article coup de coeur

[Test – Blu-ray] L’Enfer des Zombies – Lucio Fulci

Caractéristiques

  • Titre original : Zombi 2
  • Réalisateur(s) : Lucio Fulci
  • Avec : Anne Bowles, Ian Mc Culloch, Richard Johnson, Al Cliver, Auretta Gay, Stefania D'Amario
  • Editeur : Artus Films
  • Date de sortie Blu-Ray : 2 mai 2018
  • Date de sortie originale en salles : 1979
  • Durée : 91 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image : 4,5/5

Enfin, nous tenons en main le coffret collector de l’Enfer des Zombies, par l’incontournable éditeur Artus Films (Flagellations), plus de dix ans après le DVD de Neo Publishing. Alors, faut-il craquer pour cette nouvelle sortie ? En un mot, comme en cent : oui ! Le constat débute par celui de l’image, qui marque un véritable bond en avant, comparé aux possibilités plus anciennes. Le Blu-ray est quasiment parfait, malgré une toute petite poignée de plans encore marqués par des imperfections. Le master 2K est magnifique, il rend bel et bien hommage à la superbe photographie de Sergio Salvati (qui suivra Lucio Fulci notamment sur L’Au-delà et La Maison près du Cimetière). Tout, de la définition à la colorimétrie, nous fait écrire que vous n’aurez jamais vu ce film dans de telles conditions. À part si vous avez eu la chance de le découvrir sur grand écran, à l’époque de sa sortie. Les contrastes ne faiblissent jamais, les noirs sont profonds juste ce qu’il faut. On a pu observer une saccade, que l’œil humain ne pourra sans doute pas détecter. Enfin, et bien entendu, le format original est respecté : du bon Cinémascope 2.35, et la version présente est non-censurée.

Son : 4,5/5

Cette édition de L’Enfer des Zombies est aussi très méritante côté son. On a droit à deux pistes : version française et italienne, cette dernière étant évidemment sous-titrée dans la langue de Molière. Artus Films a pris l’option très pertinent du DTS 2.0. C’est un choix très cinéphile, tant le travail d’époque s’en trouve boosté, et non modifié. Le travail de nettoyage a été plus que correctement effectué, ce qui permet de se rendre compte que, au-delà de la cacophonie du tournage (les acteurs ne jouaient pas tous dans la même langue), la prise de son fut pensée bien en amont. Pas de trace d’un souffle gênant, équilibre du mixage sans fausse note, ce qui permet notamment à la très mémorable musique (signée Giorgio Tucci et Fabio Frizzi) de ne pas se faire dépasser par les dialogues et autres effets. La VF est toujours aussi croquante, parfois nanardesque, mais la tonalité est bonne. Au final, elle se révèle même un chouïa plus sympathique de l’italienne, dont la post-synchro est un peu trop marquée.

Bonus : 5/5

C’est indéniable : Artus Films a mis les petits plats dans les grands. Au menu, que du neuf : aucun bonus ne provient d’une autre édition. Donc, si vous avez encore le DVD de Neo Publishing, gardez-le tout de même. L’éditeur fait intervenir des spécialistes dont le visage est familier. Alain Petit s’occupe de Quartier Interdit : L’Enfer des Zombies, dans lequel il revient sur la diffusion du film culte sur Canal Plus, dans l’émission de Jean-Pierre Dionnet. Une ambiance un peu étrange, l’intervenant esquissant une certaine méconnaissance des gens en place à l’époque, sur la chaîne cryptée. Lionel Grenier, l’un de ceux qui font beaucoup pour que l’œuvre de Lucio Fulci ne tombe pas dans l’oubli en France, anime Quand les morts sortiront de leurs tombes, au cours duquel il revient sur l’élaboration du film. Enfin, deux interviews créent encore plus l’évènement. Celle du maquilleur Maurizio Trani, intitulée L’île des morts vivants, est sans doute la plus posée et réfléchie. La seconde, De sang et d’encre, présente un entretien avec inénarrable Dardano Sacchetti. Si vous connaissez ce scénariste, vous savez déjà que vous aurez là un supplément bourré d’anecdotes, mais aussi de prises de positions parfois très poussées, voire tranchées. Enfin, on a droit au trailer original, en anglais, ainsi qu’à la bande annonce française d’époque.

Cette édition procure aussi un DVD, et un autre morceau de choix : un livre inclus dans le superbe packaging. Le contenu est assuré par Lionel Grenier, avec les participations de David Didelot (Bruno Matteï : Itinéraire Bis), Didier Lefèvre (le fanzine Médusa) et Gilles Vannier (psychovision.net). Il s’agit là d’un document qui devient, de suite, un incontournable pour les cinéphiles, et pas seulement à destination de ceux qui s’intéressent au cinéma bis italien. On y retrouve des morceaux d’entretiens (sourcés, comme il se doit), des photos de production, un extrait du scénario original, et des tonnes d’informations, notamment sur la place du zombie dans la culture populaire italienne. De quoi rendre cette sortie encore plus immanquable.

image artus films l'enfer des zombies
Comment leur résister ?

Synopsis

Un bateau semblant abandonné dérive dans le port de New York. Les garde-côtes interviennent et se font agresser par une créature monstrueuse qui y gisait caché. Pensant que le voilier est celui de son père disparu, Anne se rend dans les Caraïbes, à la recherche de celui-ci. Accompagnée par un journaliste, elle débarque sur une île réputée maudite sur laquelle vit le docteur Ménard. Ce dernier explique que, depuis quelques temps, les morts reviennent à la vie pour dévorer les vivants.

Le film

Retrouvez notre critique de L’Enfer des Zombies.

9/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *