week-end taylor swift culturellement vôtre folklore

[Test – Blu-ray] L’Aube Rouge – ESC Éditions

Caractéristiques

  • Titre : l'Aube Rouge
  • Titre original : Red Dawn
  • Réalisateur(s) : John Milius
  • Avec : Patrick Swayze, C. Thomas Howell, Lea Thompson, Charlie Sheen, Darren Dalton
  • Editeur : ESC Editions
  • Date de sortie Blu-Ray : 19 avril 2023
  • Date de sortie originale en salles : 12 septembre 1984
  • Durée : 114 minutes
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 7/10

Image : 4/5

L’Aube Rouge a été tourné en pellicule 35MM (Panaflex Camera) et le Blu-ray, au format respecté 1.85:1, est bon mais présente pas mal de défauts. La définition est bonne la majorité du temps. Le grain de pellicule est présent comme il faut, tout en étant homogène et non figé. Quasiment tous les problèmes de pellicule ont été gommés même s’il en reste tout de même quelques uns (rayures, points blancs, etc.). Mais c’est surtout les plans d’ensemble “stock shots” qui sont les plus dégradés. Pour le reste, les détails sur les visages, costumes et décors (évidemment, toutes les scènes dans la montagne) sont bons. La stabilité de l’image est nickel.

Les couleurs sont respectées et saturées comme il faut. Pas de prédominance particulière, mais l’ambiance change selon les saisons. Les contrastes sont aussi bons. Les noirs sont assez propres, profonds et non bouchés. Il y a peu de scènes sombres ou de nuit, mais on retiendra surtout celle du camp de concentration. Les blancs sont au niveau. Toutes les scènes en hiver avec la neige y gagnent grandement. Les tons des teintes de peau sont bons. La profondeur de l’image est également bonne. Nous n’avons pas détecté de problèmes de compression. Un bon master HD, quoique imparfait. C’est très certainement la meilleure façon de voir le film. Le débit moyen image est de 31,6 MBPS.

Son : 3,5/5

ESC Editions (Invasion USA, Universal Soldier) nous propose une piste anglaise en DTS-HD Master Audio 5.1. Celle-ci est puissante comme il faut, précise, bien répartie et suffisamment ample au niveau des effets et de la musique. Il y a pas mal d’effets, qui passent par les cinq enceintes, avec un bon mixage qui met principalement les canaux frontaux en évidence, mais avec des effets de tirs, de missiles, explosions… mais qui passent aussi par les canaux arrières pour les grosses scènes d’action, principalement. La musique est aussi bien mixée à l’ensemble. Les dialogues sont clairs, le caisson de basse aurait pu être un peu plus utilisé lors des scènes d’action, mais son usage reste très correct. Une piste sympathique bien mixée. Même si elle aurait pu être légèrement plus performante, pour un film de 1984, cela est déjà très bien d’avoir une piste en 5.1.  Le débit moyen de cette piste est de 3,6 MBPS, avec des montées à 4,9MBPS

Deux autres pistes en DTS-HD Master Audio 2.0 sont aussi disponibles (anglaise et française). Celles-ci sont assez similaires et aussi puissantes l’une que l’autre. Elles sont bien réparties sur les deux canaux, avec la musique et les effets correctement mixés. Les dialogues sont clairs pour la version originale. Pour la version française, le doublage est bon et le volume de celui-ci est au niveau et n’empiète pas sur le mixage original. Le débit moyen/max est de 2,2 MBPS.

Bonus : 3/5

  • Une jeunesse résistante (22′)
  • L’Aube Rouge se lève (23′)
  • Créer la menace rouge (9′)
  • Entrainement à la 3ème guerre mondiale (9′)
  • La 3ème guerre mondiale s’empare de nos villes (13′)

Nous commençons les bonus avec Une jeunesse résistante. Dans celui-ci, Cédric Delelée, journaliste chez Mad Movies, revient sur les thèmes et les inspirations du film. Il fait la biographie de John Milius. Il décrypte également la scène d’ouverture, le casting, l’histoire, la résonnance actuelle et la perception du film. Un bon bonus pour les fans du film. L’Aube Rouge se lève est le making-of du film datant de 2007, qui revient sur l’origine du film avec le réalisateur et certains acteurs, le casting, le froid durant le tournage, les thèmes du film et le fait qu’il soit devenu culte. Une bonne featurette. Dans Créer la menace rouge, l’équipe revient sur la création des tanks, le tournage, les scènes au napalm et celles avec les trois hélicoptères. Il est rare de voir ces dessous de tournage et la manière dont une équipe fabrique un tank. Un bonus essentiel pour montrer comment on faisait du cinéma dans les années 80. Dans L’Entraînement à la 3ème guerre mondiale, Milius et les acteurs discutent des différents entraînements aux armes qu’ils ont dû suivre pour le film et comment cela a renforcé le lien entre les acteurs. On sent clairement que cela n’a pas dû être une partie de plaisir pour ces derniers, mais le résultat a été payant. Enfin, La 3ème guerre mondiale s’empare de nos villes revient sur la transformation de Las Vegas en zone de guerre, avec des témoignages et anecdotes d’habitants ayant vécu le tournage. Le bonus revient aussi sur les différents lieux de tournage. On voit clairement que le film a eu un impact sur la ville.

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony KD-49XF7077
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Par une belle journée d’automne, des centaines de parachutistes sous les ordres du colonel Ernesto Bella prennent d’assaut la ville de Calumet, au Colorado. Les Cubains alliés aux Soviétiques viennent de déclencher les hostilités contre les États-Unis.

Le Film

L’Aube Rouge est une uchronie qui nous plonge dans la troisième guerre mondiale contre les Russes. Après une attaque surprise des USA, des jeunes se retrouvent tous seuls dans les montagnes à combattre l’envahisseur. Pur produit de son époque, le film de John Milius n’est pourtant pas un film reaganien pour autant comme, par exemple Rambo 2. Le cinéaste est plus intelligent que ça et le film l’est tout autant. Il y a énormément d’action et un casting de jeunes talents qui deviendront des stars. Seuls les dialogues sonnent assez faux. La réalisation est excellente, que ce soit pour les scènes de guerre (on a tout de même des morts de femmes et d’enfants) ou les scènes plus posées. Un long-métrage devenu culte avec le temps, et que l’on revoit avec plaisir.

Article écrit par

Adore le cinéma en général, que ce soit les gros blockbusters ou les plus petits films, les séries TV et les jeux vidéo. Il réalise de nombreux tests de blu-ray et films en UHD 4K et couvre l'actualité cinématographique en salles.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x