bannière week-end taylor swift eras

[Critique] La Conférence : Une réunion pour l’histoire

Caractéristiques

  • Titre : La Conférence
  • Titre original : Die Wannseekonferenz
  • Réalisateur(s) : Matti Geschonneck
  • Avec : Philipp Holchmair, Johannes Allmayer, Maximilian Brückner, Matthias Bundschuh et Fabian Busch.
  • Distributeur : Condor Distribution
  • Genre : Drame, Historique
  • Pays : Allemagne
  • Durée : 108 minutes
  • Date de sortie : 19 Avril 2023
  • Acheter ou réserver des places : Cliquez ici
  • Note du critique : 7/10

Un expérience en temps réel

Nouveau long-métrage réalisé par Matti Geschonneck (Une Nuit pour Convaincre), La Conférence se déroule au matin du 20 janvier 1942. Une quinzaine de dignitaires du IIIe Reich se retrouvent dans une villa à Wannsee, conviés par Reinhard Heydrich à une mystérieuse conférence.

Ils en découvrent le motif à la dernière minute : ces représentants de la Waffen SS ou du Parti, fonctionnaires des différents ministères, émissaires des provinces conquises, apprennent qu’ils devront s’être mis d’accord avant midi sur un plan d’élimination du peuple juif, appelé Solution Finale. Deux heures durant vont alors se succéder débats, manœuvres et jeux de pouvoir, autour de ce qui fera basculer dans la tragédie des millions de destins. Un film important ?

A cette question, seul le temps le dira. La Conférence est basé sur le compte rendu de la réunion à laquelle nous allons assister. Autant dire que les faits historiques sont assez précis. Le long-métrage commence par l’arrivée des dignitaires et se termine avec leur départ. On pourrait dire que nous vivons en temps réel ce qu’il se passe à l’écran, et c’était clairement l’intention des scénaristes de nous la faire vivre de cette façon. Après une brève présentation des personnages pour comprendre qui ils sont et leur fonction au sein du IIIème Reich, Reinhard Heydrich commence à expliquer la “solution finale”. Si nous la connaissons déjà, le scénario est surtout là pour nous montrer les rapports de force entre les différents personnages, mais aussi les questions qui se posent autour de cette “solution”.

Un langage technocratique pour des discussion horribles

image jocob diehl la conférence
Copyright Constantin Film

Ces questions paraitront clairement horribles au spectateur. On y parle d’hygiène de race ou encore du sort des “sangs mêlés”. Au travers des discussions, qui ont un langage très technocratique, les enjeux et comment cette “solution” a été trouvée sont mis en avant comme la meilleure des solutions, autant pour exterminer les juifs de façon efficace et de façon “plus humaine” dans toute l’Europe que pour économiser des balles de fusils ou protéger mentalement les soldats allemands.

Oui, c’est horrible, mais on voit que tout cela a été pensé avec une minutie à toute épreuve. Et quand certaines questions se posent, comme pour les “sangs mêlés”, on trouve d’autres solutions, comme la stérilisation.

Jeux de pouvoir

image thomas loibl la conférence
Copyright Constantin Film

Comme dit plus haut, on découvre aussi les jeux de pouvoir entre les différentes personnes invitées. Certains veulent être prioritaires sur la déportation et l’exécution des juifs car les camps seraient dans leur secteur, tandis que d’autres posent des questions un peu trop pertinentes… Ce jeu de pouvoir entre les différents personnages sont bien mis en valeur au travers de dialogues ciselés. Alors oui, le film est clairement bavard puisqu’il met en scène une réunion. Mais celle-ci est passionnante sur le plan historique, bien qu’horrible et très dure dans les détails. On est surtout stupéfait de la façon dont cette conférence s’est déroulée.

En ce qui concerne les acteurs, il n’y a rien à dire, ils sont tous convaincants et forment un bel ensemble choral, parfaitement dirigé par le réalisateur.  Matti Geschonneck essaye de ne pas être répétitif dans sa mise en scène et il y parvient parfois, même s’il utilise souvent le champ/contre-champ… ce qui était inévitable étant donné que presque toutes les discussions se déroulent dans une seule et même pièce. Il s’en sort cependant de façon honorable sur la technique. On sent qu’il  a voulu donner un aspect visuel quasi documentaire à son film, ce qui renforce l’aspect réaliste avec le parti pris de la réunion en “temps réel”.

Une réalisation quasi documentaire

image peter jordan la conférence
Copyright Constantin Film

Cela permet de rendre le film immersif et prenant : c’est comme si nous étions autour de la table avec les dignitaires. La direction photo aide aussi à rendre cet aspect réaliste du film. Il est à noter que La Conférence est aussi dépourvu de musique pour renforcer cet effet de réel et éviter de distraire le spectateur. Enfin, il faut aussi reconnaitre la qualité des costumes et décors qui nous plongent bien dans l’époque des années 40.

Avec un style quasi documentaire et réaliste mais une mise scène assez limitée,  et des dialogues et un langage qui rendent “banales” des décisions horribles, La Conférence est un film historique important pour comprendre comment la “solution finale” a été mise au point et exécutée.

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x