[Sortie et Activités] Bluegreen nous a fait redécouvrir le golf

Une nouvelle approche du golf, plus ouverte

Vous n’êtes pas sans savoir que 2018 sera l’année du golf en France ? Comment ça vous l’ignoriez ? Sachez que dans un peu plus de huit mois, du 28 au 30 septembre, Saint-Quentin-en-Yvelines accueillera la Ryder Cup, un événement carrément majeur pour ce sport. Vous vous en doutez, c’est l’occasion, pour les acteurs de cette activité, de lancer de grandes opérations. Et pour Bluegreen, le but est simple : démystifier le golf, viser une hausse de pratiquants, en mettant en place une nouvelle approche. Et celle-ci, comme nous avons pu le constater, sera à même de combattre certaines idées reçues sur ce sport.

Pour s’en rendre compte, nous avons pu découvrir le golf de Rueil-Malmaison, à quelques minutes de La Défense. Tout a commencé par une conférence de presse menée par Manuel Biota, président de Bluegreen, qui a mis un fort accent sur le combat contre les clichés. Mais le sujet central était évidemment la redéfinition de son entreprise, ou du moins la transformation de son approche du golf. Pour ce faire, il fallait un nouveau logo, et un slogan qui puisse l’accompagner. “Every day is a Bluegreen day“, ce qui devait être traduit par des offres dignes de ce nom.

La première nouveauté par Blugreen est symptomatique : le Mini-golf. Ne vous attendez pas à une ambiance de fête foraine, avec des parcours improbables. Si cette activité nous semble destinée aux amateurs de petits jeux, ou aux groupes qui voudraient s’amuser sans se prendre la tête, il faut préciser que les trous ont été pensés afin de mieux comprendre le golf. Il est hors de question de se lancer au petit bonheur la chance, sinon c’est l’échec assuré ! Étudier les lignes, les possibilités de putt, c’est là une manière de bien comprendre l’intérêt stratégique de ce sport. Précisons qu’il n’y a pas besoin de réservation, sauf pour les groupes.

Des offres pour toutes les bourses, et de la technologie au service du fun

image golf bluegreen
Copyright : photographie Sybil Rondeau

Pay as you Play est certainement l’une des plus grosses annonces qui aura été faite à l’occasion de cette découverte. Visiblement, Bluegreen n’a que trop entendu la rétorque à propos du caractère chronophage du golf. Alors, afin de rassurer tout le monde, voilà qu’est lancée une application capable de réguler l’expérience. Grâce à votre smartphone, vous pourrez choisir le nombre de trous, idéal afin de s’organiser une partie entre potes, en sachant exactement combien de temps on passera sur le golf. Précisons, évidemment, qu’on paie ce qu’on joue. C’est aussi une manière de dire aux possibles intéressés que l’argent n’est pas le nerf de cette activité.

Bluegreen sait qu’il faut vivre avec son temps. La technologie Perfect Line intervient afin de rendre la pratique du golf encore plus attrayante, que ce soit pour les joueurs confirmés, ou les nouveaux venus. On prend rendez-vous au practice, cet immense terrain où les joueurs tapent dans la balle, afin d’atteindre des distances plus ou moins correctes, selon le niveau. Dorénavant, chaque poste dispose d’une tablette, bien calée, qui permet de calculer toutes sortes de statistiques. Si, au départ, cela peut sembler un peu pointu, on comprend très vite l’intérêt de la chose : le calcul est si précis qu’on sait exactement où atterri la balle, ou encore quelle trajectoire lui a été administrée. Parfait pour se challenger entre amis ou en famille, mais aussi afin de s’entrainer efficacement. Autre option très intéressante : la possibilité d’opter pour un parcours virtuel, afin de rajouter du challenge. Pour y avoir passé du temps, on peut vous dire que cette technologie est au point, ne souffre d’aucune imprécision, et s’avère très efficace en terme de plaisir de jeu. Précisons que vous avez la possibilité de réserver votre tapis et votre espace, et de louer du matériel.

Deux autres activités ont été présentées, et elles confirment l’angle grand public pris par Bluegreen. Stadium se destine à celles et ceux qui deviendront de bons golfeurs, mais qui ne le savent pas encore. Un endroit pour s’entraîner à l’aise, pensé notamment pour que les enfants puissent s’y amuser. Ils pourront s’y exercer en toute tranquillité, comprendre la physique de la balle et l’approche technique. Des séances d’entrainement sont organisées, sur réservation. Enfin, Afterwork cherche la convivialité en ouvrant le golf en soirée. Vous vous demandez où siroter un verre après une journée de travail ? Voilà la solution ! En définitive, Bluegreen se donne les moyens pour donner une nouvelle image au golf. On salue cette volonté, qui ne s’appuie pas que sur des mots, comme nous l’avons constaté longuement, et l’on souligne la qualité du cadre. D’ailleurs, terminons en informant que six sites profitent de ces nouveautés : Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Saint-Aubin (Essonne), Pau (Pyrénées-Atlantiques), Pornic (Loire Atlantique), Les Fontenelles (Vendée). Quand aux autres, ils rejoindront leurs collègues d’ici la fin d’année 2019.

Retrouvez aussi le site officiel de Bluegreen.

0/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *