week-end taylor swift culturellement vôtre cardigan

[Test XBOX Series] Schtroumpfs Kart – Le jeu de course a le blues

Caractéristiques

    Test effectué sur :
      • Xbox série X
  • Titre : Schtroumpfs Kart
  • Développeur : Eden Games
  • Editeur : Microïds
  • Date de sortie : 22 août 2023
  • Acheter : Cliquez ici
  • Note : 4/10

Mario Kart a inventé un standard dans le genre des courses de voitures arcade. Mario Kart 8 Deluxe a enfoncé le clou avec un foisonnement de courses et de pilotes sur une console largement diffusée. Mais, pour ceux qui ne possèdent pas de Switch ou qui cherchent une alternative au titre de référence, il y a une petite niche dans laquelle les éditeurs peuvent s’engouffrer.

Via l’écurie Microids, c’est cette fois ci au tour des Schtroumpfs d’entrer dans la course. Dans cet exercice de style, le studio lyonnais Eden Games, connu pour la licence Gear Club, n’a pas cherché à réinventer la roue et se calque sur le titre de Nintendo. Malheureusement, la photocopie ne vaut pas l’original…

 

Tout pareil, mais en moins bien

Le titre propose 12 courses réparties dans 3 mondes : le village, la forêt et le domaine de Gargamel. Si les tracés sont assez agréables à parcourir, ils ne proposent pas de réelle variété. L’univers des Schtroumpfs est à peine exploité avec les apparitions de Gargamel, Azraël et Grossbouf. On aurait aimé plus de variété, et sur certains circuits, une meilleure visibilité.

Les pilotes sont également au nombre de 12. A part un objet spécial dont chacun peut se servir durant la course, il n’y a pas de différence sur les performances des karts de chaque Schtroumpf.

Sur les deux catégories de cylindrées que propose le titre, les sensations de conduite sont assez moyennes, en particulier lors de l’utilisation du dérapage, avec une caméra qui perturbe l’expérience de jeu.

Les objets sont, eux, aussi copiés sur Mario Kart. Quelques bémols cependant : il est impossible de jeter des projectiles en arrière ou de se défendre en posant un objet à l’arrière du Kart. Il n’est pas rare donc de se voir ravir la première place dans les derniers mètres par une IA parfois un peu trop agressive, faute de protection disponible. Lors des courses, nous n’avons pas eu l’impression non plus que le jeu proposait les objets les plus adaptés à notre position. Enfin, l’iconographie associée aux objets n’est pas très parlante : une aide de jeu aurait été la bienvenue pour lister les propriétés de chaque objet. La palme revient à cet objet qui endort les autres Schtroumpfs en course. Quand on le subit, on ne voit pas vraiment de différence entre la conduite normale et celle qui est modifiée !

Un coup de polish n’aurait pas été de schtroumpf

Pour finir sur la partie technique, les décors, s’ils font le boulot, ne sont pas à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre d’un titre dans cet univers. Les éléments 3D sont assez sommaires et les bas-côtés des circuits paraissent assez cheap. Heureusement, on ne le remarque pas trop une fois en course.

Les musiques sont agréables et variées, mais dénotent complètement avec ce que l’on pourrait s’attendre dans un univers Schtroumpf, et proposent un hors sujet un peu gênant.

Enfin, sur XBOX il reste un mois après la sortie encore des bugs : retours au menu intempestifs en fin de course, mise à l’arrêt de son kart en haut d’un tremplin.

Quelques points positifs tout de même. Le titre est jouable en multi local (uniquement, pas de jeu en ligne) jusqu’à 4 pilotes, les défis de course contre la montre s’avèrent agréables (plus que les courses elles-mêmes), et les illustrations (qui semblent issues des albums) à débloquer sont très mignonnes.

En conclusion, nous avons été très déçus par ce titre. Son manque de finition en fait un jeu pas du tout à la hauteur, non seulement de son modèle, mais aussi de son univers. Il y a quand même moyen de s’amuser si on n’est pas très regardant ou si on n’a jamais joué à Mario Kart.

Article écrit par

Né en 1976, et passionné de jeu vidéo depuis à peu près la même date. J'adore les jeux de réflexion, de plateforme, d'aventure. Ne le dites à personne mon plaisir coupable c'est les Match-3... Mon rêve c'est d'avoir du temps pour me replonger dans mes classiques personnels : Chibi-Robo, Zelda 3, TetroBot & Co et Puggsy.

Et maintenant, on fait quoi ?

L'équipe de Culturellement Vôtre vous remercie pour vos visites toujours plus nombreuses, votre lecture attentive, vos encouragements, vos commentaires (en hausses) et vos remarques toujours bienvenues. Si vous aimez le site, vous pouvez nous suivre et contribuer : Culturellement Vôtre serait resté un simple blog personnel sans vous ! Alors, pourquoi en rester là ?

+1 On partage, on commente

Et pour les commentaires, c'est en bas que ça se passe !

+2 On lit d'autres articles

Vous pouvez lire aussi d'autres articles de .

+3 On rejoint la communauté

Vous pouvez suivre Culturellement Vôtre sur Facebook et Twitter (on n'a pas payé 8 euros par mois pour être certifiés, mais c'est bien nous).

+4 On contribue en faisant un don, ou par son talent

Culturellement Vôtre existe grâce à vos lectures et à l'investissement des membres de l'association à but non lucratif loi 1901 qui porte ce projet. Faites un don sur Tipeee pour que continue l'aventure d'un site culturel gratuit de qualité. Vous pouvez aussi proposer des articles ou contribuer au développement du site par d'autres talents.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x