[Jeux vidéo] NBA 2K18 : un premier trailer tonitruant et annonce d’un Prélude

L’éditeur 2K vient de mettre en ligne la première bande annonce de NBA 2K18, intitulée Art trailer. Et autant vous dire qu’on est impressionné. Alors que l’édition 2017 nous semblé déjà très poussée côté réalisme des modèles 3D, il semble que le studio de développement Visual Concepts a réussi à encore améliorer le résultat. Des améliorations techniques que 2K décrit comme telles.

  • Techniques photo : Les développeurs ont employé des nouvelles techniques photo qui permettent de séparer les couleurs pour des tonalités de peau plus précises qui réagissent à la lumière comme c’est le cas dans la réalité.
  • Tenues : L’équipe s’est déplacée dans les bureaux de la NBA à New York pour numériser chacune des nouvelles tenues Nike et plus de 200 paires de chaussures afin d’en saisir chaque détail et ce jusqu’à la plus petite couture.
  • Mon JOUEUR : Cette année, la personnalisation des joueurs est sans précédent. Avec une quantité quasi illimitée de corps et d’options proposés, il sera possible d’ajuster avec précision dans le jeu presque tous les signes caractéristiques des athlètes.

2K annonce également que, dès le 8 Septembre 2017, les joueurs pourront avoir un avant-goût de NBA 2K18 grâce à la nouvelle version du Prélude, une expérience gratuite à télécharger sur Playstation 4 et Xbox One, permettant de commencer le mode Ma CARRIERE. Les basketteurs à manettes pourront ainsi débuter leur expérience de jeu avant sa sortie, et reprendre leur partie là où ils l’avaient laissée une semaine après au moment de la sortie officielle.

Rappelons, enfin, que NBA 2K18 sera disponible le 15 septembre 2017, sur Playstation 4, Playstation 3, Xbox One, Xbox 360, Nintendo Switch et PC.

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato

Mickaël Barbato est un journaliste culturel spécialisé dans le cinéma (cursus de scénariste au CLCF) et plus particulièrement le cinéma de genre, jeux vidéos, littérature. Il rejoint Culturellement Vôtre en décembre 2015 en tant que co-rédacteur en chef. Manque clairement de sommeil.
Mickaël Barbato
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *