[Test – Blu-ray 4K Ultra HD] Spider-Man: New Generation – Sony Pictures

Caractéristiques

  • Titre original : Spider-Man: Into the Spider-Verse
  • Réalisateur(s) : Bob Persichetti et Peter Ramsey
  • Avec : Les voix en version originale de Shameik Moore, Liev Schreiber, Mahershala Ali, Jake Johnson et Hailee Steinfeld
  • Editeur : Sony Pictures Home Entertainment France
  • Date de sortie Blu-Ray : 6 mai 2019
  • Date de sortie originale en salles : 12 Décembre 2018
  • Durée : 117 minutes
  • Acheter : Cliquez ici

Image 4K : 5/5

Spider-Man: New Generation est un film d’animation, et le master utilisé pour le Blu-ray 4K, au format respecté 2.39:1, est tiré d’un master 2K upscallé 4K avec compression HEVC et HDR 10. Comme pour Asterix: Le Secret de la Potion Magique, nous avons été surpris par la qualité visuelle du film, et l’on ne se douterait pas que le master utilisé est un 2K. La définition est au top, superbe, et ne baisse pas une seconde. Les détails de l’animation, qu’elle soit en 2D ou 3D est superbe. Les visages, décors ou encore les magnifiques effets spéciaux du long métrage en sortent bonifiés. Les couleurs tyées comics sont superbes et saturées, surtout lors du final. Les contrastes et noirs s’avèrent aussi splendides. La profondeur de champ se révèle aussi très bonne. Parlons maintenant des saccades du film. La plupart sont un parti pris esthétique de l’animation, et sont donc maitrisées, mais nous en avons détectées qui ne le sont pas. Très peu, et elles ne dérangent pas le visionnage. C’est donc un master hautement recommandable que nous avons là.

Son : 4,5/5

Sony Pictures Home Entertainment France (Venom, Chair de Poule 2: les Fantômes d’Halloween) nous propose une piste anglaise en Dolby Atmos (compatible Dolby True HD 7.1). Une très belle piste, puissante, bien répartie, précise, ample avec une bonne spatialisation et des effets bien pensés. Les dialogues sont clairs. La musique et les effets passent bien par tout les canaux. Certains effets sont vraiment bien soutenus, comme la voix intérieur de Miles ou les explosions. Le caisson de basse s’avère aussi extrêmement bien mis à contribution lors des scènes d’action, ou lorsque des chansons sont utilisées dans le long-métrage. Une très belle piste immersive.

La piste française n’est pas en reste. Elle est en DTS-HD Master Audio 5.1.  Là aussi c’est une piste puissante, bien répartie, précise et ample. Évidemment bien moins que sa consœur anglaise. Le doublage français reste clair, et s’incorpore bien au mixage original. Les effets et la musique passent bien par les cinq enceintes avec quelques effets bien pensés (comme pour la piste VO). Le caisson de basse est aussi très bien utilisé aux moments où il faut. L’éditeur étant l’un des seul à fournir une piste HD pour le blu-ray 4K, nous ne pouvons qu’aimer cette piste qui ravira les fans de la VF.

Bonus : 3,5/5

  • Court-métrage “Spider-Cochon pris pour un jambon” (04′)

Seul bonus sur le disque 4K, le court-métrage “Spider-Cochon pris pour un jambon”, d’une durée de quatre minutes, nous entraîne dans le monde de Spider-Cochon pour une histoire qui nous révèle ce que faisait le héros avant d’être aspiré dans le multi-verse. Un bonus bien sympathique et amusant. Le reste des bonus est disponible dans le blu-ray accompagnant l’édition. Nous vous redirigeons vers celui-ci pour les découvrir.

image peter ramsey new generation spider man

Conditions du test

  • TV 4K UHD Sony Bravia KD49XF7077SAEP
  • Lecteur Blu-ray Samsung 4K UHD UBD-M8500
  • Ampli Yamaha 4K UHD YHT-1840

Synopsis

Spider-Man : New Generation suit les aventures de Miles Morales, un adolescent afro-américain et portoricain qui vit à Brooklyn et s’efforce de s’intégrer dans son nouveau collège à Manhattan. Mais la vie de Miles se complique quand il se fait mordre par une araignée radioactive et se découvre des super-pouvoirs : il est désormais capable d’empoisonner ses adversaires, de se camoufler, de coller littéralement aux murs et aux plafonds ; son ouïe est démultipliée… Dans le même temps, le plus redoutable cerveau criminel de la ville, le Caïd, a mis au point un accélérateur de particules nucléaires capable d’ouvrir un portail sur d’autres univers. Son invention va provoquer l’arrivée de plusieurs autres versions de Spider-Man dans le monde de Miles, dont un Peter Parker plus âgé, Spider-Gwen, Spider-Man Noir, Spider-Cochon et Peni Parker, venue d’un dessin animé japonais.

Retrouvez aussi le test technique du blu-ray de Spider-Man : New Generation.

8/10

Réagir à l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *