[Programme Jeunesse] Sonic Boom Volume 1 : Le coéquipier

image dvd sonic boom le coequipierUne explosion de bonne humeur

Les gamers un peu orphelins de Sonic (n’oublions pas que Sega a, depuis quelques mois, abandonné le marché des consoles) se souviennent parfaitement d’une annonce fracassante, qui remonte à l’année 2014. Sonic Boom, projet transmédia, se devait de relancer le hérisson supersonic, après quelques déconvenues plus ou moins marquantes. Si les deux jeux Sonic Boom, sortis l’un sur Nintendo 3DS et l’autre sur Wii U, ont été des déceptions, les fans de la licence ont pu tout de même amortir leur peine avec une série animée que nous découvrons aujourd’hui. Et autant le dire de suite : c’est une telle réussite que notre nostalgie du jeu de Sega se relance inexorablement.

Sonic Boom Volume 1 : Le coéquipier est le premier volume d’une série de DVD qui regroupera tous les épisodes de la série (52 sont prévus). On commence donc par le commencement, avec ces treize premiers épisodes, chacun longs d’une grosse dizaine de minutes. La première des aventure du hérisson bleu nous rassure de suite sur un point : malgré le titre (Le coéquipier), qui est d’ailleurs celui du DVD, la production (Sega of America et OuiDo Productions) a compris que la multiplication des personnages était contreproductif pour la licence. Terminés les amis encombrants qui n’apportent pas grand chose, Sonic Boom réduit l’équipe à des archétypes charismatiques. Sonic bien sûr, mais aussi Amy, Tails, la toute nouvelle et parano Sticks, et Knuckles. Évidemment, l’antagoniste principal est le Docteur Robotnick, ou Eggman pour les intimes.

Sonic Boom Volume 1 : Le coéquipier démontre à quel point il est possible de créer un véritable univers avec la licence historique de Sega. Chez ces derniers on ne s’en cache pas : cette série animée est destinée à ré-installer le hérisson bleu en occident, bien sûr pour vendre les jeux qui l’accompagnaient (échec à ce niveau), mais aussi pour tout simplement relancer cette mascotte du côté de l’animation, restée sur les très moyens Sonic Le Rebelle et Sonic X. Alors, décision fut prise de mettre l’accent sur l’humour, ce qui est une très bonne chose. La qualité d’écriture nous a beaucoup surpris, avec un gros travail sur les dialogues et les situations, de sorte que ce Sonic Boom peut s’adresser à un public très large.

Humour et action à 100 à l’heure

image universal sonic boom le coequipier

Car la plus grande réussite de Sonic Boom est de réunir autant les nostalgiques du jeu, qui vont pouvoir se marrer et retrouver un peu de l’esprit de la licence, que les petits qui se régalent des aventures de la bande. Vous pourrez en faire l’expérience, tant certains épisodes provoquent de franches rigolades chez l’adulte, tandis que l’action emporte l’adhésion des enfants. On peut citer l’épisode “Double Doomsday”, qui raconte l’embauche par le Eggman (surnommé Crâne D’œuf dans la série) d’un stagiaire. Beaucoup d’humour et d’écho à notre vie de tous les jours est à prévoir, ainsi qu’une histoire qui va à 100 à l’heure. C’est tout ce que l’on demande à Sonic, et cette série animée nous l’apporte sur un plateau.

Seul petit loupé, Knuckles manque un peu de personnalité, et ses gags ne marchent pas vraiment. Mais l’on sent que l’équipe aux commandes en est conscient, et le met en retrait la plupart du temps. Mis à part cette petite retenue, Sonic Boom Volume 1 : Le coéquipier est un premier DVD rempli de bonnes choses, et qui ne se fiche pas de son public en terme de contenu. Deux heures vingt de programmes, c’est une très belle initiative à souligner. On ne peut pas vous quitter sans toucher un mot sur celui qui est la grande star de cette série animée : Eggman. Oui, Sonic est le héros, et en tant que tel il remplit très bien son rôle, mais Crâne D’œuf apporte une telle dose d’humour, d’énergie, et même parfois d’absurde, qu’il est difficile de ne pas attendre les prochains épisodes, histoire de voir jusqu’où sa crétinerie va le mener. Sonic Boom Volume 1 : Le coéquipier est une excellente découverte, pleine d’une bonne humeur pétillante, étonnante et rafraichissante.

Sonic Boom Volume 1 : Le coéquipier, édité par Universal.Un poster exclusif est inclus avec le DVD. Sortie le 12 Avril 2016.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *