureur bestiale, qui pille et met à feu, avec ses frères berserkir, des villages slaves jusqu’à ce qu’une devineresse lui rappelle son vœu de venger son père, de secourir sa mère et de tuer son oncle.

Le Film

La richesse du cinéma provenant depuis toujours de sa variété narrative, il est bon de soutenir les initiatives quelles qu’elles soient, tout en conservant un œil critique pour qu’elles progressent. A ce titre, The Northman s’avère un choix judicieux, mais qui ne trouvera pas nécessairement son public en raison d’un certain nombre de défauts – y compris parfois subjectifs. Découvrez notre critique complète de The Northman.

Cet article a été écrit par , qui a publié 1986 articles sur le site.

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.