[Art contemporain] L’aéroport Orly Sud s’habille aux couleurs de Ray Oranges

ipage ray oranges orly
Copyright : Bruno Pellarin

Le passage de témoin, ce n’est pas qu’en athlétisme ! Si vous êtes récemment passés par l’aéroport Orly Sud, vous avez remarqué la fresque qui s’y étendait, signée Casteljac. Sachez que celle-ci vient de laisser sa place à une autre œuvre, cette fois-ci assurée par Ray Oranges, artiste recommandé par l’agence Babel. Elle restera en place pendant deux ans. Cela rentre dans le cadre de l’opération « Paris-Orly Change », qui vise à transformer notre perception de ce lieu. Cette fresque record (voire plus bas) aura pour but d’émerveiller les voyageurs venus de différents horizons.

Tout d’abord, il faut faire la lumière sur l’artiste, Ray Oranges, dont vous pouvez aussi découvrir le site officiel. Voilà ce qu’on en lit :

Ray Oranges est un illustrateur italien basé à Florence. Il a la capacité de raconter une histoire entière avec quelques détails bien choisis. Il maîtrise la narration en volume grâce à une parfaite maîtrise des ombres et lumières, le tout dans une vision épurée. Il crée un univers émotionnel fort où la composition est souvent habile entre espaces complexe et épuré. Il vise à créer un dialogue entre le spectateur et l’œuvre.

Ensuite, il faut rappeler à quel point cette œuvre est hors normes. L’agence Babel a orchestré ce coup d’éclat, ce qui accouche d’un joli bébé :

  • 17 mètres de hauteur.
  • 202 mètres de largueur, soit l’équivalent de 16 terrains de tennis.
  • 750 fenêtres recouvertes.

Donc, si vous vous apprêtez à prendre l’avion, c’est le moment d’ouvrir bien grand les yeux !

image ray oranges
Portrait de Ray Oranges. Copyright : Francesca Dattilo.
/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *