[News – Jeux vidéo] Little Nightmares : la sortie se rapproche

Alors que la date de sortie de Little Nightmares se rapproche (le 28 avril 2017 sur Playstation 4, Xbox One et PC), il est temps de rappeler ce qu’on peut en attendre, d’autant qu’on avait pu s’y essayé lors de la Paris Games Week 2016. Développé par Tarsier Studio (qui a participé à l’aventure LittleBigPlanet), le soft se veut jeu d’aventure à l’ambiance assez glauque, qui mélange rapport à un avatar-enfant et situation pour le moins étrange. Le tout marqué par une direction artistique prometteuse, qui brasse pas mal de références (on pense immédiatement à Tim Burton, par exemple). Côté gameplay, s’il faudra évidemment attendre notre test avant de se prononcer totalement, on se rappelle d’une approche minimaliste, mais pas simpliste : à base d’énigmes qui ne demandent que peu de skill mais beaucoup de réflexion. Enfin, nous n’avions pas voulu trop en savoir sur l’histoire voilà quelques mois, mais dorénavant il nous paraît nécessaire de partager avec vous ce qui sera le contexte de Little Nightmares.

Contexte

Prisonnière de l’Antre sans autres armes que son briquet et son ingéniosité, Six doit trouver la lumière dans l’obscurité et surmonter ses faiblesses pour survivre aux monstrueux résidents du vaisseau et rejoindre le monde extérieur. Mais prenez garde : chaque pièce est une cellule où se cachent de si-nistres habitants et des énigmes à résoudre. Rejoignez la surface en évitant les dangers et en fuyant les monstres comme le concierge, le nouveau personnage dévoilé dans la bande-annonce « Les neuf morts de Six ».

Aussi, il est à signaler que, comme souvent, Bandai Namco (One Piece : Burning Blood) va soigner l’univers du jeu en le poussant vers d’autres médias, ici la bande dessinée. Ainsi, Little Nightmares s’associe à l’éditeur Titan Comics, et ce pour une série de quatre tomes évidemment en liens avec le soft. Le premier album sera illustré par Aaron Alexovich (Heart Shaped Skull) sur un scénario écrit par Dan Watters (Assassin’s Creed: Uprising) et Alex Paknadel (Assassin’s Creed: Uprising).

/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *