[Test DVD] Au-delà de demain – A. Edward Sutherland

Caractéristiques

  • Titre original : Beyond tomorrow
  • Réalisateur(s) : A. Edgar Sutherland
  • Avec : Harry Carey, C. Aubrey Smith, Winninger, Alex Melesh, Maria Ouspenskaya, Helen Vinson
  • Editeur : Artus Films
  • Date de sortie Blu-Ray : 5 décembre 2017
  • Date de sortie originale en salles : 10 mai 1940 (USA)
  • Durée : 84 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 2/5

La copie qui sert de base à cette édition d’Au-delà de demain est clairement marquée par les affres du temps qui passe. Ce qui, par ailleurs, justifie cette sortie d’Artus Films (Crépuscule), d’un pur point de vue cinéphile : il faut préserver ce qui peut encore l’être. Surtout que l’œuvre fut photographier par le très grand Lee Garmes (Scarface, Le bagarreur du Kentucky), reconnu comme l’un des meilleurs techniciens de son temps. Le film d’A. Edward Sutherland, très typique d’un genre typique d’une certaine époque, se couche sur une pellicule qui ne cache pas ses imperfections. Bien entendu, l’éditeur fait son maximum pour créer, tout de même, des conditions de visionnage dignes de ce noms. Mais on ne peut qu’observer des tremblotements sur quelques séquences, des baisses de régime côté définition, et des contrastes loin d’être optimums. C’est pas la joie, sans non plus être catastrophique entendons-nous bien : on dépasse largement la qualité VHS. Signalons ici qu’il s’agit bien de la version en noire et blanc, et non la colorisation peu inspirée sortie par la 20th Century Fox, sous le titre de Beyond Christmas.

Son : 3/5

Au-delà de demain est proposé avec une piste en version originale, sous-titrée en français, dans un Dolby 2.0 Mono assez correct. Un souffle est présent, mais il est relégué assez loin pour ne pas gêné la bonne compréhension du reste des éléments. D’ailleurs, l’équilibre du mixage est satisfaisant, avec une découpe des dialogues sans fausse note. La musique se fait parfois un peu bruyante, mais rien de grave.

Bonus : /

On aurait apprécié une présentation du film, mais il n’en est rien. On ne le répétera jamais assez : c’est dommage, car Artus Films soigne ces modules, avec des intervenants de qualité. On a tout de même droit à une bande annonce de la collection Les Classiques, dans lesquels vous retrouverez Carnival of Souls, Les 5 survivants, L’étrange Mr Slade, Scandale à Paris et Le fils du pendu.

image film au-dela de demain

Synopsis

Un soir de réveillon, trois hommes d’affaires fortunés mais sans famille décident d’inviter trois étrangers à leur table. Seuls James et Jean, jeunes gens dans la précarité, acceptent. Cette soirée va changer le cours de leur vie. Ils tombent amoureux l’un de l’autre et James devient crooner à succès. Les trois protecteurs disparaissent dans un accident d’avion et leurs fantômes vont bientôt mettre tout en œuvre pour reformer le couple qui s’est entre temps séparé.

Critique

Retrouvez aussi notre critique d’Au-delà de demain.

5/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *